FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Stress, attention danger

Nous sommes tous minés par le stress, que nous l'admettions ou non. Au lieu d'être à l'écoute de son corps, on utilise des médicaments. Mais à vouloir étouffer par la chimie les cris d'alerte de notre corps, on risque un déséquilibre encore plus grand.


"Le stress est la première source d'arrêts maladie. Il coûte chaque année 20 milliards d'euros à l'Union Européenne, en temps de travail perdu comme en coûts de santé, et touche 28% des actifs." (European Agency for Safety and Health)


Savez-vous ce qu'est le stress ?

Le stress est une réaction normale de l'organisme face à une situation perçue comme potentiellement menaçante pour son équilibre interne. Cette réaction se manifeste par une série de modifications physiologiques qui préparent l'organisme à affronter cette menace : sécrétion d'adrénaline, augmentation du tonus musculaire, accélération du rythme cardiaque et du rythme respiratoire, ralentissement des fonctions digestives, attention soutenue, mobilisation des fonctions intellectuelles.

Depuis les sociétés primitives, l'homme était essentiellement confronté à des dangers physiques, exigeant une réaction immédiate et adaptée, soit de combat, soit de fuite. Mais dans nos sociétés modernes, où l'on croise rarement un monstre au coin de la rue (quoi que...), le danger est devenu essentiellement d'ordre psychique.

La loi nous dissuade de nous battre, et l'éducation nous fait comprendre que tout sentiment n'est pas forcément bon à exprimer. Vous le savez, le savoir-vivre réside d'abord dans la retenue. Les émotions, et les tensions physiques liées, se trouvent ainsi refoulées, et chercheront à ressortir, d'une façon ou d'une autre.

Le stress, qui est donc au départ une réaction normale destinée à mobiliser le potentiel d'action du corps, devient pathologique devant les agressions répétées de la vie sociale. Lorsqu'il n'y a plus de réponse possible, le bien-être de l'individu est en danger. Il se trouve dépassé, incapable d'élaborer de nouvelles stratégies d'adaptation.


Négation d'un problème et conséquences

Nous sommes tous minés par le stress, que nous l'admettions ou non. Bien sûr, chacun avec une capacité d'accumulation et de décharge différente. Il y a ceux qui en ont conscience, et il y a ceux qui se disent plus forts, mais qui le stockent néanmoins au tréfonds d'eux-mêmes.

On dit souvent qu'avec le temps, on s'habitue au stress. Rien n'est plus sournoisement faux. Derrière les apparences, ce sont les mécanismes de défense de notre corps qui s'épuisent. Et c'est la porte ouverte à toutes les maladies. Des troubles apparaissent, sans que l'on y prête une réelle attention.

Au lieu d'être à l'écoute de son corps, on utilise volontiers des tranquillisants ou des dynamisants, véritables drogues déstructurant la conscience et l'éveil, et souvent toxiques pour l'organisme. Mais en voulant étouffer par la chimie les cris d'alerte de notre corps, on s'égare vers un déséquilibre encore plus grand.

On s'y habitue, on minimise le danger, et puis un jour, il est trop tard. Le système immunitaire s'est progressivement laissé submerger. Il ne remplit plus ses fonctions essentielles, à commencer par détruire les cellules cancéreuses qui vivent en nous en permanence, à guetter la défaillance qui leur permettra de proliférer. Vous l'aurez compris, un corps abandonné aux désordres physiologiques est un terrain favorable au développement de maladies de dégénérescence.

Il est paradoxal de constater d'une part l'amélioration du confort matériel dans notre société, et d'autre part la dégradation de la qualité de notre vie intérieure. Nous devrions prendre davantage ce problème au sérieux, car le stress incontrôlé est une menace réelle pour l'être humain.


Se relaxer, un besoin naturel

Si l'être humain dispose naturellement de la faculté de stresser, il se trouve que, dans sa généreuse bonté, la nature l'a aussi doté de la faculté de se détendre. Il semble hélas que cette dernière ait été oubliée en chemin, avec les résultats que l'on sait. Ainsi, chaque individu dispose en lui de capacités naturelles à évacuer le stress et rétablir l'harmonie.

Bien sûr, probablement avez-vous déjà vos "petits trucs" pour vous détendre. Ce sont parfois d'excellentes choses, mais un contretemps et le stress peut revenir aussitôt. Un calme durable ne s'obtient que par une relaxation consciente et profonde.

La relaxation permet de décontracter toutes les régions du corps. Et comme il y a interaction permanente entre le mental et le physique, la relaxation du corps touche l'ensemble de l'individu. D'agréables sensations de calme apparaissent, les pensées deviennent plus sereines, et un sentiment de bien être s'installe.

Elle permet aussi de profiter pleinement des périodes de calme, de se reposer efficacement. Lorsque la séance est terminée, on se sent reposé, régénéré, et les soucis de la vie quotidienne ont perdu de leur importance, ou du moins n'ont plus le pouvoir de nous perturber autant.

Il existe un certain nombre de méthodes de relaxation. Je ne vais pas les citer toutes ici, vous trouverez votre bonheur rien qu'en cherchant sur internet. Je préciserais simplement que chaque individu réagit de différente manière selon les méthodes, mais il en existe suffisamment pour que chacun en trouve une à sa convenance. Pour les personnes souffrant d'un stress chronique, ayant déjà provoqué des troubles psychosomatiques, la sophrologie est particulièrement adaptée. J'y ai déjà consacré un article, s'y reporter.

Tout individu responsable devrait s'astreindre chaque soir, avant le coucher, à une séance de relaxation qui préparerait à une nuit paisible et réparatrice. Pas le temps, direz-vous ? Allons donc ! Un investissement que l'on retrouve le lendemain au réveil, simplement une nouvelle habitude à prendre.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: Stress, attention danger
Posté par spy le 30/12/2005 21:53:07
les palpitations accompagnent souvent les angoisses , meme inexpliquées ; ca m' arrive aussi occasionnellement
Si c'est le cas et dans le cas de chronicité , il y a des medicaments type tranxene , lysanxia et pourquoi pas tenter la relaxation le yoga la meditation le sauna le hammam la sophrologie , le coup de marteau sur la tete !? lol !
En desespoir de cause il y a un groupe de medicaments tres actifs sur ce symptome : les beta-bloquants . Ca merite que tu essaies si ces palpitations presistent depuis si longtemps A voir avec ton medecin de famille ou , s'il est réticent, avec un cardiologue
Re: Stress, attention danger
Posté par cmoi le 30/12/2005 21:40:46
spy : je voudrai bien m'en passer moi !!!! du stress positif ou negatif.
palpitation tout les matins depuis 17 ans !!
Re: Stress, attention danger
Posté par spy le 30/12/2005 21:21:11
Apocalypse : il est évident que si tu ne "t'abandonnes" pas , aucune relaxation ne sera possible . Mais on peut apprendre à démarrer une relaxation . La sophrologie peut y contribuer mais on peut apprendre soi-meme a dominer ses pensées en créant un quasi-reflexe conditionné : Chaque jour à la meme heure , tu t' allonges sur un lit douillet et chaud , tu demandes a ce qu'il y ait le silence chez toi , à ne pas être dérangée pendant 30-40 mn , tu coupes le telephone , et tu mets un disque de relaxation ( musique ou paroles ou mieux la combinaison des deux ) qu'on peut trouver dans le commerce , et tu te laisses guider par la voix qui te demandes de relacher un membre apres l' autre , de te sentir lourde (ou legere ), d'imaginer un ciel d' azur (ou nimporte quoi d' agréable ) etc . et tu recommences chaque jour Peu a peu se forme un reflexe conditionné : le simple fait d'entendre ce disque va declencher en toi des reactions de somnolence . Le probleme est juste de vouloir Sans cette volonté tu n' arrives a rien mais si tu te force un peu au debut c'est tout bénéfice pour la suite et pour passer des moments difficiles .
ps : des anti-depresseurs dans le stress ? :-( :-|
Ce n'est en general pas la bonne indication , au contraire .
Re: Stress, attention danger
Posté par pinpon le 30/12/2005 20:53:08
On ne peut se relaxer si on le souhaite pas intrinsèquement. Si vous le faites uniquement pour faire plaisir à autrui, votre inconscient fera barrage et ça ne marchera pas. L'inconscient ne se laisse pas dicter ce qui est bon pour lui. Par ailleurs, et comme je le disais dans l'article, il faut parfois essayer plusieurs méthodes avant de trouver celle qui nous convient, c'est à dire où vous vous sentez réellement en harmonie. Il y en a forcément une, car se relaxer est une fonction dont toute personne est normalement dotée par nature.
Re: Stress, attention danger
Posté par apocalypse le 30/12/2005 12:41:32
La seule expérience que j'ai sur le stress, c'est qu'à force d'etre sur les nerfs, j'ai eu des douleurs aux genoux et j'ai été obligée de prendre des anti-depresseurs pour arreter ça...Après tout ce qui est yoga, taichi, ect...On m'a forcé a en faire pendant ma thérapie psychologique, et moi ça me fait aucun effet ça m'enerve encore plus...;) Je pense vraiment que ça dépend des personnes quoi 8-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
L'auteur : Erwann Le tenneur
38 ans, France.
Publié le 09 décembre 2005
Modifié le 08 décembre 2005
Lu 2 520 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143