FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Sea, no sex, sun

Une histoire d'été, une plage idyllique...


Un corps d'athléte, musclé, bronzé et imberbe, ce charme indescriptible et cette chaine en argentqui font que je me retrouve là : sur une plage surpeuplée par 35°C à l'ombre, entrain de baver sur ce bel inconnu qui doit avoir approximativement cinq ans de plus que moi, un job et une nana. Je l'ai remarquée dès mon arrivée : lui au beau milieu de l'eau entrain de faire quelques balles et dévoiler ce buste à tomber. Et moi qui essaye de me contrôler, quasi-hystérique, me retenant pour ne pas le montrer du doigt afin de guider ma copine qui ne l'aperçoit toujours pas ! Non mais c'est pas possible d'être miro à ce point quand même ! Et en plus elle me répond bof, j'hallucine ! De toute façon il faudra bien que je passe devant lui, je suis en nage et une baignade s'impose; je doit être entrain de fumer, autant par le climat extérieur que par la nervosité qui m'agite. Il faut que je me calme !!! Je respire, inspiration, expiration, inspiration, c'est partie. Je me plonge dans l'eau glacée, en soignant mais effet de style bien sûre ! Cette première entrevue se passe fort bien, je ne lui ais pas sauté dessus !!
Mais je n'ose quand même plus le regarder de peur qu'il remarque mon attirance à son égard, je ne suis qu'une gamine et il est tellement, tellement beau ! Ce n'est pas à moi d'aller le voir, je ne peux que lui suggérer tu me plais, mais de ça aussi j'ai trop peur, peur qu'il pense "non mais pour qui elle se prend ! ", je ne suis pas jolie, simplement fille. Je ne peux plus le regarder alors je fais tout pour qu'il me regarde : longueurs de bord de mer, parties enflammées de raquettes et fous rires outrageux. Mon souhait : le séduire à distance (ridicule je sais !), je prends des poses avantageuses comme si c'était naturel et que je ne le faisais pas pour lui, je donne l'impression qu'il m'est transparente et me plonge dans divers magazines girly jetant de temps à autre quelques regards en coin derrière mes lunettes de soleil totalement opaque. A ça je le bénie le mec (ou la nana) qui inventa les lunettes noires ! Tous les étés, p'tits tours d'horizon ni vue ni connue des plus beaux spécimen mâles de la plage et plus si affinités !

Le truc ? Prendre le style totalement détaché : " moi, les mecs j'en ai en claquant des doigts alors à mes pieds ou basta ! ", les mecs plus tu les jettent plus ils s'accrochent ! Le plus important ? Montrer qui domine, c'est ça qui a de cool à être une fille : on te propose, tu choisis ! Bien sûre celles qui n'ont aucunes propositions, et bien il aurait mieux vallu qu'elles soient des mecs, qu'est ce que vous voulez que je vous dise moi !
Je crois qu'avec les hommes il faut savoir se montrer mystérieuse, les yeux charbonneux, le regard incendier et les voilà qui fondent. Mieux vaut oublier le rose fluo sur les paupières et le maillot assorti parce qu'alors là, il y a même plus de mystére, vous êtes une simple banalité mise à nue : une bimbo adepte à son visage-pot de peinture en manque de mec et qui va se jeter sur le premier (ou les premiers) abrutis du coin.
Bref revenons à nos moutons, après plusieurs semaines à le pister, discrétos bien sûre !, je me rends compte qu'il s'agit d'un bordelais et malheureusement pour moi il ne vient que le week-end alors pendant deux jours j'essaye d'en prendre pleins les yeux, oui mais voilà ma timidité maladive me force à ne pas le regader, je ne peux donc pas lui faire mon regard de tueuse genre " je te veux". Pour me consoler je passe mes soirées et mes nuits à fantasmer, je me dresse le portrait du mec idéal et le bel inconnu de la plage endosse forcément ce rôle; je fais divers projets d'avenir avec ce mâle qui ne connait même pas mon existence, peu importe dans mes rêves il est à moi !
Voilà mon quatrième week-end qui arrive et mon départ pour paname imminent, le samedi je continue à admirer cet homme qui je suis certaine n'attend que moi et sera l'homme de ma vie, le père de mes enfants... Le pauvre s'il savait. En rentrant chez moi j'ai une évidence, il faut que je lui glisse mon numéro, il le faut, ça sera quand même mon mari eh ! Me voilà donc seule sur la plage et qui se trouve juste derière moi ??? Le bel inconnu, son short blanc, sa chaîne en argent, ces muscles, sa geule d'amour et... Et sa copiiiiiiiiiiiiiine !! Tous mes espoirs s'écroulent alors, tous mes plans s'effondrent et ma boite de chewing-gum sur laquelle était joliment tracé mon numéro se retrouve projettée une poignées de métres plus loin dans une mer d'huile, calme, trop calme !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Sea, no sex, sun
Posté par isuki le 29/11/2004 12:06:50
ouuuuuuuuuuuh même pas un coup de théatre à la fin, rien... lol mais bon !!
Re: Sea, no sex, sun
Posté par peaceful le 23/11/2004 21:19:28
Si il y en a une!! Lol
Re: Sea, no sex, sun
Posté par peaceful le 23/11/2004 21:18:40
A quand la suite??
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
L'auteur : Christa Ka
29 ans, St germain en laye (France).
Publié le 23 novembre 2004
Modifié le 30 août 2004
Lu 2 602 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143