Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Smoking or not smoking

Des bienfaits du Tabac sur la société en général...


"Ce n'est pas du Tabac j'espère ?"
"Non, m'dame c'est de l'herbe"
"Je vous rappelle qu'il est interdit de toucher aux pelouses de l'établissement !"

Ce qui font partie de la génération des "Inconnus" se souviendront sûrement de ce dialogue entre une maîtresse d'école version "old fashion" et un de ses élèves.
Quoi, qu'y a t'il de mal à fumer du Tabac, je vous le demande ? Pourquoi s'acharne t'on sur nous, pauvres fumeurs ?
Je ne sais pas si vous avez remarqué mais lorsque vous sortez avec des amis, il y en a toujours un pour vous faire la morale et vous rappeler le scoop de l'année : "tu sais que fumer nuit à la santé". Bien vu, tu as bien retiendu la petite phrase sentencieuse hypocritement imprimée sur chaque paquet de cigarettes. J''avoue que pour ma part, je ne la lis plus depuis belle lurette. C'est inutile, partout les fumeurs sont stigmatisés. Mais tous ces fumeurs, quelle aubaine pour le gouvernement, les compagnies pharmaceutiques, les médecins et les pharmaciens. Une vraie vache à lait. Une clientèle captive comme celle-là c'est un rêve devenu réalité. Ils sont accros donc quel que soit le prix du paquet, ils banquent ! Merci pour les caisses de l'Etat qui se remplissent toujours plus grâce à eux. Et on ne les remercie jamais. Quelle ingratitude pour ceux qui contribuent à financer des choses essentielles comme les 35 heures. Pour un peu je les déclarerais "héros nationaux". En plus, nos fumeurs, dont je fais partie, donc je sais de quoi je parle, culpabilisent à mort, il faut dire qu'on les y poussent très légèrement. Ils veulent absolument arrêter et sont prêts à tout. Les patch, les chewing-gums type "nicorette", la nouvelle pilule à la mode qui permet d'arrêter sans s'en rendre compte mais aux effets secondaires douteux, l'hypnose, la sophrologie, l'acupuncture, la psychothérapie.... Et j'en passe. Comme les fumeurs s'y prennent à plusieurs fois avant de s'arrêter (quand ils y arrivent).... Je vous laisse faire le calcul de tout de qu'ils dépensent et de tout ce qu'ils rapportent. Le Tabac, c'est vraiment un marché juteux, il ne faudrait absolument pas que les fumeurs décident tous un jour, main dans la main, d'arrêter, ce serait une catastrophe économique. Et encore je n'ai pas compté leur consommation liée aux désodorisants : Encens, bougies parfumées anti-tabac, diffuseurs Air-Wick, parfum et chewing-gum, tic-tac, mentos, zan, cachous... pour l'haleine.
La vie du fumeur est un enfer. Sa vie tourne autour de ce terrible paradoxe fumer ou ne pas fumer qui revient à se poser celui d'être ou ne pas être, puisque si on en croit les statistiques toujours promptes à nous rassurer, une cigarette serait censée enlever 6 minutes de vie (à peu près selon mes vagues souvenirs), alors qu'environ 130 personnes par jour (peut-être plus !) meurent des effets du Tabac en France. Avec toutes les cigarettes que j'ai fumé je devrais déjà être morte je crois. Alors j'attends toujours avec inquiétude que le jour se lève le matin pour constater que je suis toujours là. Le fumeur est un être humain en sursis (mais qui ne l'est pas ?) Quelle angoisse de fumer et quelle barbe ce tapage contre les fumeurs. Comme si on n'avait pas assez de problèmes comme ça. Je préfère encore aux rabats-joie, l'humour noir de notre cher Tim Burton. Et je ris jaune quand je regarde Beetlejuice. Parmi les morts qui hantent les couloirs de l'au-delà, il y en a un qui est tout cramoisi (je ne vous explique pas pourquoi) et qui continue pourtant à fumer ! Ils sont vraiment stupides ces fumeurs, on passe notre temps à leur expliquer que c'est mauvais pour eux et pourtant, malgré nos gentils conseils avisés, ils continuent. Mais ce qu'on ne dit jamais c'est pourquoi les fumeurs en sont arrivés là. D'abord, tout ça c'est la faute aux méchantes compagnies de Tabac qui mettent des produits dans les cigarettes pour qu'on soit accros ! Et puis c'est la faute à la société en général. Il fut un temps où ça faisait carrément cool de fumer, alors on s'y est mis, après tout c'était la mode et on voulait être dans le coup. Et puis ensuite on a décrété que fumer c'était horrible, il fallait faire du sport, mener une vie saine et tout, alors les pubs pour le tabac ont été interdites, le prix des paquets de cigarettes n'a cessé d'augmenter et on a commencé à regarder les fumeurs de travers. Mais c'était trop tard, nous ça y est on y avait pris goût, le vice avait opéré. Ceux qui fumaient juste comme ça s'en sont tirés mais les autres, les vrais "addicted", eux ils souffrent, parce d'un coup, on leur dit qu'il faut tout arrêter et c'est l'horreur d'arrêter. On prend 15 kilos alors on se remet à fumer pour les perdre. Et surtout on culpabilise à mort. Quelle perte d'énergie, si vous saviez, ça multiplie au moins par 4 les effets nocifs du tabac. Rien de pire pour la santé que de se faire du mourron.
Le tabac est une drogue, bon très bien, mais qui n'a pas sa drogue ? l'alcool, la bouffe, le travail (je sais en France ça ne touche qu'une minorité de personnes), les collections de timbre, les accros de Mylène Farmer (y a des gens bizarres), regarder la télé, même faire du sport peut-être considéré comme une drogue. D'ailleurs, il y a beaucoup de sportifs qui meurent avant les fumeurs. Vous allez me dire il y a des drogues qui font moins de mal que d'autres, mais je ne suis pas d'accord. A partir du moment où on a un comportement d'addiction, il y a pathologie, ok, donc imaginez la droguée de la carte bleue (ou Visa, American Express, Gold, enfin celle que vous préférez). Je connais des gens qui ne supportent pas les fumeurs (tabac, shit), qui ne boivent pas et ne comprennent pas que l'on puisse boire de l'alcool et qui fort de leur bonne conscience rapport à leur comportement irréprochable, s'en vont gaiement faire du shopping et là leur vraie nature se révèle. Ils ne peuvent plus s'empêcher de sortir leur carte bleue et d'acheter, acheter et encore acheter. Ils sont à découvert le 1° de chaque mois, font alors un crédit pour rembourser ce qu'ils doivent puis un autre pour rembourser le crédit qu'ils ont fait avant etc... C'est la spirale sans fin. Mais de ceux-là, on n'en parle pas. Ils risquent pourtant la prison, ce qui n'est pas très rigolo. Sans parler de l'énergie qu'ils dépensent pour se sortir d'affaires et surtout pour garder le dessus. Parce que niveau moral, en général, comme leur compte en banque, il est en dessous de zéro.
Ceux qui regardent la télé, je n'en parle pas, puisqu'on en a eu un témoignage bouleversant récemment dans cette même colonne (cf Comment je suis devenue accroc de la télé). La bouffe, on sait aussi les dommages que celà peut causer
(Cf : les Etats-Unis, comme ça tout le monde sera en mesure de visualiser).
Voilà donc ce que je propose. Puisqu'on reproche aujourd'hui aux fumeurs de coûter cher à la Sécu (je le rappelle, on ne parle pas de tout ce qu'ils rapportent par ailleurs au pib), dans un souci d'égalité cher à notre mentalité de bon révolutionnaire (Liberté, egalite, fraternité), je pense qu'il serait juste de prendre des mesures adéquates pour tous les drogués. On s'est déjà occupé des drogués du travail avec les 35 heures (quoique que les drogués de la sieste ont été lâchement oubliés), maintenant attaquons-nous à tout les accros. Personnellement, je m'occuperai de ma voisine du dessus (l'accroc de Mylène Farmer). Si d'ailleurs vous avez des suggestions allez-y, je suis prête à tout. En ce qui concerne les collectionneurs de timbres, je vais réfléchir à la question, car ils posent problème aussi.

en conclusion je dirais : laissez-nous fumer en paix
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (20)
Re: Smoking or not smoking
Posté par seb.lyon le 20/08/2004 07:48:53
Faut pas abuser nbon plus là "chaphi" !!! Les recettes des taxes sur le tabac ne comble meme pas les dépenses necessaires a la prise en charge des cancers due au tabac... (a ca on peut ajouter tous les problemes couteux que cause la cigarette...)
Re: Smoking or not smoking
Posté par chaphi le 20/08/2004 07:48:53
pour finir, parce que j'ai lu le commentaire de domi, je ne me moque pas des techniques pour arrêter de fumer et je suis ceretaine que ça marche...
Ne prenez pas tout au premier degrè comme ça...
J'les aime bien les non-fumeurs:)
ce n'est pas eux que je vise dans mon article, désolée si vous vous êtes sentis attaqués.
Re: Smoking or not smoking
Posté par chaphi le 20/08/2004 07:48:53
je pense que mon article prête peut-être à confusion. Je n'en veux pas aux non-fumeurs, je ne vois vraiment pas à quel titre je pourrais leut en vouloir. Ce que je critique c'est que le gouvernement est trop content de cracher sur les fumeurs pour leur taxer du blé. C'est tellement facile, on baisse les impo^ts sur le revenu et hop bizarrement, on augmente la taxe sur le tabac.
Quant à l'argument qui veut que cet argent paie NOS frais médicaux, il est fallacieux, parce que vu l'argent que rapporte les taxes sur le Tabac, ce sont plutôt les fumeurs qui financent VOS frais médicaux.
Re: Smoking or not smoking
Posté par outsider2024 le 20/08/2004 07:48:53
Ce qui m'interpelle dans chacune des réponses, c'est que tout le monde est pour la liberté de chacun, mais faut surtout pas que ça empiète sur la leur... Il n'y a que très peu de tolérances. Ce qui nous amène plutôt à un autre débat qui, je pense est vraiment le fond du problème. Chacun ayant ses arguments, personne n'essaie vraiment de se mettre à la place de son prochain. Je suis fumeur, et je vais arrêter. Pour moi et pour ma santé... Mais aussi pour celle de mon portefeuille... Maintenant, je ne ferai pas une dictature pro-anti tabac pour autant. Car je pourrais alors comprendre les "deux camps" .. Je vais faire en sorte, ce que beaucoup devrais faire... C'est à dire être indulgent, tolérant et compréhensif... J'ai aussi mes opinions, mais subjectif ... Comme chaque opinion... Alors avant de prôner des idées en se targuant d'exemples pour justifier sa mauvaise foie, il serait mieux d'apprendre à écouter. Auant que les fumeurs peuvent être égoistes dans leur choix, les non fumeurs deviennent limite fascistes en montrant les autres du doigt... Ca c'est agressif !!

Voilà, alors à toutes et à tous .. Un peu d'écoute, beaucoup de tolérance, et il y aura déjà moins d'extrémisme dans le monde.

Une agréable journée.

Outsider2024
Re: Smoking or not smoking
Posté par seb.lyon le 20/08/2004 07:48:53
Autre chose, je trouve effectivement comme Cassy23 que la loi n'est pas respecter consernant les espaces fumeurs : Certains resto n'en propose meme pas ! Que les gens aiment fumer en mangeant, ca ne me derange absolument pas a partir du moment ou la fumer ne viens pas jusqu'a mon nez (quand je mange, ca me donne envie de vomir... désolé)
C'est clair qu'il faut de vrais zones fumeurs dans tous les lieux publics, des zones hermétiques (pour preservé la santé des passants) mais egalement un endroit aéré (notamment pour diminuer l'effet du tabagisme dans un espace clos)

(J'avoue que le sujet est pour moi sensible : mon pere travail en radio-thérapie et j'ai moi meme travaillé pendant plusieurs étés dans un hopital, alors forcement, je vois le probleme au niveau medical, et du haut de mes 22ans, j'avoue que certaines images de personnes cancereuses en fin de vie m'a beaucoup touché)
Ceci dis, je pense qu'il faut egalement des lieux pour fumeurs dans les hopitaux, arretons d'etre hypocrite et de vouloir supprimer totalement la cigarette des hopitaux, et a choisir entre des personnes qui fumes dans les couloirs ou dans leurs chambres en cachette, et un vrai espace fumeur, y'a pas photo ! Je prend l'espace pour fumeur (en plus, c'est plus agreable pour les fumeurs)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (20)
Publié le 20 décembre 2002
Modifié le 20 décembre 2002
Lu 1 085 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲