FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Séjour à l'hôpital

Voilà, je me retrouve à l'hôpital. Ce n'est pas là que j'aurais voulu atterrir, mais bon, après toutes mes conneries, il fallait bien que ça arrive un jour !


Tout a commencé un jour normal, après mes cours. J'étais énervée et je devais absolument essayer de faire quelque chose pour me calmer.
D'habitude, une simple douche froide suffisait à me calmer. Mais là, elle n'a pas servie. Toujours énervée, et maintenant aux bords des larmes, je suis allé me sécher les cheveux. Enervée comme j'étais, je me suis dit que je devais me calmer, sinon la première personne qui me parlerait allait se faire engueuler. Et j'ai tapé mon poing dans le mur. Malheuresement, le mur est devenu le miroir. Ca m'a fait du bien de taper dedans, mais je ne vous dit pas la tête de l'infermière lorsque je suis venue avec ma main ensanglantée.
Bien sûr, ce fut le premier séjour à l'hôpital !

Quelques jours plus tard, retour à l'hôpital pour voir l'évolution de la cicatrisation. Je ne sais pas ce qui m'est passé dans la tête à ce moment là, et aujourd'hui, je me le demande encore.

Pendant un long moment, tout allait mieux et j'étais heureuse.
Ayant appris une mauvaise nouvelle -et oui, toutes les belles et bonnes choses ont une fin-, J'étais à nouveau énervée.
Cette fois-ci, ce ne fut pas le miroir ou le lur que je pris pour cible, mais une fenêtre. Evidemment, retour chez l'infermière, mais comme les coupures étaient moins profondes, je ne suis pas retournée à l'hôpital. Heureusement !


Au fur et à mesure du temps, dès que j'allais mal ou que j'étais énervée, je me calmais en me faisant des mini-coupures. Comme elles se voyaient, je faisait croire à tous le monde que c'était mon chat qui me grtiffait. Heuresement, tous le monde me croyait. Mais au bout d'un certain temps, tout cela commençait à devenir suspect. Heuresement pour moi, j'arrivais toujours à trouver une excuse.

Devant passer la visite médicale, le médecin vu toutes les coupures. Au lieu d'être rester quinze minutes, j'y été encore une heure après. Il a tout essayer pour me faire cracher le morceau, mais sans succès.

Allant de plus en plus mal, je ne mangeais plus, et c'est ça, qui fait que je me retrouve à l'hôpital aujourd'hui, à cause d'un simple malaise. Et evidemment, quand le médecin et l'infermière sont venus me voir, je me suis dit que mes coupures n'allaient pas passer inaperçue. Et ça n'a pas manqué !
Mais comment leur expliquer ce qui m'arrivais et depuis combien de temps ?
Une chose arrangea tout, c'est que je suis arrivé à l'hôpital le soir. J'ai donc eu toute une nuit pour trouver une excuse valable pour que je puisse partir sans problème.
Le lendemain, n'ayant pas trouver de solutions et n'ayant pas dormie de la nuit, je ne savais pas ce que j'allais faire pour bluffer le médecin.
Parlant de choses et d'autres j'ai pris confiance en lui, j'ai craqué et j'ai commencé à lui parler de mes problèmes et de mes coupures. Il me laissa parler sans dire un mot et sans poser aucune question. Après tout ça, il partit.


Voilà déjà cinq jours que je suis sur ce lit. Beaucoup de monde est venu me voir. La seule personne que je n'est pas revue, est le médecin à qui j'ai parlé. J'aurais aimé le revoir, mais malheuresement, je part ce soir. Je le reverrais juste si je recommence mes conneries !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Séjour à l'hôpital
Posté par no_place_for_us_ le 20/08/2004 07:56:08
je connais...automutilations...scarifications...des coups de têtes dans les murs...frapper pour ne plus entendre ces mots qui harcèlent...couper entamer la chaire puisque l on ne peux pas couper la partie de notre coeur qui souffre compas ciseaux couteau lame de rasoir morceau de verre bouteille cassées tout y est passé jusqu a ma veine poignet gauche...l hopital c était pour l ecstasy mais eux aussi ces vipères en blouses blanches ont vu les cicatrices "du chat" moi aussi pourtant mon hamster ne griffe pas lol ! dur d avouer dur d assumer dur de nouer un lien avec un docteur pour lequel vous n etes qu un cas de psycatrie de plus...bref courrage a toi si tu veux parler moi je t écouterais contrairement a ce médecin qui n est jamais revenu.
Re: Séjour à l'hôpital
Posté par gotikangel le 20/08/2004 07:56:08
c vrai ke l'excuse du chat n'est pas très fiable, surtout k'un chat ki griffe ne laisse pas de cicatrices, ou alors elle ne reste pas plus de qq jours... alors k'une coupure en laisse et pendant longtemps...
mais dis moi, tu n'aurais pas eu un ptit faible pour le médecin??... ;-) lol
Re: Séjour à l'hôpital
Posté par ange.dechu le 20/08/2004 07:56:08
Lorsque je me coupait les bras, je prenais aussi l'excuse du chat. On ne m'a pas crue longtemps... Bref, je ne vais pas raconter mais vie. Juste pour dire que l'orsque l'on fait quelque chose qui sort de la "normalité", on se retrouve vite avec une étiquette sur le dos...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 16 mai 2004
Modifié le 16 mai 2004
Lu 1 247 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143