Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Tennis : un nouvel ordre mondial

Depuis lundi, Novak Djokovic s'est installé dans le très confortable fauteuil de numéro un mondial. Un nouvel ordre mondial est en place !


C'est officiel depuis lundi, une page de l'histoire du tennis s'est tournée, ce n'est pas n'importe quelle page, et pour cause il s'agit du chapitre " la domination Federer-Nadal ". Commencée en 2004 avec le début de l'hégémonie du roi Federer (16 titres du Grand Chelem) puis accentuée en 2005 avec l'arrivée en puissance du Majorquin Nadal au sommet de la hiérarchie mondiale (10 titres du Grand Chelem dont 6 à Roland Garros), cette domination ne connaîtra aucune contestation durant 7 ans temps au niveau du classement, que des titres. Mais c'était sans compter sur un homme... Un seul homme. Le serbe Novak Djokovic (24 ans) va venir troublé le duo Roger-Rafa. En effet, il va être le seul joueur du circuit (avec l'argentin Del Potro à L'US Open 2009) a enlevé à plusieurs reprises un tournoi du Grand Chelem au duo Suisse-Espagnol sur la période 2004-2011 (Open d'Australie 2008 et 2011, Wimbledon 2011). Mais que le chemin fut long pour le serbe, qui pendant plus de trois ans restera abonné à la troisième place mondiale et ne décollera pas des demies ou des finales de Grand Chelem. Mais l'année 2011 va être un tournant capital dans la carrière du Belgradois.


2011 l'année du changement

L'année 2011, est une réelle saison de changement au niveau de l'élite mondiale. Même s'il est vrai que depuis un an le niveau de Roger Federer s'essouffle, et que de nombreux joueurs (Murray, Djokovic, Soderling) deviennent de plus en plus performants, les deux premières places mondiales, ainsi que les titres en Grand Chelem reste en possesion du duo Federer-Nadal. Mais tout ceci a disparut en 2011, a commencé par l'allergie au gluten de Djokovic qui lui a permis d'enlever toutes ses gênes respiratoires qui l'avait auparavant. Et puis le serbe marche sur l'eau depuis le début de la saison avec 49 victoires en 50 matchs et 8 titres remportés (dont 2 en Grand Chelem et 5 Masters 1000). Son niveau de jeu a bien evidemment augmenté, il est beaucoup plus régulier dans ces matchs, et dans la succession des points joués. Mais ce qui a réellement changé la donne, c'est l'aspect psychologique ! En effet, Novak Djokovic a rarement était impréssionné face aux géants Nadal et Federer, mais le serbe partait souvent avec un poids sur les épaules. Mais aujourd'hui tout est différent la tendance s'est inversé, et le joueur qui est le plus touché par ce changement psychologique c'est l'espagnol qui a perdu 6 finales d'affilées face au serbe. C'est simple les seuls défaites enregistrées par Nadal cette année l'ont était face à Djokovic. Nadal est atteint du " syndrome Djokovic" comme Federer est atteint du " syndrome Nadal ". L'aspect psychologique est donc l'un des éléments determinants dans l'ascencion du Serbe. La force mentale est la caractéristique principale pour devenir une légende, en témoigne l'histoire avec des joueurs comme Sampras ou Björg qui était la plus part du temps vainqueur du match avant même de l'avoir joué.


Et maintenant ?

C'est indiscutable un nouvel ordre mondial est en place, avec la prise de pouvoir de Djokovic qui met fin au régne de Federer et Nadal. Mais on est dans notre droit de se demander comment va évoluer cette situation ? Plusieurs réponses sont plausibles, on peut imaginer que le niveau de Djokovic actuellement n'est pas un leur ou du surégime mais tout simplement le réel niveau de " Nole " et qu'il peut continuer à enchainer les victoires en Grand Chelem et par conséquent conserver sa première place mondiale. Mais tout ceci reste à nuancé, certes Nadal a perdu l'ascendant psychologique mais " El Toro " reste toujours un grand compétiteur la preuve il a remporté son 6 ème Roland Garros cette année à Porte d'Auteuil. Et le Roi Federer restera ce joueur de grande classe capable de gagner n'importe quel match, en témoigne sa victoire en demie-finale de Roland Garros sur l'actuel numéro un mondial, au passage la seule défaite de Djokovic cette saison. Tout ceci est donc de bon présage pour vivre une fin de saison passionante, avec cette nouvelle donne dans la hiérarchie mondiale. Djokovic restera-t-il numéro un mondial jusqu'à la fin de la saison ? Et est-ce que les ex numéro un Nadal et Federer vont-ils réussirent à rechanger la donne à leur avantage ? Un trio de folie est en tout cas en passe d'écrire une nouvelle page de l'histoire dans leur sport.

B. B
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Benjamin Brechemier
24 ans, Draguignan (France).
Publié le 13 juillet 2011
Modifié le 10 juillet 2011
Lu 1 476 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲