Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Sylvester Stallone

Après la soirée en hommage à Sylvester Stallone sur la une (en Belgique) où on a eu la chance de revoir 2 de ses superbes films ("Assasins" et "L'Expert"), j'ai voulu moi aussi parler de cet acteur exceptionnel !


Nom : Stallone.
Prénom : Sylvester, Gardenzio.
Né le : 6 juillet 1946.
A : Heil's Kitchen, New York, Etats-Unis.
Signe atrologique : Cancer.
Taille : 1. 78m.
Poids : 88kg.
Situation de famille : Marié et divorcé deux fois, Sly a juré de ne plus jamais se faire piéger par le mariage. Ses deux séparations lui ont coûté la modique somme de 34 millions de dollars. Sylvester Stallone a deux fils, Sage et Seargoh (autiste), et deux filles. Sa mère était danseuse de cabaret et son père coiffeur.
Acteur préféré : Marlon Brandon.
Actrice préférée : Kim Basinger.
Principales qualitées : est perfectionniste, généreux et volontaire.
Principal défaut : est défaitiste.
Il aime : L'art dramatique, la peinture classique, les motos et les spaghetti.
Il déteste : Qu'on lui parle de ses débuts dans le cinéma porno ("L'Etalon Italien") et les hommes politiques.
Hobbies : Il pratique la musculation et le golf, collectionne les oeuvres d'art ainsi que les voitures.
Signe particulier : Il est né avec la moitié du visage paralysée.
Gouts cinématographiques : Les comédies et les vieux films d'action.
Enfance : Sylvester Stallone ne garde pas de très bons souvenirs de sa petite enfance passée à Heil's Kitchen ("La cuisine de l'enfer", l'un des quartiers les plus sordides de New York) et de l'école où ses camarades se moquaient de son prénom (Sylvester est le fameux chat bafouilleur des dessins animés) et lui accorde même le prix de l'élève le plus apte à se retrouver sur la chaise élecrtique ! Il n'a que 11 ans quand ses parents divorcent, et il va alors se trouver ballotté entre 2 foyers. Indiscipliné, Sly sera renvoyé de plusieurs établissements scolaires avant de se retrouver dans un collège pour enfants à problèmes. Jaqueline Stallone (la mère de Sly) a confesser à la télévision américaine que son fils avait été violemment battu losqu'il était enfant. "Au début, son père le giflait, puis il en est venu aux coups de poings et aux coups de pieds".
Débuts : Après quatre années de galère à New York, il décroche en 1974 un rôle de blouson noir dans le film "Les Mains dans les poches". Il continue sa carrière à Los Angeles où, en 1976, il décroche le rôle principal de "Rocky". La suite, vous la connaissez...
Actus : - Sylvester Stallone écrira, dirigera et interprétera "Rampart Scandal", un film policier dans lequel il enquêtera sur le meurtre de deux rappeurs. Tournage le 6 juin 2003.
- Sly incarnera le méchant dans le troisième volet de la saga "Spy Kids", tourné en 3 dimensions sous la direction de Robert Rodriguez. Tournage le 11 février 2003.
- Sly devrait aussi reprendre les gants pour jouer le 6eme volets de "Rocky".

La filmographie de Sylvester Stallone n'est plus inconnue !!! De "Rocky" à "Driven" en passant par "Cliffhanger" et "Assasins" ! Que dire de tous ces films qui nous ont fait rêver et qui continuerons sans doute à le faire pendant encore longtemps.


Voici un petit résumé de ses films les plus marquants :

"Rocky"
Film américain d'action de John G. Avildsen. 1976. Scénario de Sylvester Stallone. Images de James Crabe. Musique de Bill Conti. Avec Sylvester Stallone (Rocky), Talia Shire (Adrian), Burt Young (Paulie), Burgess Meredith (Mickey), Carl Weathers (Apollo Creed),... Durée : 1h59.
Apprenti boxeur minable, Rocky use de ses semelles dans les rues de Philadelphie, conscient que son avenir est derrière lui et que son univers sentimental ne dépassera jamais la forte taille de son pote Paulie et les silences affectueux de ses deux tortues d'eau et de son poisson rouge.fréquemment, dans son club de gymnastique, il abîme le portrait de l'un ou l'autre adversaire, mais son entraineur, Mickey, lui reproche souvent son manque d'ambition et le gaspillage de ses dons naturels. S'il est aussi dur avec Rocky, c'est qu'il vit en lui tous les échecs qu'il a connus au cours d'une vie entièrement dédiée à la boxe. Après son boulot Rocky passe régulièrement dans la petite boutique d'animaux que tiennent Paulie et sa soaur, Adrian...

"Rocky II, La Revanche"
Film américain d'action de Sylvester Stallone. 1979. Scénario de Sylvester Stallone. Images de Bill Butler. Musique de Bill Conti. Avec Sylvester Stallone (Rocky), Talia Shire (Adrian), Burt Young (Paulie), Burgess Meredith (Mickey), Carl Weathers (Apollo Creed),... Durée : 1h59.
Battu aux points par le redoutable Apollo Creed, Rocky Balboa peut cependant s'estimer satisfait : il a atteint la limite des quinze rounds face à ce boxeur qui a déjà mis K. O. tous ses challengers. A quelques temps de là, Rocky épouse sa fiancée, Adrian, et emménage dans un luxueux appartement. Comble de bonheur, sa femme attend un enfant ? Pour subsister, il travaille dans les halles, et Adrian se fait réengager au magasin où elle était vendeuse quand elle a connu Rocky. De son côté, Apollo Creed reçoit un abondant courrier dans lequel il lui est reprochée la manière peu glorieuse dont il a vaincu son adversaire. Il décide, contre l'avis de son manager, de proposer un match de revanche à Rocky.

"Rocky III, L'oeil du tigre"
Film américain d'action de Sylvester Stallone. 1981. Scénario de Sylvester Stallone. Imagesde Bill Butler. Musique de Bill Conti. Avec Sylvester Stallone (Rocky Balboa), Talia Shire (Adrian), Burt Young (Paulie), Carl Weathers (Apollo Creed), Burgess Meredith (Mickey), Tony Burton (Duke), Mr. T. (Clubber Lang), Hulk Hogan (Thunderlips), Ian Fried (Rocky Jr.), Al Silvani (Al),... Durée 1h45.
Rocky Balboa, champion du monde de boxe catégorie poids lourds, possède désormais gloire, fortune et renomée. Il est parvenu au sommet, et sa ville natale, Philadelphie, lui a même érigé une statue. Mais, lors du discours qui clôt la cérémonie d'inauguration, Rocky est violemment apostrophé par un certain Clubber Lang, qui l'insulte et le met au défi de remettre son titre en jeu. Piqué dans son amour propre, Rocky relève le gant. La situation n'est pourtant pas si simple : trop habitué au luxe et à la facilité, il s'est empâté et n'a plus que les apparences du champion qu'il fut.

"Rocky IV"
Film américain d'action de Sylvester Stallone. 1985. Avec Sylvester Stallone (Rocky Balboa), Talia Shire (Adrian), Burt Young (Paulie), Carl Weathers (Apollo Creed), Brigitte Nielsen,... Durée : 1h31.
Apollo Creed, ancien adversaire et dorénavant ami de Rocky Balboa, est tué sur le ring par le boxeur russe Ivan Drago. Se reprochant de n'avoir pu sauver son camarade à temps, Rocky va demander un combat contre Ivan Drago afin de la venger. Une confrontation qui se déroulera sur le sol russe.

"Rocky V"
Film américain d'action de John G. Avildsen. 1990. Avec Sylvester Stallone (Rocky Balboa), Talia Shire (Adrian), Burt Young (Paulie), Sage Stallone, Burgess Meredith (Mickey). Durée : 1h44.
Des séquelles physiques irréversibles amènent Rocky Balboa à prendre sa retraite. Ruiné, il devient l'entraineur d'un champion en devenir, Tommy Gunn. Mais celui-ci ne va pas rester insensible à l'appat du gain et va quitter Rocky pour rejoindre les rangs d'un coatch plus fortuné.

"Rambo"
Film américain d'action de Ted Kotcheff. 1982. Scénario de Michael Kozoll, Williams Sackheim et Sylvester Stallone. D'après le roman de David Morell. Images de Andrew Laszio. Musique de Jerry Goldsmith.
Avec Sylvester Stallone (Rambo), Richard Crenna (Sam Trautman), Brian Dennehy (Teasle), David Caruso (Mitch), Jack Starrett (Galt), Michael Talbott (Balford), David Crowley (Shingleton)... Durée : 1h34.

Ancien béret vert et médaillé du Congrès pour ses états de service au Viêt-nam, John Rambo dénarque dans une petite ville de province pour y retrouver un ancien compagnon d'armes. Déjà bouleversé par le fait qu'on ne lui ait pas permis de se réengager, Rambo est secoué d'apprendre que son ami est mort prématurément d'un cancer causé par les effets secondaires des défoliants utilisés pendant la guerre ? Alors qu'il erre sur une route, Rambo est pris à partie par un policier zélé qui l'arrête pour vagabondage. Malgré une tentative de résistance, il est emmené avec brutalité au poste, où il est déshabiller et lavé. Les agents de police sont consternés de découvrir un corps couvert de cicatrices dues aux tortures les plus cruelles subies au Viêt-nam. A la vue d'une lame de rasoir destinée à la raser, Rambo se rappelle les sévices qu'il a endurés autrefois et se déchaîne. Devenu subitement féroce, il se libère et fuit dans la forêt.

Rambo II, La Mission
Film américain d'action de George Pan Cosmatos. 1985. Scénario de Sylvester Stallone et James Cameron. D'après une histoire de K. Jarre, basée sur les personnages crées par D. Morell. Images de Jack Cardiff. Musique de Jerry Goldsmith. Avec Sylvester Stalone (John Rambo), Richard Crenna (colonel Trautman), Julie Nickson (Co Bao), Charles Napier (Murdock), Steven Berkoff (It Podovsky)... Durée : 1h35.
Condamné aux traveaux forcés pour les différents crimes commis lors de sa folle aventure, John Rambo est toujours en prison. C'est là que vient le trouver son ancien commandant, le colonel Trautman. Celui-ci lui offre le pardon présidentiel et une réintégration dans l'armée en échange d'une mission spéciale au Viêt-nam. Les autorités américaines sont persuadés que des G. I. 's sont encore retenus prisonniers par les Vietnamiens, et il s'agit d'aller vérifier sur place ces soupçons. Rambo accepte sans hésiter.

"Rambo III"
Film américain d'action de Peter MacDonald. 1988. Avec Sylvester Stallone (John Rambo), Richard Crenna (colonel Trautman), Marc de Jong, Kutwood Smith, Spiros Focas,... Durée : 1h40.
Le colonel Trautman contacte Rambo dans sa retraite en Thaïlande pour qu'il l'accompagne dans une mission périlleuse en Afghanistan. Mais l'ex-soldat refuse afin de se consacrer aux moines bouddhistes qui l'ont recueilli. Lorsque, quelques jours plus tard, l'agent Griggs lui explique que Trautman a été capturé par le colonel Zaysen, Rambo décide de sauver son ami. Il s'infiltre dans les lignes ennemies et découvre toute l'horreur du conflit qui oppose les moudjahidin à l'armée s'en oublier son objéctif premier : récupérer Trautman.

"Cobra"
Film américain d'action de Geaorge Pan Costamus. 1986. Scénario de Sylvester Stallone. D'après le roman de "Fair game" de Paula Gosling. Images de Ric Waite. Musique de Sylvester Levay. Avec Sylvester Stallone (Marion Cobretti), Brigitte Nielsen (Ingrid), Reni Santoni (Gonzales), Andrew Robinson (dét. Monte), Brian Thompson (l'Equarrisseur), John Herzfeld (Cho),... Durée : 1h29.
Marion Cobretti, dit "Cobra", est un flic de choc spécialisé dans les sales besognes. Depuis quelques mois, une vague de terreur paralyse la ville, et les autorités sont impuissantes : pas moins de seize personnes ont été sauvagement assassinées, parfaitement au hasard semble-t-il. Cobra reçoit l'ordre de ses supérieurs d'arrêter le ou les auteurs de ces crimes sadiques. De ce carnage insensé, Ingrid, superbe mannequin, est à la fois une rescapée miraculeuse, un témoin-clé et le début de la piste de Cobra. Celui-ci ne tarde pas à découvrir qu'il n'est pas confronté à un fou isolé mais à un groupe de néonazis.

"Cliffhanger"
Film américain d'action de Renny Harlin. 1992. Scénario de Michael France et de Sylvester Stallone. Images d'Alex Thompson. Musique de Trevor Jones. Avec Sylvester Stallone (Gabe Walker), John Lithgow (Eric Qualen), Michael Rooker (Hai Tucker), Janine Turner (Jessie Deighan), Rex Linn (Travers), Caroline Goodalt (Kristel),... Durée : 1h52.
Gabe Walker, sauveteur-alpiniste, est traumatisé par la disparition tragique d'une jeune femme qui a dévissé alors qu'il tentait de la sauver. Il décide d'en finir avec ce métier. Après cet accident, Gabe revient saluer son amie Jessie, qui tente en vain de le convaincre qu'il est indispensable à l'équipe de secours des montagnes Rocheuses. C'est à ce moment qu'elle reçoit un SOS : un avion s'est écrasé, et les survivants appellent à l'aide.

"Judge Dredd"
Film américain d'action de Danny Cannon. 1994. Scénario de William Wisher et Steven E. de Souza. D'après une histoire de Michael De Luca et William Wisher, inspiré par les personnages de la bd "Judge Dredd" créée par John Wagner et Carlos Ezquerra. Images de Adrian Biddle. Musique de Alan Silvetri. Avec Sylvester Stallone (Judge Dredd), Armand Assante (Rico), Rob Schbeider (Fergie), Jürgen Prochnow (Judge Griffin), Max Von Sydow (Judge Fargo), Diane Lane (Judge Hershey), Joanna Miles (McGruder),... Durée : 1h36.
L'an 2139. Des guerres atomiques ont dévasté la terre. La "Civilisation" subsiste dans des cités tentaculaires dont la plus importante est Mega City One, une mégapole construite sur plusieurs niveaux, soumise au crime et à la déprevation. Hors de ce cauchemar urbain s'étendent les "Terres maudites", déserts inhabitables. Le système légal vacillant a engendré la création d'une nouvelle force de l'ordre : les "Judges" sont des policiers impitoyables qui rendent la justice et exécutent immédiatement les sentences.

"L'Expert"
Film américain d'action de Luis Llosa. 1994. Scénario de Alexandra Seros. Musique de John Barry. Avec Sylvester Stallone (Ray Quick), Sharon Stones (Adrian Hastings alias May Munro), James Woods (Ned Trent), Rod Steiger (Joe Leon), Eric Roberts (Tomas Leon)... Durée : 1h49.
Dix ans après l'échec d'une mission à Bogota menée par deux agents de la CIA, spécialistes en explosifs, l'un d'eux, Ray Quick, est contacté à Miami par une jeune femme. Celle-ci lui demande d'assassiner les trois hommes qui ont tué ses parents, lorsqu'elle était enfant. Bien qu'intrigué par cette inconnue, qui se fait appeler Adrian Hastings, Ray, surnommé l'Expert, accepte cette mission. Il localise ses cibles, et élimine deux des hommes de main du mafioso Joe Leon. Pour coincer le troisième, Tomas Leon, fils de Joe, Adrian prend l'initiative de le séduire. Inquiet de la mort mystérieuse de ses sbires, Leon père confie l'enquête à Ned Trent, flic véreux et aigri.

"Assassins"
Film américain d'action de Richard Donner. 1995. Scénario de Andy Watchowsky, Larry Watchowsky et Brian Helegand. D'après une histoire d'Andy et Larry Watchowsky. Images de Vilmos Zsigmond. Musique de Mark Mancina. Avec Sylvester Stallone (Robert Rath), Antonio Banderas (Miguel Bain), Julianne Moore (Electra), Anatoly Davydov (Nikolaï),... Durée : 3h02.
Tueur professionnel durant la guerre froide, Robert Rath s'est reconverti en free-lance dans un monde où les codes d'antan n'ont plus cours. Pour survivre dans cette jungle moderne, Rath a accepté de mener une vie errante et clandestine. Il a été contraint de sacrifier son meilleur ami, Nicholaï. Aujourd'hui, c'est un homme sans attaches ni famille, qui ignore jusqu'au visage de ses commenditaires et qui n'aspire plus qu'à décrocher. Au cours d'une mission, Rath se découvre un jeune alter ego, impatient de se mesurer à lui : Miguel Bain.


http://www.SylvesterStallone.com
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Sylvester Stallone
Posté par xflr88 le 20/08/2004 07:55:30
bonne article, très sympa.
Même si Sly à toujours eu ce côté film d'action à deux balles, je trouve qu'il n'en reste pas moins un très bon acteur.
Rocky et rambo sont pas trop ma tasse de thé, même si le premier rocky est très bon, je l'ai vraiment découvert dans d'autres films comme copland. Je suis un peu étonné que tu n'en ai pas parlé, c'est un peu dommage. Sa prestation est vraiment incroyable.
bonne continuation.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 15 décembre 2003
Modifié le 15 décembre 2003
Lu 14 544 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲