FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Société de Consommation, quand tu nous tiens...

Je suis une fille comme les autres, j'aime la télé et je regarde la Star Academy, j'aime le chocolat et la glace...


Tous les matins, je prends le RER... Et tous les matins, je vois les murs, les journaux et les boîtes aux lettres remplis de publicité... Pendant ma pause déjeuner, j'aime à me balader pour prendre l'air et le seul endroit où je puisse me balader, puisque je travaille à La Défense se trouve entre deux tours de trente étages ou dans un centre commercial... Et là, dans les allées bordées de magasins, j'écoute le chant des minettes qui magasinent et le bruissement des sacs plastiques... Le midi pour déjeuner, je me contente souvent de quelques fruits ou d'une salade parce qu'il ne faudrait surtout pas prendre cinq cent grammes si je veux moi aussi pouvoir continuer à magasiner et à porter ses vêtements pour jeunes femmes nullipares et androgynes.

Et puis, un de ces midis, je me suis arrêtée... Et j'ai regardé tout autour de moi. Et comme cela se fait souvent par chez moi, je me suis demandé : mais au fait, qu'est-ce que je fais là ? - moi qui aime tant à me promener dans les allées bordées de grands arbres, écouter les oiseaux qui se dandinent, dodus sur les branches et le bruissement des feuilles dans le vent-. A cela point de réponse, la société nous a happés, le capital est omniprésent, et quoi que l'on fasse quoi que l'on souhaite on est englobé dans une logique consumériste. Moi qui aime tant à prôner la défense de la nature et des grands singes, je suis là au milieu même de ce qui les détruit. J'en souffre alors je décide d'agir et pour cela qu'ai-je comme possibilités ? Je peux m'attaquer à ce qui m'entoure, je peux me travestir en terroriste que je ne suis pas, je peux libérer mon venin dans une presse à caractère diffamatoire, comme une science dogmatique qui abreuvera des cohortes de jeunes en quête de reconnaissance et non de connaissance... Je peux manifester auprès de milliers d'individus qui comme moi ont - enfin - compris la vanité de ce monde sans signification, sans justice, et sans partage, ce monde où tout ce qui est important peut être résumé sous la forme d'un stupide relevé de banque...
Ce que je peux faire aussi, c'est m'arrêter un peu plus longtemps, prendre trente secondes pour réfléchir, et me demander, si tout est blanc ou tout est noir, revenir cent ans en arrière et regarder le monde tel qu'il était il y a de cela un siècle :

Rue de Paris, 1910, brouhaha, puanteurs, froid et obscurité, le crépuscule envahit la ville à une vitesse vertigineuse, telle qu'il vaut mieux être rentré chez soi pour échapper aux assassins et vandales de toutes trempes. "Ah, oui c'est sûr, la sécurité, c'est plus ce que c'était, avant au moins du temps de la royauté, c'était plus tranquille, les pauvres, ils restaient par chez eux, ils venaient pas nous chercher sur le pas de notre porte pour nous étrangler et voler notre pain" j'entends en passant... Une fois ma lourde porte de vieux bois refermée à double tour, j'enlève mes godillots de cuir qui m'ont drôlement fait souffrir toute cette journée glacée, d'ailleurs, depuis ce midi quand je me suis fait arrosée par cette carriole, ils étaient mouillés mes pieds, ben je peux vous dire que le cuir mouillé ça gèle maintenant, je le sais- comme quoi, la science, elle est pas que dans ces foutus livres qu'on nous forçait à lire à l'école communale-... Et ce fichu ongle incarné qui pourrit encore, si ça se trouve faudra encore m'en couper un bout de pied... Evidemment, tout ce qui se trouve à manger dans ce foyer froid, c'est du bouillon de poule qu'il faudra chauffer sur la flamme de la cheminée, mais le bois est mouillé... Et après je pourrai aller me coucher, c'est pas tout ça, mais ils m'attendront pas à Rungis, demain matin, cinq heures, pour écouler le poisson, il a déjà voyagé trois jours ; ça doit bien suffire... une fois couchée, je me souviens de la délivrance de mon petio. Ah, ce pays ! T'as beau y réussir et trimer comme une bête de somme, les médecins, y sont toujours aussi mauvais... J'ai failli y rester pour toujours en couche, ils me l'ont sorti mort le petiot qui sentait déjà, et le vieil époux qui était là à regarder d'un air dégoûté ce que sa femme lui donnait... si il avait été beau et gaillard, je lui aurais donné la tétée, et le vieux, il aurait eu à travailler encore plus pour nous nourrir, alors, de quoi qu'y se plaint... ben, je vous jure c'est pas une vie...

Je crois que ces deux minutes de réflexion sont assez pour me rendre compte de cette chance... Je suis là aujourd'hui Paris, La Défense, j'ai 22 ans, je vis en couple, j'ai fait une grande école de commerce, et oui, c'est vrai j'aime la nature et ça me fait mal au cœur de voir ces bêtes torturées, ces arbres arrachés et ces publicités sur le murs... Mais soyons honnêtes, tout ce que nous avons aujourd'hui, la médecine avant tout, mais aussi le confort et le divertissement c'est cette société consumériste qui nous l'apporte... Et si nous considérions que c'est une chance... Il ne s'agit pas bien sûr de renoncer à se battre pour ses convictions, de refuser de donner pour aider les grands singes... Il s'agit juste de dire les choses honnêtement... si aujourd'hui nous avons tout ce qu'il nous faut c'est parce que le modèle de société dans lequel nous vivons, sans être parfait est de loin le meilleur... Oui, les Bushmen sont heureux, au fond de leur forêt, mais qui les soigne de la fièvre jaune à part leurs dieux et leurs esprits défunts, et quelle musique écoutent-ils à part celle de la pluie sur le fleuve...

C'est à nous aujourd'hui, nous les jeunes, de choisir la société dans laquelle nous voulons vivre, et faisons nos choix en pleine conscience de leurs conséquences... Que ceux qui ne se sentent pas à leur place, la quittent et la laissent aux jeunes brésiliens qui rêvent de savoir lire, et pour les autres continuons à construire ce monde que nos parents ont été si fiers de nous léguer, et peut-être que nos enfants à qui nous le léguerons à notre tour saurons réparer les torts que nous avons causé... Et surtout arrêtons de dire que nous ne sommes que des pions, car nous sommes plus que cela, nous sommes des pierres fondatrices.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (18)
Re: Société de Consommation, quand tu nous tiens...
Posté par ghost dog le 20/08/2004 07:55:46
Ceux qui te traitent de conne ne sont que des machos vexés qu' une femme puisse avoir plus de neurones qu' eux. Je trouve ta critique trés intéressante, faudra lire la mienne "publicité; créatrice de besoins?".
Et à tous ceux qui se complaisent dans cette société suicidaire; un jour nous serons assez nombreux pour vous mettre le nez dans votre merde comme je le fait avec mon chat lorsqu'il chie sur mon carrelage...
Re: Société de Consommation, quand tu nous tiens...
Posté par floflop le 20/08/2004 07:55:46
" Fidél est un dictateur abject " je lai bien précisé dans mon message, je parlais du côté "social" bien sur au USA les gens sont libres (presse est le 4 pouvoirs. De m^me que la Corée du Nord est un enfer. (quoi qu'en pense encore certains milieux).
Mais côté droits de l'homme l'Arobie Saoudite est l'alié des USA n'est pas un modèle en ce genre ni l'argentine des années 80 (millions de morts avec le Soutien de la CIA ou le reversement d'Aliédé pour Pinochet avec l'aide de Nixon-Quisinger.

Je ne cherche en rien a excusez un modèle qui a échoué (l'Urss et ses potes) mais je trouve que l'autre bord là société actuelle ne me convient pas.

Je n'ai pas de réponse cléf en mains, je prends un peu la et là et essaye de réfléchire ce que je fais là actuellement sans être austère (moi aussi j'aime Smallvill, Star War,Tobey Maguir mais je ne peux pas être heureux quand je vois des hommes dormirs dans la rue, où des gens qui a 50 ans sont viré comme de '''la merde" et qui n'ont + d'avenir car trop vieux.

Je pense que ni ce que me propose Madelin ni ce que me propose laguiller me convient.

Voila je m'escuse si j'ai choqué des gens ce n'est pas ma volonté, .

MAIS SOYEZ LE CHANGEMENT QUE VOUS VOULEZ POUR CE MONDE GHANDI
Re: Société de Consommation, quand tu nous tiens...
Posté par jc25 le 20/08/2004 07:55:46
bonjour!
trtt : je suis un peu choqué lorsque tu compares cuba et new york. Bien que je comprenne que tu appelles a la raison et non que tu cherche à prouver que Cuba est "mieux" que "New York", je crois que tu devrais regarder certains documentaires sur la dictature de Castro (ex : le "Envoyé spécial" d'il y a un an ou deux.) avant de tenir ce genre de propos...
a +
Re: Société de Consommation, quand tu nous tiens...
Posté par floflop le 20/08/2004 07:55:46
"D'a bord je demanderai à ffft de ne pas affirmer ce qu'il ne connait pas, c'est un peu facile d'énumérer les divers problèmes écologiques quand on en connait ni les sources ni les conséquences exactes, les scientifiques aussi, tout comme les journalistes, sont tentés de dramatiser un peu la situation pour faire monter la sauce!!!!!!!!!!!!!

Liser ca

Force est de constater les énormes menaces qui pèsent aujourd'hui sur
l'avenir de la vie sur notre planète. Au train (d'enfer !) où va le
délabrement de la Terre depuis quelques décennies - déforestations,
désertification, stérilisations des terres, réchauffement de la planète,
épuisement des ressources naturelles, empoisonnement des nappes
phréatiques, taux effarant d'extinction des espèces vivantes, paupérisation
accrue d'une large fraction de l'humanité -, personne ne peut dire si notre
planète sera encore habitable à la fin de ce siècle et dans quelles conditions
vivront nos petits-enfants en 2050.

Tous les clignotants sont au rouge vif.

Tout va se jouer dans les décennies qui viennent, et dépend de décisions à
prendre de toute urgence. Nous sommes engagés dans une gigantesque
expérimentation sur l'état de la vie de notre planète, qui risque de réduire
à néant le merveilleux résultat de plusieurs milliards d'années d'évolution
cosmique. Nous en observons déjà de nombreux effets désastreux, et nous
surveillons avec anxiété et même angoisse ceux qui vont suivre. C'est que,
contrairement aux scientifiques expérimentateurs, qui peuvent se débarrasser
de leurs éprouvettes quand elles s'enflamment, nous sommes, nous, dans
l'éprouvette avec nos enfants et nos petits-enfants.

Cette situation fait porter sur nos futurs députés et nos futurs
gouvernements les plus lourdes responsabilités. Jamais les élus des
générations précédentes n'eurent à en assumer de telles.

Hubert Reeves est astrophysicien, président de la Ligue pour la préservation
de la faune sauvage.
Source : ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU MONDE DU 11.05.200
C'est peut être quelqu'un qui ne connait pas ce qu'il dit ??????
Re: Société de Consommation, quand tu nous tiens...
Posté par floflop le 20/08/2004 07:55:46
Je me permet également de répondre à erdr qui, vu sur ses propos doit certainement voter communiste (s'il vote). Chacun ses opinions certes mais saches que la seule tentative d'application de ta société utopique a conduit à l'URSS. Bilan? Plus de mort que l'Allemagne nazi, un pays à l'économie digne d'un pays sous développé africain, des millions de russes dans une situation économique catastrophique. Parlons de l'environnement? La catastrophe de Tchernobil, les sous marins nucléaires qui rouillent dans les ports de Sibérie, les puits de gaz qui relachent des quantités colossales de gaz à effet de serre...

Ok et personnes regrette la fin de ce système (en tous cas pas moi !) mais sont'ils + heureux aujourdh'ui avec notre système qu'on leurs a apporter ? Déja la démocratie la bas est encore relative, mais ils y a des millions de chômeurs, de pauvres, des millions de sdf la pollution est la m^me en avecen + des mac do.

Rien n'est tous blanc ou noir par ex cuba tous les journalistes ,les média s'est l'enfer gnagna bien sur Fidél est un dictateur abject, mais il y a les soins pour tous (c'est pas le cas avec les usa ) le taux de mortalité infantile est infèrieure a celui de New york (evec un embargo depuis 40 ans )et regardez les autres pays au a l'entoure. c'est pire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (18)
Publié le 24 avril 2004
Modifié le 24 avril 2004
Lu 1 097 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143