Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Tendre Violette : Les enfants de la citadelle

Un récit merveilleux et fantastique qui vous emporte dans un autre temps...


"Dans le bourg de Montmédy, un enfant du pays devenu compagnon bâtisseur du tour de France, Antonin, est rentré au bercail pour retaper la maison familiale. Séduisant, le jeune homme intéresse évidemment Violette, qui ne tarde guère à le rejoindre dans son lit – ne serait-ce que pour tâcher de lui faire oublier la très belle chanteuse de cabaret, aujourd'hui décédée, qu'il a semble-t-il beaucoup aimée.
Toujours imperméable à la médisance qu'elle suscite chez les bien-pensants, Violette s'installe tranquillement dans le quotidien d'Antonin et de sa mère. La jeune femme, pourtant, sent confusément que quelque chose cloche. Cette famille lui dissimule quelque chose. Et dans la forêt toute proche de la maison, deux présences rôdent inlassablement, invisibles, insaisissables... " (Présentation Casterman)


Une nouvelle aventure de Tendre Violette qui semble éternelle bien qu'elle soit née en 1979 de la collaboration de Servais et Gérard Dewamme. Comme de nombreux personnage, Violette connaît une destinée tragique et merveilleuse. Elle, qui ne connaît rien de ses origines, erre en toute liberté dans les bois, vivant au gré de ses envies sans se soucier de l'avis des autres sur son comportement. Elle suscite la passion des hommes mais aussi parfois le mépris des habitants. Le caractère de son personnage, permet à l'auteur (Servais continue seul la série depuis le tome 5), de mêler à l'intérieur de son récit la légèreté à la gravité, la haine et la passion.


Cette histoire se déroule dans un cadre bucolique, caractéristique chez Servais. La citadelle de Montmédy avec ses ruines et ses bois alentours s'avère un décor parfait pour déployer les thèmes chers à l'auteur. Ces lieux sont propices aux phénomènes à la frontière du surnaturel, qui peuplent tant de vieilles légendes. La veine fantastique est d'ailleurs encore plus présente dans cet album que dans les précédents.


Au plan graphique, Servais développe un dessin réaliste et précieux. Ses dessins ont la précision d'une gravure qui sent bon l'ancien temps. Les détails foisonnent pour que notre regard s'attarde sur ces cases et pour que nous nous laissions prendre par cette atmosphère si particulière. Les planches nous transportent dans un monde qui nous semble irréel aujourd'hui. Chacun de ses albums sont marqués par le même mystère et la même poésie, qui vous ensorcellent inévitablement.


Si en lisant Tendre Violette vous êtes séduits par l'univers très personnel de Servais, vous pourrez le retrouver intact dans la série La Mémoire des arbres, ou dans l'histoire tragique Lova. De plus, Les enfants de la citadelle étant la première partie d'un dyptique, nous devrions retrouver Violette très prochainement...


Série : Tendre Violette
Titre : Les enfants de la citadelle
Auteur : Servais
Editeur : Casterman
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 29 novembre 2006
Modifié le 20 mai 2007
Lu 1 482 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲