Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Texte dont vous êtes le héros ou l'héroïne

Voila d'après un concept qui n'est pas nouveau j'ai écris une histoire dont vous êtes le héros (ou l'héroïne), l'histoire se construit au fur et à mesure de vos choix, vous pouvez lire deux fois le texte sans pour autant trouver la même histoire


Il fait noir, la lune brille de tout son éclat, les rues sont pleines d'obscurités, il devait être aux environs de 00h30 quand cela est arrivé, je me promené le long de la rue Vernon Sullivan d'un pas indolent, quand soudain au croisement de la rue Sullivan et de la rue du petit chaperon rouge, un quidam courant à toute allure, aprés je ne sais quoi, ou je ne sais qui ou je ne sais où, perdit son portefeuille.
Apres avoir controlé plusieurs fois autour de vous, vous traversez la chaussée et vous arrivez à hauteur du portefeuille.
-Vous ramassez le portefeuille, après tout on ne sais jamais un peu d'argent facilement gagné pourquoi pas (rendez vous en 1)
-Vous ramassez le portefeuille, et vous le ramenez sans plus attendre au commissariat le plus proche (rendez vous en 2)
-D'un geste brusque, vous donnez un grand coup de pied dans le portefeuille pour passez votre mauvaise humeur (rendez vous en 3)

(1) Une fois le portefeuille en main, une question surgit de l'interieur, que vais je bien pouvoir faire de ce portefeuille ?
-Je l'ouvre de suite, ma curiosité n'a jamais étè aussi forte (rendez vous en 8)
-Je le glisse dans ma poche, de toute maniere il est mieux la qu'a terre (rendez vous en 5)

(2) En proie à une honnêteté à toute épreuve, vous vous dirigez vers le commissariat le plus proche, et cela sans faire de detour, arrivé au commissariat le commissaire au visage rubicond vous remercie grandement de votre geste et vous assure que le portefeuille sera remis en mains propres à son propriétaire (rendez vous en 4)
-Quoi que après tout, vous vous ravisez et le gardez bien au chaud dans votre poche à l'abri des regards indiscrets (rendez vous en 5)

(3) Tel un joueur de soccer vous vous preparez à déclencher un shot à la Olive et Tom, mais vous ne savez pas quoi viser
-La borne incendiaire (rendez vous en 12)
-La chaussée (rendez vous en 13)

(4) Et bien après une journée bien remplies et quelques péripéties en fin de soirée, vous prenez un sommeil bien merité, à bientot et merci d'avoir participé

(5) Vous vous dites qu'il est l'heure de rentrer mais pas avoir d'avoir fait un dernier petit tour du quartier vous empruntez donc la rue du 17mai et remontez le boulevard Babette, vous avez l'impression d'être suivis, mais lorsque vous vous retournez rien d'anormal n'apparaît. Derechef vous vous retournez, et, et, bing la tête dans le poteau, un peu etourdis vous vous relevez tant bien que mal et c'est à ce moment qu'un pick-pocket en profite pour dérober votre portefeuille enfin votre trouvaille du soir.
-Vous lui courez aprés malgré tout (rendez vous en 23)
-Tant pis vous le laissez partir, vous êtes déjà assez fatigué pour ce soir (rendez vous en 4)

(6) voilà vous êtes amnesique, mais en pleine forme à bientot et merci d'avoir participé

(7) La personne vous installe comme il se doit, et se propose de vous raconter ce qu'il s'est passé l'autre soir.
Apres quelques tours d'horizon de la pièce vous vous apercevez qu'elle est decorée avec goût
-Vous piquez un objet (rendez vous en 14)
-Vous attendez sagement la où vous êtes (rendez vous en 17)
-Vous demandez où se trouve les toilettes (rendez vous en 31)

(8) aprés avoir une fois de plus regardé autour de vous, vous ouvrez le portefeuille, quelques bricoles propres à son propriétaire y sont disposées, vous prenez son permis de conduire et voyez qu'il habite à plusieurs stations de metro d'ici, vous vous y renderez demain matin. (rendez vous en 20).
-Vous n'avez pas finis votre balade, un peu de marche supplémentaire pour mettre le portefeuille dans la boite à lettres de son propriétaire ne peux pas vous faire de mal (rendez vous en 4)

(9) Le médecin enervé par votre conduite empoigne le balai se trouvant dans le couloir et vous l'enfonce au plus profond de votre gorge, vous êtes un vrai epouvantail dorenavant (rendez vous en 16)

(10) Après avoir attendu quelques instants, la porte s'entrebaille. Vous expliquez donc à cette personne les circonstances dans laquelle vous avez trouvé son portefeuille, et elle vous en remercie grandement
-Vous la saluez et retournez à vos occupations (rendez vous en 15)
-Vous la questionnez, quant à savoir pourquoi elle courez l'autre soir (rendez vous en 22)

(11) aprés quelques minutes d'attente la porte s'ouvre de nouveau, mais cette fois ci la porte s'ouvre entièrement.
-Vous vous sauvez en courant, et ratez la marche que vous aviez gravis pour arriver jusque la (rendez vous en 24)
-Vous acceptez la propostion, pour allez boire une tasse de thé (rendez vous en 7)
-Vous vous vengez sur place, car vous n'avez pas appreciez que l'on vous claque la porte au nez tout à l'heure (rendez vous en 14)

(12) aprés un shot comme on en voit rarement le portefeuille prend une trajectoire droite et fonce à toute trombe en plein dans la borne rouge, comble du malheur la goupille de protection vole en éclat et la borne sanglote de tout son corps.
Vous êtes trempez jusqu'a l'os (rendez vous en 4)

(13) aprés un shot comme on en voit rarement le portefeuille atteind la chaussée, en tourbillonant, il n'a pas bronché, il est resté tel quel.
Au loin une voiture approche à vive allure.
-Vous vous ravisé de votre geste et courez à la rescousse du portefeuille (rendez vous en 24)
-Vous le laissez périr sur la chaussée (rendez vous en 29)

(14) Dommage que ce quidam soit champion de karaté (rendez vous en 24)

(15) Et voila, vous debutez la journée avec le sentiment d'avoir accomplis une bonne action, mais sachez que ce n'est pas pour cela que vous irez forcement au paradis à bientot et merci d'avoir participé

(16) Un petit cercueil noir, ni trop grand, ni trop petit voilà en gros tout ce qu'il reste de vous, à bientot et merci d'avoir participé

(17) La personne revient avec 2 tasses de thé et s'asseoit non loin de vous.
Elle (Il) vous raconte que cette nuit la elle (il) était poursuivis par son ex-epoux (ex-epouse) qui la (le) persecute depuis plusieurs jours.
(Si vous prenez le chemin 3-13 vous pourrez reconnaitre la voiture foncant à vive allure).
Elle (Il) vous propose de boire le thé sinon il va refroidir
-Vous hesitez, de peur qu'il soit empoissoné (rendez vous en 14)
-Vous le buvez d'une traite et vous vous brulez l'estomac comme jamais (rendez vous en 24)
-Vous dites à la personne qui se révéle être une femme (ou un homme c'est vous le heros ou l'heroïne après tout) que si elle a des soucis elle peut l'appeler (rendez vous en 33)

(18) Vous n'avez pas toujours ce que vous meritez, mais bon votre conscience est saine et sauve, un bon verre de lait vous requinquera, à bientot et merci d'avoir participé

(19) Un cul de sac, alors la c'est sur le pick-pocket ne vous revera pas de si tôt (rendez vous en 4)

(20) aprés une nuit de sommeil quelques peu agitée, vous vous rendez finalement à la maison de la personne.
-Vous sonnez (rendez vous en 10)
-Vous mettez le portefeuille dans la boite à lettres pour garder l'anonymat (rendez vous en 15)

(21) Finalement, vous vous apercevez que la course à pied en mocassin ce n'est pas trop votre truc, vous vous aretez essouflé et degoulinant de sueur
-Vous allumez une cigarette (rendez vous en 30)
-Vous rentrez sans faire de detour (rendez vous en 4)

(22) La porte vous est claqué au nez, vous n'êtes pas Columbo mais vous vous apercevez que quelquechose ne tourne pas rond.
-Vous vous dites qu'après tout ce ne sont pas vos affaires, vous lui avez rendu son portefeuille (rendez vous en 15)
-Vous courez acheter de la dynamite et faites sauter la baraque non mais, on ne claque pas la porte comme ça qui plus est à quelqu'un qui est venu gentiment ramener le portefeuille. (rendez vous en 30)
-Vous refrappez (rendez vous en 28)

(23) aprés quelques minutes de courses effreinées le pick-pocket à disparu
-Vous prenez à droite (rendez vous en 21)
-Vous continuez tout droit (rendez vous en 19)
-Vous laissez tomber (rendez vous en 4)

(24) Superman n'est pas venu vous sauver cette fois ci, il faudra vous en remettre aux medecins qui vous soignerons.
-Vous succombez à vos blessures (rendez vous en 16)
-Vous luttez car vous aimez la vie (rendez vous en 6)
-Vous luttez car l'infirmiere qui est la vous a tapez dans l'oeil (rendez vous en 32)
-Vous criez à n'en plus finir (rendez vous en 9)

(28) La porte reste fermé
-Vous sonnez de nouveau au risque de vous faire incendier (11)
-Vous partez un peu deçu (18)

(29) La voiture derape sur ledit portefeuille, mais ne vous étant pas encore assez eloigné elle vous percute de plein fouet (rendez vous en 24)

(30) Vous mourrez sur place sans que nulle ne sache pourquoi, même pas l'auteur (rendez vous en 16)

(31) Vous faites semblant de ne pas trouver les toilettes et allez fouiner la ou vous ne devriez pas.
-Vous continuez à fouiner (rendez vous en 16)
-Vous retournez vous asseoir (rendez vous en 17)

(32) Ils vecurent heureux et eurent beaucoup d'enfants, à bientot et merci d'avoir participé

(33) La femme (ou l'homme) qui se nomme Gertrude (ou Robert) vous saute au coup et vous embrasse vivement
-Vous pouvez partir et allez en 15
-Vous pouvez jouir de ce moment, vous avez si l'on peut dire gagné, le mystere du portefeuille n'a plus aucun secret pour vous, soit vous etes un fan de Columbo, soit vous avez suivis toutes les affaires de Sherlock Holmes, j'espere vous avoir fait passer un agréable moment, merci et à bientot !!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Re: Texte dont vous êtes le héros ou l'héroïne
Posté par anavox le 25/11/2004 03:24:50
C'est un premier essai, donc faut être un peu indulgeant baboo,

enfin ça a semblé évident à beaucoup de personnes en tout cas ^^ et ça reste quand même assez sympa.

Je suis fan de la série défis fantastiques, et aussi en particulier des textes amateurs.
Texte dont vous êtes le héros ou l'héroïne
Posté par ludwing.von le 01/09/2004 20:21:00
il existe des livres aussi " le livre dont vous etes le hero " un peu compliqué au debut et c' est vrai que je triches un peu sinon ça serait trop dur ! on va dans des endroits , on choisit ses armes, son endurence son agilité son intelligence.... on se bat contre des créatures... et après on monte en grade mais il faut pour etre le maitre supreme il faut deja en avoir ds la caboche lol il existe plusieurs tome mais il est conseillé de commencer par le 1er ! jvous conseilles d' essayer c' est marrant d' etre un héro parfois :) une autre vie..
Re: Texte dont vous êtes le héros ou l'héroïne
Posté par margottine le 20/08/2004 07:57:30
au risque de te surprendre j'ai bien aimé ton article! Et oui je ne fais pas ke critiquer tout ce ke je lis !
Le seule truc c'est ke je suis déçu d'avoir terminé par : voilà vous êtes amnesique, mais en pleine forme à bientot et merci d'avoir participé.

Tans pis et je te donne l'autorisation de critiker mon article ki va paraitre d'ici plusieur mois !!! ++
Re: Texte dont vous êtes le héros ou l'héroïne
Posté par lody11 le 20/08/2004 07:57:30
ba franchemen, g bien aimé cet article, bon c clair c'est pas extraordinaire non plus mé sa va tu te débrouille koi! g passer un bon ptit momen et g bien rigoler alor nécoute pa les critik tel ke "sa fé vrémen pitié". a ce propo petit mesage pour "yahiko" ta pa besoin detr si agressif pour dire tes idées mem si tu na pa tord c pa une raison.
Re: Texte dont vous êtes le héros ou l'héroïne
Posté par the fallen le 20/08/2004 07:57:30
donne une bonne raison pour etre game over (genre mourrir...)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Publié le 19 juillet 2004
Modifié le 19 juillet 2004
Lu 3 468 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲