Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Soldiers of fortune

Raven reinvente le doom-like avec ce titre mêlant action et srategie, on avait pas connu aussi bien depuis Half-Life...


Editeur: Activision
Développeur: Raven
Support : PC CD
Multijoueur : Lan et Internet
Genre : Doom-like
Date de Sortie : Disponible
Config min : PII 350, 64 Mo RAM, Carte 3D
Config conseil : PII 400, 128 Mo RAM, Carte 3D

Souvenez-vous: "In 1972 , a crack commando unit was sent to prison by a military court for a crime they didn't commit . These men promptly escaped from a maximum security stockade to the Los Angeles underground . Today , still wanted by the government , they survive as soldiers of fortune . If you have a problem , if no one else can help , and if you can find them , maybe you can hire the A-Team" Eh oui, comme dans la dans la célèbre série "L'agence tous risques", c'est vous que l'on appel pour faire le sale boulot. Vous le maître de guerre, le mercenaire, vétéran du Vietnam, le dernier recours !! Mêlant à la fois un fort aspect bourrin avec quelques phases tactiques, Raven nous offre là un shoot 3D à mi-chemin entre Kingpin et CounterStrike, dans lequel vous ferez aussi bien bon usage du shootgun que du sniper .



Born to kill ...
Sof (Soldier of Fortune) vous propose d'incarner John Mullins, un personnage qui vous vous en doutez sûrement est bien loin d'aller fourrer le nez dans les jupons de sa chère et tendre Môôman au moindre petit bobo. En réalité, vous êtes plutôt du genre tueur-né prêt à foncé dans le tas. Et c'est ce qu'on vous demande durant une trentaine de missions !!! Vous êtes à la solde du " Magasin ", un étrange organisme anti-terroriste qui vous charge de récupérer des têtes nucléaires disséminées à travers le globe ... Le scénario est riche et entraînant .En effet, dès le début du jeu vous êtes plongé dans le feu de l'action en plein coeur de New York un gang met à feu et à sang les couloirs du métro, vous êtes visiblement le seul à pouvoir empêcher l'hécatombe d'otages et de braves policiers apparemment impuissants .Vos objectifs de mission sont simples : éliminer toutes menaces terroristes. Mais attention aux écarts, si vous avez la gâchette facile et qu'un pauvre innocent se retrouve (par malchance évidemment) démembré, votre mission peut-être vouée à l'échec. Il ne faut donc pas tirer sur tout ce qui bouge (enfin presque...)

Comme dans un film de John Woo, ultra-v(i)olant ...
L'aventure commence ! Votre shootgun à la main vous commencez à arpenter les couloirs du métro new-yorkais avec prudence, les premiers escaliers, la première marche, le premier ennemi ! Vous tirez et remarquez avec stupeur que votre ennemi n'a plus qu' une seule jambe .En effet, l'autre gicle, vole et retombe plus loin sur le sol .Cependant il n'est toujours pas mort, il sautille sur une jambe se tordant de douleur en vous implorant de laisser en vie. Vous vous avancez et l'observez, il hurle, les traits de son visage sont déchirés par la douleur .Il vous faut l'abattre, cela devient maintenant un service que vous lui rendez .Vous visez ... ?L'autre jambe ?Non le bras plutôt,... la tête bien évidemment !! Cette dernière se volatilise en un nuage de sang .C'est beau, le gameplay est fabuleux. On admire le nombre de point d'impacts et la qualité d'animation des personnages .Ils ne sont pas statiques et idiots. Effectivement, si vous êtes planquez, ils cherchent à vous débusquer, ils évitent les tirs en en se cachant derrière un mur ou en rampant, ils sautent même par dessus les obstacles pour vous courser. Bref une I.A remarquablement bien travaillée qui vous donne la sensation de combattre de vrais ennemis.

Hyperréaliste ...
Soldier of Fortune n'est pas exempt d'un petit disclaimer avertissant le joueur de la violence du jeu. Les développeurs ont prévus le coup pour les âmes sensibles il est donc tout à fait possible de régler le degré de violence. Mais sans le côté gore et ses litres d'hémoglobine le jeu perd tout son fun. Cependant SOF offre au joueur tous les ingrédients digne d'une production hollywoodienne : des terroristes de toutes nationalités, des missions d'infiltration, sauver des otages. De plus votre personnage est agrémenté d' une panoplie de joujoux comme le couteau, le shootgun, le lance-roquette ou encore le snip avec en assortiment des petits gadgets comme du C4 ou des grenades. Mais je tien à souligner l'importance du couteau de tonton Sylvestre qui parfois, s' il est bien utilisé, peut être plus efficace qu' une arme .A vous d'étudier la situation . Tous ces éléments nous font vivre le jeu à fond et on a pas le temps de s'ennuyer avec en plus cinq niveau de difficultés allant de " super facile " à " injuste " les nuits sont longues .

Le moteur de Quake 2 ?!
Le jeu à la particularité d'utiliser le moteur de Quake 2 ce qui peut vous paraître un peu démodé à l'heure ou le moteur de Quake 3 fait des émules. Vous me direz donc que Soldier of Fortune ne doit pas être splendide. Eh bien non, au contraire, vous allez être surpris par la beauté du graphisme .Tout d'abord avec les différentes animes des personnages décrites plus haut, mais surtout avec la qualité du décor et la finesse des textures .Tous les niveaux en témoigne et dégagent une ambiance propre à l'environnement et au lieu. Au Kosovo vous êtes plongé au centre du conflit, c'est la guerre, on se croirait dans " Apocalypse Now ", un rouge sombre, c'est l'enfer. En Sibérie, il fait froid, il neige, vos empreintes de pas restent marquées dans le sol et vous n'arrêtez pas de glisser. Il en va ainsi tout au long du jeu.



Graphisme : 17/20
Un vieux moteur à qui on à redonner une nouvelle jeunesse.

Jouabilité : 17/20
Comme dans tous les doom-like, il suffit d'appuyer sur la gâchette.

Durée de vie :17/20
On ne se lassera pas de recommencer des passages parfois difficiles.

Son : 12/20
Dommage l'ambiance du jeu aurait pu être encore plus envoûtante.

Multijoueurs :12/20
Aucun interet, rien de novateur.

Note globale : 17/20
Un savant mélange de tous les shoot existant avec un gameplay incroyable. A posséder.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 16 septembre 2001
Modifié le 16 septembre 2001
Lu 5 088 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲