FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Solitude et nostalgie passagère

Ne vous est-il jamais arrivé de vous sentir seul dans une période nostalgique ? Pourquoi ce sentiment ?


Aller, je me lance dans un peu de philosophie ! Evidemment, je ne vais pas vous apporter des solutions toutes faites, sinon, voyez vous, je serez déjà sur tous les plateaux TV, hors c'est loin d'en être le cas. Je pense simplement qu'il faut savoir parler de ce qui ne va pas et que cela peut s'avérer utile dans la quête du bonheur. Tout ceci n'est peut être pas très clair ? Je vais tacher de bien expliquer cela.

Voilà, je suis en pleine phase d'adolescence, comme la plupart d'entre vous, j'imagine, et il m'arrive souvent de me remettre en question. Cela ne dépend pas forcement de l'adolescence mais je ne peux pas parler des adultes étant donné que je ne maîtrise pas le sujet ! Alors voilà, ne vous arrive-t-il jamais de vous sentir nostalgique ? Et vous remarquerez, par la même occasion que dans ce cas là on se sent seul. D'ou vient cette nostalgie ? Souvent de souvenirs, pas forcement conscient, qui ressurgissent sans même crier gare ! "des moments durs, des échecs, des crises, des déceptions, des blessures, des deuils... Que l'on refoule dans les recoins de notre histoire. Des souvenirs qui forgent néanmoins une identité. La mémoire refoulée cache des douleurs enfouies dans notre inconscient collectif"

Et alors, on se sent seul. Pourquoi cette solitude ? Parce que dans l'espèce humaine, tous les êtres sont différents par leur psychisme (leur âme), j'entends cela. Autrement dit parce que c'est un être qui possède une conscience. Je ne vais pas vous refaire tout le cours de philosophie sur la conscience, donc je m'arrête la pour cette parenthèse. Donc deux personnes différentes ne ressentent pas la même chose lorsqu'il leur arrive un même fait. C'est à dire que lorsqu'on perd un proche et que cela nous affecte, on se renferme sur soi même et c'est dans ces cas là que l'on se sent seul. Il y aura toujours quelqu'un à côté de vous pour vous dire "je sais ce que tu ressens" mais non seulement il ne le sait pas, mais il ne peut même pas l'imaginer ! Personne ne peut comprendre ce que l'on ressent et on ne peut pas non plus l'expliquer donc, on entre dans une phase de solitude. L'homme est toujours seul.

Je voulais juste finir cet article en vous recommandant de ne pas dire à quelqu'un qui n'est pas bien que vous le comprenez, c'est pas vrai, vous n'en avait pas les moyens. Mais ce qui est important, en revanche, c'est d'être là, près de lui afin de lui prouver votre affection quitte à vous sentir pesant. Evidement, les personnes réagissent différemment, mais ce n'est pas parce que vous vous préférez vous isoler dans ces moments difficiles qu'il en est de même pour votre ami. C'est dans ces moments là que l'on reconnaît ses vrais amis (et on est souvent déçu ! Je parle en connaissance de cause...)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Solitude et nostalgie passagère
Posté par rambo le 25/03/2006 19:22:12
moi perso g pas eu une vie très facile, même complètement merdique pour tout dire....jusqu'à maintenant enfin pas tres logtemps auparavent. Voir mon article une fille qui revient de loin si ca interesse qq un oU je raconte une infime partie de ma vie.
Voilà tout ça pour dire que des fois on a l impression que le sort s abbat sur nous mais c est pas vrai! Sérieux faut se dire que les erreurs faite bin nous rendent fortes et que un jour ou l' autre la roue tourne dans le bon sens et ce jour là putain t' es heureuse. Croyez en une ancienne depressivesuicisairetoxicomane§
La vie est belle il faut juste chasser les nuages.
Re: Solitude et nostalgie passagère
Posté par guistami le 22/03/2006 22:26:42
alors, j'ai eu pas mal moment de solitude, heureusement ca ne dure pas longtemps (quelques jours, non loin de la depression, certaine fois j'ai vraiment peur de tomber dedans!). Mais tu sais, je suis le genre de personne qui extérieurement parait très solide, mais je m'effondre pour un rien. Et le problème avec les gens comme moi c'est que tu ne peux pas savoir quand ils commencent à ne plus aller bien, du coup, tu peux pas les aider. C'est vrai qu'il y a des moments où je craque devant des amis, et là, tu te rends compte que ces grâce à ces gens que tu t'en sors. En fait, je pense, en tout cas, je me base sur mon expérience pour dire ça, les gens qui n'ont pas confiance en eux sont souvent confrontés à ces moments de solitudes, lorsqu'ils apprennent un echec par exemple. Or, prendre confiance en soi est une tache difficile et qui demande un certain temps. Je pense que lorsque tu prends confiance en toi ces moments sont de moins en moins fréquents. Mais sincérement, moi je pense en avoir besoin de ces moments, tu sais, du genre tu encaisse, tu encaisse et un moment, il faut craquer pour pouvoir repartir du bon pieds. Maitenant, je t'avoue avoir hate de sortir de cette phase d'adolecence et non confiance en moi.
Re: Solitude et nostalgie passagère
Posté par emelait57 le 22/03/2006 19:08:58
je pense comme toi appart pour une chose qui est vraie et qui ne l'est pas en même temps... si une personne dit "je comprends ce que tu ressens" elle le dit soit comme ça pour nous réconforter un peu (comme tu l'as dit) soit elle parle en connaissance de cause ... elle a peut-être vécu la même chose que nous .... donc avec cette phrase là faut pas trop juger les gens sans connaître leur vie...

sinon j'aime bien ton article... et une question as-tu mis longtemps avant de sortir de ce moment de solitude???
Re: Solitude et nostalgie passagère
Posté par elo¤ le 21/03/2006 23:01:52
En fait je suis tt a fait dacord et je trouve que ton explication est très bonne. Pour ma part il m'est arrivé de me sentir seule plusieurs fois et de vouloir faire des choses horribles. MAis ce sont ces moments de solitude qui nous font comprendre ce que c'est véritablement le bonheur quand il arrive. Or parfois on se dit trop longtemps que l'on est seul. Cependant ce n'est aps vrai. Je suis d'accord sur le fait que l'on ne puisse pas dire à une personne qui souffre : je te comprend. Mais je pense qu'il faut faire comprendre à cette personne qu'il y a du monde autour d'elle et qui peut l'aider à retrouver le bonheur. Parfois le bonheur revient rapidemment ou bien il met du temps. Puis ensuite il peut partir aussi rapidemment ou bien rester. Mais tout cela est différent selon les personnes et cet article le montre bien. On vit tous nos émotions et les moments de la vie differemment mais on a tous une chose en commun : on a tous souffert ds notre vie mais on a tous également su retrouver le chemin du bonheur ou bien il viendra un jour bavec de la patience et de la percevérance...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 20 mars 2006
Modifié le 26 février 2006
Lu 1 267 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143