FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Sévag Torossian : La prophétie d'Ararat : mon avis

Pour les fans de thrillers ésotériques, je viens de découvrir un petit bijou qui promet de faire un gros carton : "La prophétie d'Ararat", de Sévag Torossian, publié par un éditeur que je ne connaissais pas du tout (Papier Libre)...


Je suis tombé dessus vraiment par hasard : ils ont eu la bonne idée de mettre un teaser sur Youtube, ce qui est encore rare en France pour promouvoir les romans.

"Dieu a un plan que même les religions ne connaissent pas".
Ararat, l'ultime bataille. L'échiquier avait bien évolué depuis les conquêtes successives et le démantèlement des empires. Et voilà qu'une vieille histoire de l'humanité allait gifler le XXIème siècle sur les restes d'une épave en bois retrouvée sur une montagne, qui faisait désormais trembler rationalistes et conseillers d'Etat.
Que pouvais-je y faire ? Qu'un avocat ait un contrat sur la tête n'était pas une première. Vu la gueule de ma clientèle, mon enterrement ne se ferait pas sans commérages du genre "Il l'a bien cherché". Mais personne ne saurait la vérité. Que j'avais accepté de rentrer dans une histoire délirante où militaires, hommes de pouvoirs et fanatiques religieux jouaient une macabre partie d'échecs avec l'humanité. Pourquoi voulaient-ils me tuer ?

Thriller ésotérique, La prophétie d'Ararat retrace, sur fond de tensions apocalyptiques, la quête de Marc Aram, sulfureux avocat parisien, amené aux frontières de l'Arménie pour chapeauter une transaction proprement loufoque : acheter Ararat, la mythique montagne de Noé...


Mon avis sur La prophétie d'Ararat

D'abord : bien écrit-bien foutu. Une histoire délirante, un bon suspense accrocheur, avec une idée de départ inédite : acheter une montagne... Et pas n'importe laquelle puisqu'Ararat, frontière entre l'Occident et l'Orient, relève d'un enjeu à la fois biblique et géopolitique. C'est à la fois un voyage physique (entre Paris et Erevan) et un voyage intérieur, une quête initiatique écrite à la première personne (j'adore), qui place le lecteur dans la tête de cet avocat parisien, franchement fumeux, chargé de chapeauter la transaction.

Ensuite, j'ai appris plein de choses. En fait, à chaque page et presque l'air de rien. Il y a des connaissances visibles et des connaissances invisibles dans ce livre. Celles qu'on ne voit pas de prime abord, et qui sont déjà nées quelques pages auparavant, "en loucedé". Le voyage en Arménie est très original – d'habitude, on a droit aux éternels classiques comme New York, l'Amérique latine ou, au mieux, les trésors cachés de l'Egypte. Dans "La prophétie d'Ararat", on découvre un visage inconnu de l'Arménie, terre de Noé, du déluge et du jardin d'Eden, berceau de l'humanité. Il y a aussi une approche rationnelle et compréhensible de l'apocalypse, qui contraste avec les clichés de la fin du monde en 2012. Voilà un bon thriller, bien ficelé, facile à lire et à relire plusieurs fois.


La prophétie d'Ararat : teaser officiel sur Youtube
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Vincent Courcelle
32 ans, Paris (France).
Publié le 01 février 2012
Modifié le 02 février 2012
Lu 1 558 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143