Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Smallville

Un cadeau des étoiles ?


Voici bien quelques années que Superman a totalement disparu de nos magazines TV. A qui cela manquait-il ? Probablement pas à grand monde... Pourtant, à la grande surprise du public, ce début d’année a vu renaître un super-heros que l’on croyait définitivement enterré.
Jim Conster, le réalisateur, a pris le pari fou de ressusciter Clark Kent, personnage pourtant démodé d’une bande dessinée maintenant très âgée.
Et j’ai le plaisir de vous apprendre que la nouvelle formule proposée par Jim n’a laissé grand monde indifférent, puisque le premier épisode a écrasé l’audience de Buffy, elle était alors de 8,7 millions de téléspectateurs au Etats-Unis.


L’histoire, tout le monde la connaît : un beau soir d’été, une pluie de météorites s’abatit sur Smallville, petite commune alors en pleine expansion économique. Ayant été repérée par Maria et Jonathan Kent bien avant les autres habitants, ils eurent le privilège de tomber sur une capsule renfermant Clark alors âgé de 3 ans. Les origines de Clark ne sont pas encore dévoilés dans la première saison, mais la série ne nous empêche aucunement de les mettre en parallèles avec la bande dessinée où encore la série précédente : “Loïs et Clark, les nouvelles aventures de Superman”.
L’aventure partagée avec le public débute alors que notre héros n’a que 15 ans et qu’il commence à se découvrir des dons spéciaux qu’il a du mal à gérer dans un premier temps. Ses parents adoptifs l’aident autant qu’il leur en est possible, mais il doit souvent se débrouiller seul. Être extraordinaire ne lui suffisait pas, sa vie se voit acquérir une difficulté supplémentaire avec l’amour non réciproque qu’il éprouve pour Lana Lang.
Contrairement à la première série mettant en scène le même personnage, cette nouvelle adaptation met tous les mystères en relation avec la pluie de météorites ayant escorté Clark.
Lana Lang, par exemple est orpheline elle aussi et à été recueillie par Nell, sa tante. Ses parents ont été tués à la suite de la chutes des météorites... En plus, la plupart des ennemis de Clark sont des mutants ayant pour origine de métamorphose les météorites qui contenaient des pierres spéciales non identifiées pour l’instant, mais s’apparentant à la Kryptonnite.
Tout ceci laisse croire à notre héros que la cause de ces malheurs n’est rien d’autre que lui. Se sentant coupable en plus d’acquérir de jour en jour de nouveaux pouvoirs, il tente de réparer le mal qui a apporté avec lui.

Revenons en à Lana Lang, interprétée par la magnifique Kristin Kreuk et pratiquement encore inconnue dans l’univers du cinéma. Regarder régulièrement la série pourrait, pour un homme, se justifier uniquement par l’évocation du nom de cette actrice. Pas étonnant que Tom Welling, interprétant Clark se soit jeté sur le rôle après quelques réticences quant à l’image qu’il pourrait donner de lui en interprétant un tel personnage, démodé comme je l’ai déjà dit.
C’est donc à un amour impossible que se livrent ces deux personnages, Clark, trop timide n’ose l’approcher, et elle, déjà pendue aux bras du très populaire Whitney Fordman, star sportive du bahut qui ne prend pas particulièrement soin d’elle... Mais Clark est vu par elle plutôt comme un confident et un très bon ami que comme un amant envisageable.
Il a été déclaré que ces deux personnages prendront certainement encore plus de temps à se mettre ensemble que Dawson et Joey.
Sans s’en rendre compte, les producteurs de “Loïs et Clark : les nouvelles aventures de Superman” ont sabordés et condamné leur série avec le mariage des deux protagonistes. La baisse d ‘audience a été effroyable à la suite de leur union. L’équipe de Smallville prendra donc bien soin à ne pas faire la même erreur et ont compris que la clef su succès résidait dans le malheur d’une unification impossible. La série ne sera plus intéressante le jour où cette tension aura disparue, et le public ne se fait pas prier pour zapper.

Clark est accompagné de deux amis, bien entendu à l’abris du terrible secret, nul ne le connaît à part ses parents. Pete Ross et Chloé Sullivan sont à peu près les seuls amis de Clark mis à part Lana, mais elle, c’est un cas assez spécial. Lorsque Clark découvre un nouvel élément susceptible d’être lié à la pluie de météorites, Chloé est souvent son premier recours et elle se plonge dans les archives afin de rechercher des indices sur l’élément en question.

Lex Luthor, pourtant réputé être un très dangereux personnage s’est vu attribué un rôle moins démoniaque que dans la série précédente. Il est bien sûr un homme d’affaire très riche et corrompu, mais le fait que Clark lui ai sauvé la vie lui a soudainement suggéré une bonne dose de sympathie qu’il met à profit de son héros. C’est ainsi que Lex n’hésite pas à aider Clark dans sa quête vers l’amour de Lana. Mais bien vite, on découvre que Lex a gardé les preuves relatives à son accident et les a fait examiner par les plus grands experts... devinez ce qu’il a découvert... certaines marques laissées sur la voiture accidentée laissent planer le doute sur une explication rationnelle. Lex se met à s’interesser fortement à Clark et essai de percer son secret, sans résultats jusque là... mais comme Lex est assez connu par les personnages et les téléspectateurs, tout le monde se méfie de lui et moi, j’attends de voir.


Vous devez commencer à vous battir peu à peu une image de cette nouvelle série. Pour faire un point, je dirais que le scénario a été particulièrement fouillé et que l’histoire de Superman n’est pas donnée telle qu’elle mais qu’elle se construit peu à peu. La première saison, actuellement en diffusion (dans la trilogie du samedi sur M6 et à 15h35 le dimanche sur Tsr) décrit en détail l’adolescence de Clark, ne quittant jamais Smallville, sa ville natale, alors que dés le second épisode de la série précédente, Clark était déjà parti pour le Daily Planet à Metropolis.
Tout me laisse croire que les producteurs ont pour intention de baser leur scénario sur une vie à Smallville, d’où le nom de la série, ce qui d’après moi représente un décor bien plus propice aux mystères.
Les 20 épisodes de la première saison ont été axés sur la vie de lycéen de Clark. Si maintenant, dans la seconde saison, voire une suivante, toute l’histoire devait se voir translatée vers Metropolis, il faudrait remplacer tous les acteurs afin de garder un peu de crédibilité. Ils ne vont tout de même pas partir tous pour Metropolis une fois leurs études achevés !

Une autre innovation est encore à noter, le grotesque costume de Superman a été abandonné, dans la première saison du moins. J’ai confiance, car le titre donné à la série n’inclut pas le nom de “Superman” et par ailleurs, il n’a jamais été prononcé dans la série. J’ai plutôt l’impression que seules les bases de l’histoire ont été reprises et que le ridicule a été abandonné au profit d’une aventure réellement prenante.


“Smallville” a tout les acquis requis pour attirer un public adolescent, ce qui n’était pas le cas jusque là. Les personnages tout d’abord ainsi que les acteurs donc, sont jeunes. Tom Welling, 25 ans, interprète un jeune homme de 15 ans... La série fonctionne selon lui parce qu’elle aborde des problèmes que tout le monde a traversé à ce stade de sa vie. L‘histoire d’amour avec Lana en est bien la preuve.
Tout tourne autour de la compréhension et de l’affirmation, ce qui permet parfaitement l’identification du public.

De plus, chaque épisode est rythmé par un son pop-rock en arrière plan, l’idéal pour moi... Le premier par exemple s’est achevé sur un petit “Wherever you will go” de The Calling pour les connaisseurs, l’argument de poids pour un public constitué uniquement de Plutonmp3s...
Le 25 février prochain est la date de sortie de la bande originale qui sera composée uniquement de chansons entendues dans la série dont Inside out de Van Ray... Je n’irais pas jusqu’à me procurer le CD, mais je voulais simplement appuyer mes arguments par une preuve...

En clair, Smallville a dépassé dans mon coeur certaines autres séries telles que Stargate que j’adorais pourtant, Buffy dont je commence à me lasser et X-files que je ne peux plus regarder parce que les horaires de diffusion ne me le permettent plus...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Smallville
Posté par pitiboss le 20/08/2004 07:49:38
J'espère que lon ne verra pa sun ado dans un costume bleu au slip rouge pendant un très long moment, voir jamais; sinon, ca risque d'etre merdique...
T'as oublié de préciser que clark sort avec chloé, et que lana commence a avoir le bégin pour notre "surhomme"
Quand j'ai vu l'épisode ou lana est "infectée" par les cailloux verts, je me suis dit; Youpi, lana aura des dons et va les exploiter pour aider clark; une sorte d'assistant, mais il n'en fus rien...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 24 janvier 2003
Modifié le 24 janvier 2003
Lu 3 033 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲