FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







SIDA

Syndrôme d'ImmunoDéficience Acquise, ou bien Souvenir Inoubliable D'un Amour, quoi qu'il en soit le Sida est un virus qui peut tous nous contaminer. On se pose grand nombre de questions à son sujet (les modes de transmission, comment se protéger,...) : Il y a beaucoup d'infos mais aussi des intox... Faisons le point !


Le sida est une maladie due à une contamination par le virus VIH (virus de l'immunodéficience humaine). Il est malheureusement incurable : à la fin des traitements, le virus reprend son action.

Le virus VIH contamine une personne et celle-ci peut rester asymptomatiques (sans symptome) pendant plusieurs années. Elles peuvent propager la maladie sans s'en rendre compte...

Le sida peut tous nous toucher, personne n'est à l'abris. Il fait peur à grand nombre de personnes, surtout nous, les adolescents, qui commençont tout juste à découvrir la sexualité. On se pose beaucoup de questions au sujet de cette maladie sexuellement transmissible. On ne sait parfois pas le principal. Voici donc un petit récapitulatif qui répond aux questions les plus fréquemment posées :




Quels sont les modes de transmission de ce virus ?

~ Il y a un risque de transmission quand du sang, des secrétions vaginales ou du sperme d'un individu porteur du virus pénètrent dans le corps d'une autre personne. Cela peut se produire dans ces circonstances : Lors d'une fellation sans préservatif, lors d'un cunnilingus (surtout pendant les règles) et lors d'une pénétration vaginale ou anale sans préservatif, ou bien lorsqu'on s'injecte de la drogue au moyen de seringues ou d'aiguilles usagées... Le virus peut aussi se transmettre par anulingus (lorsqu'on lèche l'anus du partenaire), par la grossesse, l'accouchement ou l'allaitement...


~ Le virus peut passer de homme à femme, tout comme de homme à homme ou de femme à femme. L'orientation sexuelle n'a donc aucune importance : Personne n'est à l'abris !


~ Les gouttes envoyées hors de la bouche durant un éternuement, une quinte de toux ou autre sont sans danger. Certains pensent que le SIDA peut se transmettre par la salive, mais c'est faux.
Manger dans le même verre, la même assiette ou comportements de ce genre sont sans risque également.
La piscine et les toilettes publiques ne sont pas à bannir...
On ne peut attraper le SIDA par piqure d'insecte, même si celui-ci a piqué quelqu'un avant...
Pour tout ceci les risques sont minimes, même très rares.


~ Revenons sur la grossesse. Une femme enceinte et séropositive peut donner naissance à un enfant tout à fait normal. Elle n'a pas plus de risque qu'une autre maman à donner naissance à un enfant anormal, prématuré, ou autre.
Néanmois une femme sur 4 ou sur 6 transmettait le VIH à son nouveau né. Maintenant nous possédons des médicaments actifs sur le virus : le chiffre de transmission du VIH de la mère à l'enfant est de 1 à 2% maintenant (lorsque la femme est suivie par une équipe spécialisée). Les médecins ne savent pas encore annuler le léger risque.
On est sûr qu'un enfant né d'une mère séropositive qui n'allaite pas, n'a pas été contaminé au cours de la grossesse que vers 12 à 18 mois. C'est le temps nécessaire pour qu'il élimine les anticorps que sa mère lui a donné à travers le placenta. Ceux ci vont disparaitre et l'enfant deviendra séronégatif. Par contre, si l'enfant a été contaminé au cours de la grossesse, les anticorps que lui a transmis sa mère disparaissent en 12 à 18 mois mais l'enfant sécrétera ses propres anticorps : il sera alors séropositif.
Maintenant grâce aux nouvelles techniques ou peut savoir si un enfant a été contaminé ou non dans les 2 mois suivants la naissance.


Comment se protéger ?

-> Lors d'une pénétration vaginale ou anale, le préservatif est l'unique moyen de protection. Même lors d'une fellation il faut utiliser un préservatif.
-> Certains s'injectent de la drogue... Mais il ne faut surtout pas prendre une seringue déjà utilisée. Il en faut une neuve, avec une aiguille propre... Mais le mieux serait de ne pas en faire usage du tout !
-> On se fait des piercings ou des tatouages : il faut aller dans des lieux sûrs, stérilisés, où le matériel a été correctement désinfecté.


Si vous avez pris un risque il y a moins de 72 heures, vous devez consulter très rapidement un service des urgences de l'hopital, un centre de dépistage anonyme ou même un médecin. Ils pourront prescrire un traitement pour tenter d'empêcher l'infection.

Si vous avez pris un risque il y a plus de 3 mois, consultez également un médecin ou un centre de dépistage anonyme. Un test de dépistage approprié vous sera proposé.


Quelques chiffres :

# Dans le monde il y a environ 42 millions de séropositifs et de sidéens : 2 homme pour une femme exactement.
# Nombre de décès à cause du Sida : environs 3 millions par an.
# Nombre de nouveaux cas : 4 millions par an, dont la moitié des femmes.
# Le sida en France (en 2001) : 150 000 personnes vivent avec le Sida. Il y a environs 600 décès par an. 1600 nouveaux cas sont estimés par an.




Sida info service !
Lien vers sida info service pour : Centres de dépistage...
Infos complémentaires pour le SIDA...


Maintenant à vous de jouer... Protégez-vous !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: SIDA
Posté par moinsundemi le 20/08/2004 07:57:12
Bon article dans l'ensemble, calme et posé, mais, même s'il faut reconnaître qu'on voit souvent un français pire, celui-là est encore très perfectible..

Quelques remarques néanmoins :
- Le SIDA ne nous concerne pas tous. Un tas de personnes n'ont aucune chance de l'attraper, qu'elles soient fidèles, ou qu'elles soient trop vieilles pour ...
Employer "tous" me paraît donc une généralisation un peu démago employée pour sensibiliser les gens. Mais, cette phrase étant martelée partout, la faute n'en revient pas à l'auteur.

- Le préservatif n'est pas l'unique moyen de protection. L'abstinence en est une autre encore plus efficace :p

- Le préservatif ne fait que REDUIRE le risque. Mais faire l'amour avec un séropositif reste jouer à la roulette russe. cf deux études médicales regroupées sous le lien suivant,
http://www.onnouscachetout.com/themes/medecine/preserva tif.php
peu diffusées hélas.

- Et enfin, même si toute pénétration impliquant une personne séropositive est une possibilité de transmission, reste néanmoins que la pénétration anale est la plus risquée.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 17 août 2004
Modifié le 17 août 2004
Lu 2 058 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143