Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Soudan : l'urgence oubliée

Le Soudan, vaste pays au Nord-Est de l'Afrique avait tout pour réussir à sa naissance : la maitrise des eaux du Nil, des richesses minières et une agriculture irriguée qui en fait le grenier des céréales des pays Arabes. Mais cet enfant gaté est en guerre contre lui-meme depuis son indépendance en 1956.


Situation dramatique malheureusement trop peu médiatisée à l'heure de la nouvelle croisade Américaine, à l'heure d'un monde paralysé par la peur de l'action.

27 millions de Soudanais vivent l'horreur au quotidien. La guerre a débuté en 1976, prendra fin en 1983, pour reprendre en 1996 jusqu'à nos jours. C'est un pays dévasté et tombé dans l'oubli.


Les raisons de cette guerre ? Toujours les mêmes, raisons économiques teintés de notion de religions. En effet, au Nord, l'Armée de libération du peuple Soudanais tente d'islamiser le Sud Chrétien et Animiste, mais a surtout cette volonté de s'emparer des sols gorgés de métaux précieux et de pétrole. Une guerre sans fin qui a réduit le pays à un de famine extrême.


40% de la population est privée d'eau et 80% d'eau potable. Au Soudan, un enfant sur 10 ne fête pas son cinquième anniversaire, et 60 à 80 % des Soudanais ont atteint le niveau de pauvreté absolue. Voilà le bilan effrayant d'un pays où l'homme a perdu sa dignité au profit des armées à l'abri grâce au détournement des marchandises venant des aides, et de pouvoirs internationaux pratiquant une politique à l'Autruche. Faut-il rappeler que le Soudan fut frappé par un embargo Américain en 1993, et ce pays qui, en 1980, recevait 800 millions de dollars en aide extérieure, a vu chuter celle-ci à 100 millions de dollars ?


Mais là n'est pas situé l'essentiel du problème. Le Soudan entre dans la lignée des pays communément et surtout joliment appelés "Pays en voie de développement", mais dont on ne fait rien pour aider au développement justement, trop préoccupé par nos intérêts économiques qui disparaîtront à l'issue de nouvelles entrées dans le commerce mondial.


Oui, une aide internationale annuelle existe. Oui, elle est nécessaire, mais à long terme, rien d'efficace n'en ressort, car c'est un gouffre sans fin quand il n'y a pas d'autonomie. Imposer un "cesser le feu" dans un pays en dérive, aider a l'autonomie, et faire en sorte à ce que la "Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen" ne soit pas mythique, ce devrait être ça aussi le devoir d'une puissance dans le monde.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Soudan : l'urgence oubliée
Posté par jacquesv le 08/09/2004 23:43:13
La Suisse n'est plus ce qu'elle était...
Les banques suisses ont même laissé tomber une partie de leur secret bancaire sous pression américaine, sous la menace d'être bannies de Wall Street...(chose que l'Allemagne nazie n'avait jamais réussie!!)
Re: Soudan : l'urgence oubliée
Posté par spy le 08/09/2004 22:43:22
D' ou viennent les armes ?
Qui l'eut cru ? :
La nouvelle a fait l’effet d’une bombe au sein de la tranquille république fédérale helvétique. Selon un rapport de l’Institut des Hautes études internationales (HEI) de Genève, rendu public samedi et présenté aux Nations Unies mercredi dernier, la SUISSE aurait été le deuxième fournisseur d’armes légères du Soudan en 2002. Après l’IRAN. Le rapport, qui ne révèle pas les destinataires des exportations, se base sur les statistiques des douanes soudanaises. Il fait état d’exportations « d’armes de guerre, de mitraillettes, de fusils d’assaut et de roquettes », à hauteur de 4,3 millions de dollars, alors que la législation suisse interdit d’exporter du matériel de guerre dans les zones de conflit.
eh bé
Moi qui croyais que la Suisse etait neutre !!! j' avais oublié que l' argent n' a pas d' odeur , surtout en Suisse .......

(6)
Re: soudan : l'urgence oubliée
Posté par jacquesv le 08/09/2004 21:07:13
Mais qui a fourni les rebelles en armes??? Ceux qui espéraient en tirer profit...:(

Modifié le 08/09/2004 21:07:55
Re: Soudan : l'urgence oubliée
Posté par spy le 20/08/2004 07:55:33
comme d' habitude les guerres civiles sont les plus cruelles.
Celle-ci n' echappe pas a la regle
Mais pourquoi cette guerre ? parce que l' avidité de hommes est sans limites et que le petrole est la nanne que voulaient s' approprier les uns aux depend des autres

Le Soudan tire actuellement deux milliards de dollars de sa production pétrolière, en extrayant quotidiennement 250 000 barils. Celle-ci pourrait passer à 450 000 barils par jours dès 2005, et à 800 000 en 2010.

Si les "chefs" ne s'en mettent pas plein les poches , le Soudan decollera bientot.

En effet le 8 janvier 2004 Khartoum et les rebelles sudistes de l’Armée populaire de libération du Soudan (APLS) ont signé un accord de partage des richesses pétrolières qui les placent définitivement sur la voie de la paix. Ils ont également décidé la formation d’une armée commune, ainsi que la tenue prochaine d’un référendum d’autodétermination au sud.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 03 mars 2004
Modifié le 03 mars 2004
Lu 675 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲