Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Soulfly : 3

Un bon bout de temps que la bande de Cavalera nous accouché cet album. En voici pourtant une chronique revisitée...


1. Downstroy
2. Seek'n'strike
3. Enter faith
4. One
5. L. O. T. M
6. Brasil
7. Trée of pain
8. One nation
9.9-11-10
10. Call to arms
11. Four elements
12. Soulfly III
13. Sangue de Bairro
14. Zumbi
15. *I will refuse
16. *Under the sun
17. (live) Eye for an eye
18. (live) Pain

Line-up :
-Max Cavalera [Chant/guitare]
-Marcelo Dias [Basse]
-Mikey Doling [Guitare]
-Boy Mayorga [Batterie]






C'était les yeux plongés dans les abysses que je me délectais de cette écoute. Une putain de rebondissement.
A l'époque (2 ans) ma culture musicale était plutôt peu développée, je ne me lassais pas d'écouter à longueur de journée les complaintes accessibles de Linkin Park et autres Korn, et Marilyn Manson. Ce fut mon premier disque à me familiariser avec une musique plus extrême (relativement parlant).
J'avais entendu ce nom quelque part et alors que je comptais m'acheter un autre cd de Linkin park ou autres je ne vois que la galette sur le comptoir à moitié vide (Hard rock). Alors déçu je décide de l'acheter dans un élan de désespoir.
Et pourtant quel espoir.
Une déferlante d'énergie.

Le disque en son plein est plus difficile d'accès de la carrière Soulfly cependant il est accessible pour un groupe à renommer mi-extrême.
Alors je me lance ; sonne l'ode "Downstroy" que je considère déjà comme un classique par son riff ultra-simple mais pourtant si accrocheur. Plus d'une heure rivé sur la chaîne.

La voix de Max Cavalera est d'un type death écorché, ça m'avait longuement attiré. Surtout que sur le moment de "One" où la musique est en partie créée par la voix on ne se lasse pas d'avoir un trait mélodique à travers les hurlements égosillés de Max.
Pas mal de pistes de ce cd ne révèle pourtant rien d'inimaginable. "Enter faith", "L. O. T. M" sont as mal de titres fait pour headbanguer et non pas pour rester perplexe face à un élan de technicité et d'imagination.
Du soulfly dans tout son me direz-vous.

Comme d'habitude d'innombrables featuring sont présents pour parsemer le disque d'une touche d'originalité, plus dans un contexte neo que thrash.
Mais c'est justement ça qui nous attire chez Soulfly, cette simplicité à allier Death melodique, thrash et neo.
Et c'est excellent. En vrac je vous citerais "Call to arms", "Seek'n'strike" et "I will refuse" qui représentent vachement l'esprit thrashy du cd.
On évite pas inévitablement les magnifiques interludes musicales et surtout la très orientale "Soulfly III" qui me donne toujours cette impression de voguer sur le Nil dans un soleil battant et sucré.
Mais enfin on a droit à un titre digne de ce nom, une pièce progressive et vraiment expressive du désespoir de Max (encore à l'honneur de D-Low) "Trée of pain" qui souillé d'une rage hyper manipulable. Le morceau commence avec une espèce de trait mélodique chanté mélancoliquement par une femme, ensuite vient une partie ultra speed et énervée où Max se contente de nous faire une sauce soulfly et une dernière partie où la on sent cette pqart de désespoir mortem.

Enfin, bref... Pas trop de choses à reprocher à ce disque parce que la simplicité est une part entière de Soulfly, simplement le fait que ce disque soit peut-être trop booké d'expérimentations m'enfin ce n'est pas vraiment un reproche.
Encore un haut geste de Max Cavalera parce que une partie de l'argent de ce disque est donné à diverses assiociations humanitaires.
Hail to him.

14.75/20

Morceaux préférés :
-Downstroy
-Seek'n'srike
-One
-Trée of pain
-Soulfly III
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 01 octobre 2004
Modifié le 25 janvier 2005
Lu 1 004 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲