FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Secourir pour soulager et sauver (suite)

C'est la suite et la fin de mon premier article sur les premiers secours qui vous aidera à mieux réagir dans des situations d'urgence.


Suite à mon premier article et comme promis, je fais vous livrer les bases pour faire face à des situations délicates. Nous allons voir la douleur à la poitrine, le malaise, les plaies, les brûlures et les traumatismes. N'oubliez pas qu'avant toute action le sauveteur doit repérer les dangers et protéger.


La victime se plaint d'une douleur à la poitrine ou est victime d'un malaise :

Le malaise est reconnaissable chez la victime par sa pâleur, ses sueurs, sa difficulté à respirer et à parler. Dans le cas du malaise ou de la douleur à la poitrine, vous devez mettre votre victime au repos en l'allongeant (sauf si elle préfère une autre position). Ensuite il est souhaitable que vous posiez les questions suivantes à son entourage ou à la victime :
- Est-ce la première fois que cela lui arrive ?
- Depuis combien de temps souffre t-elle ?
- Prend-elle des médicaments ?
- A t-elle déjà été hospitalisée ? Si oui était-ce les pour les mêmes symptômes ?
Retenez ces informations car vous pourrez les retransmettre aux secours (plutôt le 15) dès leur arrivée ce qui facilitera leur tâche. Rassurez et surveillez votre victime.


Les plaies graves :

Une plaie est considérée comme grave lorsqu'elle a un aspect déchiqueté ou profond mais aussi quand elle est localisée à la poitrine, au ventre, au cou, à l'œil ou à la face. La morsure fait aussi partie des plaies graves. Des actions différentes s'imposent suivant le cas :
- plaie à la poitrine : position demi assise
- plaie à l'abdomen : à plat dos, cuisses fléchies, jambes horizontales (surélevées)
- plaie à l'œil : à plat dos, tête calée
- autres localisations : position horizontale
Ne faites aucune autre action sans l'avis d'un médecin.


Les brûlures :

Nous distinguerons deux types de brûlures : graves et simples
Elle est considérée comma grave quand elle est :
- d'aspect noirâtre
- ou située au visage, aux mains, près des orifices naturelles
- ou d'étendue supérieur à la moitié de la main de la victime
Il faut refroidir sans délai en arrosant la brûlure à l'eau (entre 10 et 20°) durant plus de 5 min. L'eau doit couler sur la brûlure mais pas arriver dessus en premier. Vous pouvez retirer les vêtements qui n'adhèrent pas à la peau et allonger la victime sur la surface non brûlée ou en position demi assise si elle a du mal à respirer. Appelez le 15 (SAMU) ou le 18. (Pompiers)
Pour les autres types de brûlures dites simples, arrosez puis protéger à l'aide d'un pansement. Par contre, il ne faut pas percer la cloque ! Consulter votre médecin si la brûlure devient d'un aspect vilain ou si elle un touche un enfant.


Les traumatismes :

Ils sont souvent dus à un coup, une chute, un faux mouvement... La victime a de grandes difficultés à bouger et présente un gonflement. Vous devez ne pas bouger le membre atteint et l'immobiliser.

Vous savez maintenant l'essentiel et j'espère que vous pourrez faire face aux cas décrits s'il se présente à vous. Cependant n'oubliez pas que nous ne sommes pas médecin et qu'un avis médical s'impose dans presque tous les cas. Vous pouvez contacter le SAMU (ordre médical : le 15), les pompiers (secours d'urgence : 18) ou le 112. Tous ces services sont connectés entre eux. Vous pouvez les joindre de bornes d'appels oranges, de n'importe quel téléphone et de toutes les cabines téléphoniques (sans argent, ni carte).
Pour être au top, je vous conseille de passer votre AFPS (attestation de formation aux premiers secours) qui coûte moins de 20 € pour les étudiants.

Pour tester vos connaissances ou les approfondir :
http://www.croix-rouge.fr/goto/secours/index.asp
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Secourir pour soulager et sauver (suite)
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:53:05
n'importe quoi truk edge !

A part ça, l'article est excellent !
Re: Secourir pour soulager et sauver (suite)
Posté par lissevaness le 20/08/2004 07:53:05
Félicitations pour ton article et ton initiative de l'écrire.
J'ai passé mon Afps et même à mon âge, 17 ans on peut être utile et sauver les autres.
Bravo encore pour l'article et si il ya de plus en plus de secouristes, de nombreuses conséquences d'accidents pourront être évitées.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Publié le 27 octobre 2003
Modifié le 27 octobre 2003
Lu 681 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143