FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Souvenir d'un amour véritable

Un amour qui fait mal... Une situation qui nous fait réaliser qu'au fond nous n'avons parfois de fausses certitudes... De trop grands rêves... Des rêves... Illusoires.


On avait nos gestes à nous, nos mots, nos regards, nos senteurs, ils nappartenaient quà nos sens, ils étaient propres à nos êtres. Et puis soudain, dans une brume vagabonde tout vient à sévanouir. On ne reconnaît plus la divinité de ces élancements. Le plafond nous parait si bas, et la terre si aisée à creuser. Cest comme un silence qui brûle dans léternité et qui vient faire jaillir des larmes. Nous ne sommes plus qu'une tracée noire, une âme noircie en sortant de cette mine dont on ne cite plus le nom. La fragilité est extrême et la pensée bien trop pesante, et lon voudrait sendormir pour oublier que le monde existe. On en vient même à se demander si il existe réellement, ou si lespace dans lequel nous vivons nest pas simplement le fruit de notre imagination. Nous suivons du regard les fantômes du passé en nous brûlant les lèvres de la liqueur de la nostalgie. Nous sommes comme ces êtres que lon ne voulait jamais devenir. A vivre sans amour, lon perd la trace ou la nécessité de son existence. A vivre trop lamour on en vient à se perdre soi-même. A quoi bon chercher une place dans un monde qui nest quune vaste comédie où chaque être joue le rôle qui lui est attribué, où chaque décor se déplace selon la convenance de la luminosité ou au contraire de lobscurité. Où sachève le début et où commence la fin ? Et qui sommes nous pour décider de léternité de soi-même et de celle des autres ?


Il y a si longtemps... Et pourtant...

Une date, un nombre... Le commencement d'une vie nouvelle. Un espoir... Si grand. Le bonheur, si petit, si éphémère. Aujourd'hui, jour de pluie, jour de changement. Demain, le soleil... Lui...

Cette histoire, je l'écrirai sur ces pages... Un jour qui marquera à jamais mon univers. Trois petits points pour démontrer ma réflexion... ''rien ne presse''... Réflection faite je suis daccord. Un mot... Amour. Une sensation indescriptible. J'aimerais mourir dans ses yeux, m'y perdre et renaitre d'un de ses baisers. Me perdre, car trop longtemps j'ai été perdue... Seule.

Je le vois, d'une manière si différente... Une âme... Cette fois-ci parfaitement compatible à la mienne...


Une journée affreuse...

Prise à l'extérieur sous une pluie glacée. Trois heures et des poussières dans l'attente et le menssonge. C'est devenue une habitude avec elle de me cacher. Pour m'enfuir, encore et toujours. La nuit ne m'a pas été d'une grande aide cette fois ci. Un réveil avec une humeur semblable à celle d'hier... Sentiment de ne pas avoir repris tout à fait le contrôle, sentiment dépuisement total. La tempête est parvenue à me convaincre que le soleil, malgré son effort, me se pointerait pas pour moi aujourd'hui. Les voitures qui passent sous mes yeux font augmenter mon rythme cardiaque en flèche. Une seule chose à faire, tenter de me convaincre qu'elle me laissera un répit, qu'elle n'essayera pas de trouver l'endroit ou je suis... Je lui dirrai que je suis ailleur... 'bien'ailleur.

Les nuages sont si nombreux, je ne fais qu'espérer qu'ils réussiront à s'enfuir... Tout comme moi... Pour qu'à nouveau la lumière vienne m'aveugler...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: Souvenir d'un amour véritable
Posté par steph2673 le 03/01/2007 09:38:48
Vrmt 1 beau texte mé qui reste très mistérieux
Re: Souvenir d'un amour véritable
Posté par athéna le 26/11/2006 21:22:00
Magnifique !!
Re: Souvenir d'un amour véritable
Posté par jerevaisdunautremonde le 19/11/2006 18:10:26
Ton texte est sublime , tout simplement ...
Re: Souvenir d'un amour véritable
Posté par ushiwa.sasuke le 13/11/2006 15:59:03
plutot joli le texte :)
Re: Souvenir d'un amour véritable
Posté par anja le 13/11/2006 13:51:07
t'es vraiment un sentimental comme moi , alors c pour cela que je t'envoye ce message car j'ai déja vecu ton histoire sauf que suis une fille mais pas comme toi, courage la vie te souris encore,
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
L'auteur : Catherine Lacroix
27 ans, Montréal (Canada).
Publié le 10 novembre 2006
Modifié le 21 octobre 2006
Lu 1 523 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143