FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Tétanie / Spasmophilie

De nombreuses personnes ne savent pas exactement ce que signifie et confondent spasmophilie et crises de tétanie. C'est la principale raison pour laquelle j'ai décidé d'écrire cet article.


Qu'est ce ?

La spasmophilie est la maladie, et elle peut entrainer des crises de tétanie. On ne peut donc dire "crises de spasmophilie" malgré que certains
l'emploient. La spasmophilie touche plus souvent les femmes que les hommes. Ensuite tout dépend des personnes, elle peut durer a vie
comme partir avec le temps. C'est selon les médecins, un état chronique "d'hyperexitabilité neuromusculaire". Elle peut se déclencher à
l'occasion d'une maladie infectieuse, une grossesse, un effort excessif etc... La crise de tétanie est surprenante a voir mais sans gravité et il est
donc important à ne pas la confondre avec une crise d'épilepsie (bcp dans mon entourage confondent).


Comment cela se caractérise t-il ?

La personne faisant des crises de tétanie est souvent sujette à des manifestations d'angoisse et c'est souvent ce qui la déclenche.
- Au départ il y a une augmentation de la fréquence respiratoire : on respire fort, vite, avec difficultés... L'hyperventilation (on appelle cela
comme ca) va diminuer le taux de CO2 dans le sang ce qui :
- Entraîne des contractions musculaires douloureuses au niveau des membres supérieurs.
- Les doigts deviennent très crispés, ils st comme "collés" les uns aux autres, repliés, et c'est terrible tellement on ne peut rien y faire. Crampes,
douleurs musculaires et impression de fourmillements des lèvres, des pieds, des jambes, des doigts ou des bras se font ressentir.
Quand nous sommes dans la situation, on a l'impression d'être "coupés du monde" on entend vaguement les paroles autour de nous, sans
savoir qui le dit, a qui, pour quoi ?


Que faire pour aider ?

Quelques conseils personnels : il faut savoir que la présence de nombreuses personnes autour de l'individu qui est atteint d'une crise de tétanie
a tendance à augmenter son état. Il faut donc, éviter la foule qui s'agglutine autour de la personne. Ensuite bien evidemment appeller
quelqu'un capable de secourir. Donner un sac plastique à la personne qui a une crise de tétanie est bien pour l'aider a mieux respirer et se
resaisir. D'ailleurs souvent, un spasmophile, en possède une sur soi, ce qui est bien pour apprendre a gérer seul sa crise. Il faut arriver a
contrôler sa respiration c'est parfois difficile mais c'est l'élément principal et cela fait souvent cesser la crise. aprés une crise de tétanie un peu de
repos est conseillé.


Mon cas :

Les crises de tétanie me gênent dans ma vie de tous les jours puisque c'est lors d'examens, en cours (quand j'etais encore au lycée), lors de
sensations fortes (je ne peux pratiquement jamais faire de manèges dans les parcs d'attractions), lors d'efforts physiques (dès que je fais un
sport qui demande un peu d'effort), quand je sens que j'étouffe (en discothèque, dans des bars mal aérés), et enfin, lors de grosses disputes.
Pour remédier a cela je prends du magnésium et du calcium mais bon, je ne vois pas d'évolution. Heureusement, j'en faisais surtout a l'époque
du lycée et là ça va mieux. Enfin, voila, je tenais à en faire un article pour mettre au courant les gens qui ne connaitraient pas cela, et peut être
que certaines personnes se reconnaitront et je peux vous dire que ça aide de se dire que l'on n'est pas tout seul à essayer de surmonter la
spasmophilie.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (17)
Re: tétanie / spasmophilie
Posté par sabine tainturier le 22/12/2009 22:22:44
Bonjour à chacun,
Je veux témoigner sur ce forum car j'ai été guérie de crises de tétanie à répétition.
Voici mon histoire. J'ai commencé à faire des crises de tétanie en 4ème, dans les premières semaines après la rentrée. J'avais alors à peine 13 ans.
Au départ, comme certaines, j'en faisais uniquement en course d'endurance puis dans tous les sports puis en dehors du sport.
Pendant 10 ans j'ai eu cette maladie. Parfois, comme certaines, à raison de plusieurs crises par jour, parfois plusieurs par semaine, parfois aucune pendant plusieurs mois. Avec le temps, notamment ces dernières années, j'étais de plus en plus épuisée pour récupérer.
J'ai vu divers médecins, respiré dans de nombreux sacs plastiques (qui ne servaient souvent à rien), pris du magnésium, fait des séjours aux urgences, des examens sanguins etc Bref, aucune solution miracle n'était trouvée, même si les cures de magnésium sont nécessaires, je l'ai bien senti.

Aujourd'hui j'ai 23 ans et je viens d'être guérie de ces crises. Ce ne sont pas les médecins traditionnels qui m'ont guéri mais un BIOENERGETICIEN. C'est une méthode assez récente, partant de la kinésithérapie et née en Alsace. Cette méthode travaille à partir des flux d'énergie de notre corps et sur le souffle. Ainsi, la personne a repéré en moi des endroits où le flux d'énergie était bloqué (noeuds ) due à mon histoire personnelle (toute personne a des noeuds d'énergie, pas seulement les spasmophiles). Et en me faisant souffler fortement, il a refait passer les flux d'énergie à ces endroits où l'énergie ne circulait plus.
Puis, après deux heures de travail ensemble, il m'a dit "vous ne ferez plus de crises de tétanie"; j'étais un peu perplexe en sortant et me suis dit : attendons pour voir !

C'était en février 2009 et depuis je suis guérie.

Modifié le 22/12/2009 22:24:45
Re: Tétanie / Spasmophilie
Posté par rockemo22 le 11/04/2009 22:11:10
slt je suis spasmophile mais je ne sais pas comment faire pour avoir moins de crises j'en ai fait trois le mois dernier et la je viens d'en refaire une mais plus grave que les autres je ne pouvez plus bouger ni parler je ne comprenais pas tout ce kon me disait ni ce ki se passait autour de moi et mes bras trembler cette fois c'etait tres different des autres ke j'avais eut avant la 1ere que j'ai eu ai fait une crise de tetanisation je ne pouvais plus respirer,j'aimerais savoir comment calmer ces crises car elles sont de plus en plus reguliere et deplu en plu grave pour moi en tout cas et le probleme c'est que cela ne m'arrive que lorsque je suis en cours et a l'hopital on ma dit daller voir un psychologue pour kil maide a me detendre j'aimerai avoir votre avis merci d'avance
Re: Tétanie / Spasmophilie
Posté par yshaya le 31/12/2008 12:43:00
Bonjour à tous, je m'appelle jessica et j'ai 24 ans. Voilà je suis une personne très stressé et angoissé ce qui a pour conséquence d'être devenue spasmophile et donc de faire des crise de tétanie et de panique. Cela fait des années que je vis cette situation mais avec des hauts et des bas. Aujourd'hui j'en suis arrivé à être en arrêt maladie, je ne peux plus travaillé, je ne suis pas sorti de chez moi depuis plusieurs jours. J'ai essayé plein de choses : le yoga, la sophrologie, de nombreuses techniques de relaxation, la peinture, l'écriture; j'ai changé mon régime alimentaire, je ne bois plus d'alcool, ne fume plus. Enfin ma vie n'est plus très marrante moi qui était si pleine de vie, toujours prête à faire les 400 coups. J'avais réussi pendant plusieurs années à contenir mes angoisses et mes peurs enfin peut être trop, là c'est l'explosion
Pour aller mieux je me soigne je prends des anxiolytiques, du magnésium en comprimé et aussi en intraveineuse (je peux vous dire c'est pas très marrants), le problème c'est que ces médicaments ne soignent que la partie émergé de l'iceberg. Dans mon cas il faudrait que j'aille au fond du problème et comprendre pourquoi j'angoisse mais ça c'est le plus dur, il est difficile de mettre des mots sur des sentiments que l'on ne comprend pas. Mais j'essaye de rester positive et je me dis qu'avec des efforts tout cela s'arrangera et que je pourrai avoir moi aussi une vie normale, je sais qu'il est difficile de penser comme ça surtout quand on est en pleine crise l'on devient souvent irrationnelle.

Petits conseils pour ceux qui sont dans mon cas :

En pleine crise :
s'isoler de la foule en compagnie d'une personne responsable, capable de vous secourir et surtout avec qui vous vous sentez en sécurité et en qui vous avez confiance
essayé de penser positif (je sais que ce n'est pas facile mais essayé de penser à un paysage, un endroit, une personne qui vous aime, que vous aimez).

Essayez aussi de réguler votre respiration, plus vous vous ventilez plus la crise sera longue et pénible. L'hyperventilation est d'ailleurs un des signes précurseurs de la crise, il est important d'apprendre à la contrôler afin d'éviter la crise, après une crise il faut du repos pour laisser votre corps récupéré.


Dans la vie de tous les jours :


Tous d'abord essayé de combler vos carences en magnésium et en calcium (qui sont les principales causes des crises de tétanie), pour le magnésium :
buvez de l'hépar ou de la contrex, mangez des bananes, des lentilles, des amandes, des noisettes, des épinards, des féculents et du CHOCOLAT NOIR (la bonne nouvelle) !!!
Sinon en générale essayez d'avoir une hygiène alimentaire saine et équilibrée, des légumes des fruits mais aussi des féculents et des protéines, PAS QUESTION DE S'AFFAMER NON PLUS, il faut prendre des forces.

Concernant le calcium je ne suis pas trop au point, je n'ai pas cette carence, alors je ne préfère pas vous dire de bêtises (je suis sûr que vous trouverez des réponses sur d'autres sites).

Ensuite évitez les excitants comme le jus d'orange, le café, le thé à part le thé vert, le coca, l'alcool (surtout le vin et encore plus le vin blanc), la cigarette surtout après 17h ça risquerai de vous empêcher de dormir et donc de laisser votre corps récupérer.

Dormez, dormez, dormez, c'est très important de bien dormir, c'est pendant votre sommeil profond que vos cellules se régénèrent. C'est d'ailleurs pour cela que normalement télé, ordinateur, musique, etc est à bannir de votre chambre. Votre lit ne doit vous servir que pour dormir. Il n'y a qu'une seule exception le sexe (encore heureux vous me direz).
Dans votre chambre essayé de vous créer un petit cocon, mettez y des objets que vous aimez, qui vous font du bien quand vous les regardez, mettez aussi des couleurs apaisantes comme le blanc, le bleu est aussi une très bonne couleur il permet l'apaisement, l'évasion de soi (Évitez le rouge, je le dis par expérience c'est jolie mais trop excitant).

Quand vous vous sentez en forme, faites du sport mais pas dans l'excès. La natation est une bon compromis entre sport et détente. L'eau est un très bon élément, il permet de détendre et relaxer.

Essayez de vous relaxer, certains utilisent le yoga, d'autre la sophrologie, vous pouvez aussi peindre, écrire pour évacuer ce que vous ressentez, écoutez de la musique classique. Chacun doit trouver son truc.

Entourez vous de gens que vous aimez et qui vous aime et qui sont surtout capable de comprendre votre détresse et de vous écouter mais le plus essentiel entourez vous de gens qui se sentent bien dans leur peau, qui aime la vie, qui sont joyeux, drôle; le bonheur est quelque chose de communicatif (je n'ai pas dit de ne plus voir certains de vos amis parce qu'ils ne seraient pas assez drôle ou parce qu'il ne seraient pas assez attentif à vos souffrances, sachez qu'il est très difficile d'aider quelqu'un d'angoissé quand on ne connait pas ces sensations, il ne faut pas leur en vouloir et puis désfois ça peut faire peur).

Ne vous renfermez pas sur vous même en pensant que personne ne peut vous comprendre ce n'est pas la solution bien au contraire.
Essayez de nouvelles activités, ouvrez vous à la vie, même si la maladie est handicapante ne la laissez pas vous coupez du monde et de ses joies.

Pour ceux qui ne savent pas mettre de mots sur leurs angoisses, il est possible de consulter des spécialistes, il est désfois plus facile de se confier à des gens que l'on ne connait pas, qui ne sont pas impliqué dans votre vie. Ces gens sont là pour nous aider, pour être à notre écoute et avec le recul ils pourront peut être vous aidez à mettre des mots sur vos souffrances. Il ne faut pas avoir honte d'aller consulter un psychothérapeute ou un psychiatre, on contraire c'est aussi se prendre en main dans certains cas.

Mais sachez que cela ne tient qu'à nous d'aller mieux, il faut faire des efforts même si l'on se sent épuisé et fatigué il ne faut jamais laissé tombé. Mais ne soyez pas impatient le monde ne sait pas construit en un jour, laissé le temps vous aidez.


Enfin le mot de la fin : POSITIVEZ, POSITIVEZ, POSITIVEZ
Re: Tétanie / Spasmophilie
Posté par filledu69 le 12/12/2008 14:25:25
Bonjour, j'ai 28 ans, et aujourd'hui mon médecin m'a annoncé que je suis spasmiphile sans rien expliquer et m'a prescrit du magnésium ainsi que des analyses sanguins à faire.
En rentrant chez moi, j'ai couru sur le net pour découvrir ce qu'est une spasmophilie... j'avoue que je ne me reconnais pas dans beaucoup des symptômes décris, ça me fait vraiment peur et je ne sais pas quoi penser ou faire...
Voilà ce que j'ai dit à mon medecin avant que le diagnostic ne tombe:
*Des fatigues soudaines et très fortes qui disparaissent peu de temps après (l'autre fois au supermarché, un jour de semaine sans beaucoup de monde, rien ne me stressait, d'un coup je me suis senti tellement fatiguée que si j'avais osé je me serais assise par terre, je luttait pour pas m'écrouler et à cause de cette lutte j'avais très chaud et un peu en sueur.)
*il m'arrive de ne plus pouvoir bouger les bras comme je le souhaite(l'autre jour sous la douche je n'arrivais pas à me nettoyer l'épaule droit avec la main gauche car je n'arrivais à lever le bras jusqu'à mon épaule mais que à mi hauteur. Alors j'ai pri mon bras gauche avec mon bras droit pour le soulever à la bonne hauteur)
*J'ai de petites contractions dans les cuisses assez douloureuses qui surgissent comme ça sans forcément avoir fait des efforts particuliers.
*j'ai des troubles de vision, comme j'avais une espèce de voile devant l'œil droit, et l'autre jour j'ai senti (l'espace de quelques secondes) comme si de tres fines aiguilles se plantais dans les yeux c'était tres douloureux....
*L'autre fois devant mon ordinateur je ne pouvais plus taper mon texte, je sentais une lourdeur dans les bras et quand je faisais l'effort de taper j'avais les mains qui tremblais
Sinon ce que je ne lui ai pas dit parce que je n'y ai pas pensé et que je l'ai de puis longtemps, c'est que quand je suis stressée, je tremble de partout mais je n'ai jamais eu des crises comme vous le décrivez...
Alors voilà je ne sais pas quoi penser
Peut etre bien que je suis spasmophile, ce qui me laisse penser cela ce sont mes tremblements liés au stress...
Mais peut etre que je n'ai pas que ça? les symptômes que j'ai décrit plus haut sont ils ceux de la spasmophilie?????
J'ai vraiment besoin d'aide
Merci d'avance de bien vouloir m'éclairer par rapport à votre vécu...
Re: Tétanie / Spasmophilie
Posté par floriane72 le 16/07/2008 10:11:16
jai 18 ans é je fai des crises de tetanie sa a comencer suite a une tentative de suicide ke jai faite, depuis des ke je suis contrarié ou ke jai une forte dispute é ba hop jen fai moin mtn depuis que je suis avec mon noueau petit ami mais eske cela va duré
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (17)
L'auteur : Florie Florie
32 ans, Toulouse (France).
Publié le 17 septembre 2010
Modifié le 12 septembre 2010
Lu 63 354 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143