FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Silence et conséquences

L'histoire qui va suivre est la mienne. Elle est en quelque sorte un appel à l'aide et un secours. J'ai décidé que je devais briser le silence et dire au monde ce qui m'est arrivé.


Je vais entrer dans le vif du sujet.
J'ai 19ans. Lorsque j'avais entre 9 et 11 ans, mon instituteur me touchait en m'avouant que cela était un besoin personnel et un acte bennin. Le connaissant depuis la tendre enfance et étant un ami de mes grands parents, je l'ai laissé faire. Il m'a fait jurer de ne jamais le dire pas même à mon nounours.

Les années ont passé et j'ai oublié par inconscience. Pour suivre, la première fois que j'ai couché. J'avais 15ans. Je connaissais un garçon depuis un mois, c'était les vacances d'été et il était le voisin de ma tante où j'étais. Le soir S, nous faisions comme tous les autres, on s'installait dans le champ derrières les maisons et nous discutions. Il avait une petite copine qui faisait partie de mes amis. Il fumait de l'herbe et buvait quelques bières. Tout d'un coup il s'est approché de moi et m'a embrassé. Par respect pour sa copine, je l'ai repoussé. Dès lors, il s'est énervé, m'a giflée et m'a allongée sur le sol sans que je puisse resister. Il a commencer à me deshabiller et il a commencer à trainer ses mains partout. Je me suis mise à hurler, et il m'a remis une gifle. A moitié K.O. je ne pouvais plus m'opposer et il a continué son affaire. Il n'y a pas eu de préliminaires et il est entré en moi très violemment. Le mal m'a parcouru des pieds à la tête et je pleurais à chaudes larmes. L'acte à duré 10min mais pour moi ce fut une éternité. Quand il eu fini son affaire, il me souleva m'ordonna de me revétir. Il s'approcha de moi et avec son haleine chargée de bière et de fumée il me cracha : "Si tu raconte ce qu'il s'est passé, tu est morte". Il avait 17ans.

Mon histoire n'est pas finie. A 16ans, j'ai rencontré un garçon. il avait 1 an de plus que moi. Ca a duré 1an 1/2. La première année, tout allait pour le mieux et il acceptait le fait que je ne veuille pas aller plus loin sans savoir pourquoi. A la fin de l'année il se découvrit une passion pour l'alcool. Un soir on était avec nos amis respectifs puis on est allé chez lui. Il était rond. Il a commencer à parler sexe et j'ai tenter de le raisonner. Rien à faire il à commencer à s'ennerver. J'ai resisté mais pas longtemps. Il m'a giflé, m'a prise par les cheveux m'a aplatit la tête sur le bureau, a relevé ma jupe et viollement est entré partout. Cela se produisait frequemment. Je me taisais sinon je savais que je me prendrais le double. Six mois après, j'en eu marre et lui avoua que c'étai fini, je lui ai dit devant tout le monde pour me protéger. Il a commencer à virer au rouge et ces copains l'on retenu en me laissant le temps de rentrer chez moi.

Suite à tout cela j'ai eu la haine et le chagrin qui me tenaient compagnie.
J'était écoeurée des hommes et de la vie. J'ai sombré dans une dépression très mauvaise. J'ai tenté de mettre fin à mes jours par deux fois. Heureusement, au dernier moment je m'y suis résigné.

C'est alors qu'il y a 8mois, j'ai rencontré un homme de 25ans. Nous sommes sortis ensembles et je lui ai fait tout de suite confiance. La première fois que l'on a fait l'amour, il remarqua que je n'avais aucune sensation au niveau du toucher (à cause de mon instituteur) que je ne bougeais pas et que j'étais en larmes. Il s'interrogea et il me posa plein de questions. Au bout de 3mois de questionnaire, dans une crise de larmes j'ai commencer à raconter.

Aujourd'hui il est au courant de tout et il m'aide à m'en sortir. Cependant, les cauchemards sont encores présents. Ce que je veux faire passer comme messages c'est que je ne suis pas la seule qui ai vécu tout cela et que certaines personnes se reconnaitront, je veux leur dire qu'elles ne sont pas responsables de ce qui leur est arrivé et qu'il faut parler.
Je ne suis pas guérie mais je lutte et je vous demande de m'aider.Si vous voulez réagir, me conseiller ou simplement parler, je vous donne mon mail : beluste@aol.com. Merci.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (21)
Re: Silence et conséquences
Posté par anaximandre le 20/08/2004 07:47:57
c'est bien en effet, beaucoup de courage si tout est vrai mais... tout ça ne correspond pas vraiment avec ton profil alors.. permets moi de douter..
Re: Silence et conséquences
Posté par lucinette le 20/08/2004 07:47:57
enfance et adolescence meurtrie, aprés beaucoup de malheurs tu as réussi a t'en sortir, et pour cela il faut énormément de courage, quand je pense que je me plains de ma vie ennuyeuse, j'ai honte!! je suis de tout cœur avec toi!!et encore bravo bisou
Re: Silence et conséquences
Posté par kimio le 20/08/2004 07:47:57
Je pense comme tous les autres que tu as beaucoup de courage de raconter tout ça mais surtout tu as eu le courage dans tes moments de déprimes de ne pas tomber dans la facilité, d'avoir le geste final, le geste fatal, celui par lequel tout se termine, c'est tellement simple.... mais lâche.
Re: Silence et conséquences
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:47:57
en effet, c'est bien dommage ce qui t'es arrivé, mais bon après ce qui s'est passé avec ton prof et avec le premier, pk ne t'es-tu pas méfié ?
non pas que tu l'aies fais exprès, mais bon........;
Re: Silence et conséquences
Posté par drep le 20/08/2004 07:47:57
c'est vrai que tu as eu bcp de courage de parler de ça.
je te souhaite bonne chance et bcp de bonheur .

les violeurs ont devraient les pendre.....
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (21)
Publié le 03 mai 2003
Modifié le 03 mai 2003
Lu 1 797 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143