Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Soir de solitude et de déprime

Ce soir, je parcours des yeux les articles de membres qui parlent de leurs aventures, plus de la déprime qu'autre chose...


Ce soir, il est 23h40, je parcours des yeux sur le site et je lis les histoires de membres qui racontent leurs malheurs. Et puis je tombe sur un article disant que le suicide est égoïste. Je ne suis pas d'accord avec lui mais arrivé à la fin de son article, je me rends compte qu'il a un peu raison.
Je vous raconte mon histoire. Il y a trois, ans, une nuit, je me réveille par des bruits au dessus de moi. Ayant une chambre aménagée dans le sous-sol, je ne sais pas ce qui se passe. Je me rendors. Encore une fois, réveillé par des bruits plus insistants, je me lève et monte les escaliers un par un. Toujours de l'agitation au dessus de moi, j'entend des voix. Je reconnais celle de mon père mais les autres me sont inconnues. Il y a bien celle d'une femme mais ce n'est pas celle de ma mère. Qui peut bien être à la maison à cette heure ci ?? J'ouvre la porte qui me séparait de l'étage. Là, je reste bouche bée. Dans le couloir, des pompiers s'agitent, des gens du samu me poussent. Une voix derrière moi me dit "ne reste pas là, tu bouche la passage". Je n'en croit pas mes yeux, c'est bien ma mère que je vois étendues au bout du couloir. Je m'avance en m'imaginant le pire. Mon père, mes deux soeurs sont à ses côtés. Ils me voient et je les rejoints en demandant ce qu'il se passe. Mon père me dit, "c'est rien, elle va aller mieux, tout va bien maintenant, les pompiers sont là... " Et puis, le vide dans ma tête. Je comprend ce qu'il se passe, je vois ma maman, étendue par terre, sa robe de mariée déchirée. Je pleure, une femme me passe les bras autour de la taille et me dirige vers le canapé. Je m'endors sur ses genoux.

Il est 9h00 du matin, je me réveille encore une fois. Mon père se précipite vers moi. Je lui demande ce qu'il s'est passé cette nuit. Il me raconte tout. Il lâche ses mots, sechement, "ta mère a avalé une boite de cachets, elle a fait une bêtise, on va partir la voir".

La suite n'est, pas besoin de vous la raconter. Ma mêre va mieux, elle n'a pas recommencé. Voici 4 ans que cet épisode a eu lieu. Elle m'a avoué il n'y a pas longtemps avoir traversé une période de solitude. J'ai 18 ans depuis Janvier. On n'a jamais reparlé de cet incident avant ma majorité. Je sais que si ma maman était arrivée au bout de ses peines quand elle l'avait décidée, ma vie et celle de mes soeurs auraient été bouleversés.
Je ne sais pas si c'est de l'égoïsme de vouloir tout lacher avant l'heure, laisser tomber sa famille, ceux qu'on aime, mais il faut bien réfléchir avant de passer à l'acte. On n'a pas tout le temps une seconde chance. Que serions nous devenus si ma mère était arrivée à ses fins ?

Aujourd'hui, je me rend compte que ça a été un bon épisode de sa vie (et oui, ça peu paraitre bête) mais quand je vois mon frère de 3 ans courir dans la maison, je pense que ça a fait réfléchir mes parents.

Merci à tous ceux qui m'ont donné l'envie d'écrire cela, c'est la prmière fois que je me livre à des inconnus. Continuez de livrer vos histoires, ça rend plus fort et ça fait du bien à tout le monde.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Soir de solitude et de déprime
Posté par maty le 20/08/2004 07:56:30
J'ai été dans le même cas que toi,ma mère a pris des médicaments,mais elle a recommencé au moins 5 fois!!
Je pense qu'elle ne voulait pas forcément mourir,elle appelait au secours...
En tout cas ça a fait beaucoup souffrir les autres...
Re: Soir de solitude et de déprime
Posté par chipy1 le 20/08/2004 07:56:30
coucou,tu sai kon on va mal et kon veu faire cette conneries..on se racroche o gens kon aime,mé il y a un moment ou on ne tien plu...ou meme les gens kon aime ne nou suffise plu pour se dire: IL FO KE JE TIENNE.
alors on ne trouve plu dotre solution ke de se tuer...
tu sé cest clair ke ca restera tjrs gravé ds ta mémoire,mé le PRINCIPALE cest ke ta mamn aille mieu.
bisou a toi et bonn courage pour la suite!!!
Re: Soir de solitude et de déprime
Posté par isuki le 20/08/2004 07:56:30
Vivelewifi =====> il faut savoir que parler de ce qui ne va pas aide beaucoup et délibère de quelque chose à chaque fois que l'on en parle, ça enlève un poids...

Il y a des gens qui gardent les malheurs pour eux et eux seuls et la mort les rejoin tellement ils ne tiennent plus le coup....
Re: Soir de solitude et de déprime
Posté par groumph le 20/08/2004 07:56:30
Pourquoi personne ne parle de ses instants de bonheur ? Vous ne trouvez pas qu'effectivement il y a de quoi déprimer lorsque tout ce qu'on voit autour de nous est noir ?
Re: Soir de solitude et de déprime
Posté par le 20/08/2004 07:56:30
Ton article est très touchant. C'est bien d'avoir pu te livrer.
Pour répondre à la question est-ce que le suicide est un acte égoïste? En soi, je ne pense pas, car lorsqu'on en arrive là, il y a bien longtemps qu'on a décroché sans s'en rendre compte. Les personnes dans cette situation connaissent un immense malêtre, je pense qu'il faut l'avoir connu pour vraiment comprendre ce que c'est. Au moment, où l'on prend les cachets, où on s'ouvre les veines..., on est plus dans la capacité de penser à l'entourage...et puis à quoi bon? De toute façon, on est déjà mort intérieurement. Certaines personnes qualifiront cet acte de courage, d'autres de lacheté... Je pense qu'on ne peut pas mettre de terme général, à part peut-être le mot SOUFFRANCE. Enfin, c'est ce que j'ai ressenti lors de ma dépression qui a duré 2ans.
++
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Publié le 13 juin 2004
Modifié le 13 juin 2004
Lu 1 095 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲