FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







The Clash

Si les Sex Pistols ont "inventés" le punk, c'est bel et bien The Clash qui lui a donné ses lettres de noblesse... Et a été beaucoup plus loin car les clash ont quelque chose que les autres groupes de punk n'avaient pas, du génie.


En 1977, le rock se morfond, perdu faute de révolution, mais c'était sans compter sur l'apparition d'un nouveau mouvement, le punk fait son entrée avec des groupes tels que Talking Heads, Kraftwerk, The Buzzcocks ou encore Siouxie & the Banshees. En 5 ans, tout va changer, le rock vient de prendre un nouveau souffle et The Clash en est la preuve incarnée. Si les Sex Pistols ont "inventés" le punk, c'est bel et bien The Clash qui lui a donné ses lettres de noblesse... Et a été beaucoup plus loin car les clash ont quelque chose que les autres groupes de punk n'avaient pas, du génie.


Le Groupe

Joe Strummer (né John Graham Mellor le 21/08/1952 à Ankara en Turquie, décédé le 23/12/2002) : Leader incontestable du groupe, Joe Strummer est un génie autodidacte du rock, sa musique a la fois engagée et évoluée en fait un pilier du rock contemporain et un digne représentant de l'idéologie punk, on le considère encore comme un des artiste les plus influents du vingtième siècle. Après la séparation de The Clash, il continuera a faire de la musique jusqu'au bout, dans B. A. D. , The Pogues, The Mescaleros et même en solo.






Mick Jones (né le 26/06/1955 à Londres) : Second pilier du groupe, le guitariste Mick Jones est un guitariste hors pairs, il compose et écrit également un peu. Il a fait partit de plusieurs groupes avant The Clash (London SS) et après (Big Audio Dynamite = B. A. D. ). Il continue encore aujourd'hui dans Big Audio, très bon groupe qui remporte toujours un succès correct de la part des fans de The Clash.






Topper Headon (né Nicolas Bowen Headon le 30/05/1955 à Bromley) :
Le principale batteur et aussi le moins populaire des membres du groupe. Ses nombreux problèmes liés à l'héroïne gâchant l'indéniable talent d'un des rares batteurs a pouvoir enregistrer des sessions parfaites du premier coup. Il quitta le groupe en 1982 et entama une courte carrière solo avant son arrestation en 1987. Depuis sa sortie, il s'est définitivement retiré du monde de la musique.






Paul Simonon (né le 15/12/1956 à Brixton) :
Comme Jones, Simonon a fait parti de London SS. Il est le seul a être resté jusqu'au bout dans The Clash avec Strummer. Après avoir fondé son propre groupe Havana 3A. M. puis il range définitivement sa basse pour se consacrer à sa première passion, la peinture.





Histoire

Tout commence quand Joe Strummer entend pour la première fois les Sex Pistols, il fait à l'époque partie d'un groupe appelé The 101'ers qui oscille entre la pop et le reggae. Pour lui le Punk est une révélation, il s'empresse de quitter son groupe en compagnie du guitariste Keith Levene. A la même époque Mick Jones est le leader d'un groupe de hard rock à la dérive, London SS avec Tory Crimes et Paul Simonon. C'est alors qu'il rencontre Joe Strummer. C'est Strummer qui à l'idée de fonder un groupe de Punk en fusionnant la formation actuelle de London SS avec les membres sortant de The 101'ers. C'est ainsi que naquit The Clash (en français "l'émeute") qui était alors composée de Joe Strummer (vocal), Mick Jones (guitare), Keith Levene (guitare), Paul Simonon (basse) et Tory Crimes (batterie).

Après seulement quelques spectacles underground, le groupe est contacté pour faire la première partie du grand concert des Sex Pistols à Londres, Bernard Rhodes qui assistait au spectacle devint le manager du groupe et les fit engager pour faire la tournée d'hiver 1976 des Sex Pistols, le "anarchy tour". C'est durant cette tournée que Keith Levene quitta le groupe.

Début 1977, le groupe est contacté par la maison de disque CBS pour produire un album. Enregistré en à peine 3 semaines, leur premier album éponyme est unanimement salué par la critique britannique, cependant la filiale américaine de CBS décida que l'album n'était "pas assez vendable" et décide de na pas éditer l'album aux U. S. A. C'est pourtant là un album magnifique que nous offrent là Strummer et sa bande, à la fois mélodique et puissant. Punk dans toute sa splendeur avec des textes rageurs contre la société anglaise et une musique efficace, 35 ans après, The Clash n'a pas pris une ride. Juste après l'enregistrement de l'album, Tory Crimes quitte le groupe et est remplacé par Topper Headon un ancien des London SS.





S'ensuit une tournée, le "white riot tour" avec The Jam et The Buzzcocks. Courant 1977, Strummer et Jones sont arretés pour des délits mineurs (dont un mythique vol de taie d'oreiller !!!) Simonon et Headon sont aussi envoyés sous les verrous pour avoir descendus des pigeons avec une carabine. Les membres commencent a avoir une image de controverse qui enflamme la jeunesse anglaise désœuvrée qui s'accroche aux idéaux du mouvement punk. Le deuxième album Give'em enough rope les mêmes bases que le premier tout en évoluant au niveau du son vers quelque chose de plus propre et de plus évolué que ce qu'ils avaient faits jusqu'a présent. Toujours un énorme succès en Angleterre, toujours pas aux U. S. A.

Malgré le manque de succès, ils entament néanmoins une tournée aux Etats-Unis, le "Pearl Harbor'79", suite a cette tournée, le premier album éponyme est enfin mis en vente sur le marché américain, il reste encore aujourd'hui l'album le plus importé de l'histoire des Etats-Unis. Suite au succès de la tournée une deuxième est organisée juste après. Pour le soutenir dans cette nouvelle tournée, Strummer fait appel a des groupes plus variés, allant du R&B (screamin'Jay Hawkins) a la country (Joe Ely).

L'année 79 touche à sa fin et avec elle se meurt le punk, la fin d'un mouvement qui dura 5 ans est d'ores et déjà annoncée, le punk est à l'agonie mais pas The Clash. Fin 1979 sort l'album ultime, l'album de tous les albums, London Calling, considéré comme le meilleur album de la décennie par toutes les critiques, London Calling est un véritable chef d'œuvre musical comme il en existe peu. The Clash s'éloigne discrètement du punk pour atteindre une richesse musicale inégalée. L'album tout en étant résolument rock passe agréablement du reggae (Revolution Rock) au funk (The guns of Brickstone) en passant par le ska (Rudie can't Fail) ou la pop (Lost in the supermarket). Avec ce double album, The Clash s'impose comme le plus grand groupe du monde et aujourd'hui encore, 35 ans après sa sortie, cet album est une référence incontestable. De toute façon, celui qui n'a jamais entendu London Calling n'a jamais rien entendu ! A notre également la sortie en vidéo d'un mini documentaire Rude Boy indispensable également !



Après le triomphe de ce sublime double album se posa donc le problème de ne pas régresser, en effet après avoir atteint le sommet, on ne peut théoriquement que redescendre... Et pourtant en 1980 le groupe part a New-York pour enregistrer Sandinista un triple album gigantesque. Les critiques furent cette fois totalement partagées, il faut dire qu'une fois n'est pas coutume, The Clash sort des sentiers battus et nous livre là un album expérimental qui contraste largement avec l'homogénéité de London Calling, composé de purs chef d'œuvres (The Magnificant Seven, Lighting Strikes, des pures délires (Ivan meets G. I. Joe !!!) et même du bon vieux punk déjà bien retro (Police on my Back). Avec Sandinista s'achève définitivement le peu de punk qui subsistait en ce début des années 80 et la voie s'ouvre a un rock d'un genre nouveau mais qui ne verra jamais le jour faute de bons groupes pour l'appliquer jusqu'à l'arrivée des Pixies et leur Surfer Rosa 8 ans plus tard...

Après une tournée mondiale en 1981 et un repos bien mérité, la bande à Strummer retrouve le chemin des studios début 1982 avec cette fois Glyn Jones, le mythique producteur des Rolling Stones, de Led Zeppelin ou encore de The Who, à la réalisation. Juste après l'enregistrement, Headon quittera le groupe pour soit disant "des divergences d'opinion". En fait, le batteur totalement accro à l'héroïne est dans l'incapacité de continuer à jouer correctement, c'est donc Terry Chimes qui est réintégré dans le groupe. Résolument pop, le nouvel album s'il est moins révolutionnaire et génial que les deux precedants reste un très bon opus. Les fans de la première heure considéreront bien évidement cet album comme une énorme déception, Combat Rock reste néanmoins un excellent album (à noter la sublime Straight to Hell, a elle seule cette chanson justifie l'achat de l'album)

Après cet album, des tensions commencent a apparaître dans le groupe. Himes quitte a nouveau le groupe et est remplacé par Pete Howard (un ancien de Coldfish). Juste après c'est Mick Jones qui est congédié, l'autre pilier du groupe avec Strummer. Bien que remplacé par deux très bons guitaristes, Vince White et Nick Sheppard, le groupe ne retrouvera jamais un second souffle. Le dernier album, Cut the Crap est une véritable contre-performance musicale (en fait pour moi cet album n'a jamais existé, ou alors si il a existé mais dans une dimension lointaine ou les clash ne font pas de bonne musique), un album qui fut a la fois hué par la critique et boudé par le grand publique, Strummer et Simonon iront jusqu'à renier cet album au point de ne pas le faire apparaître sur la discographie officielle. Suite à cette dernière mauvaise aventure, le groupe se sépare définitivement en 1985. Il ne sera jamais reformé.


The Clash aujourd'hui

Mais l'histoire ne s'arête pas là, en 1999 sort le CD live From here to eternity, suivi de près par la compile The Essential et enfin le documentaire DVD Westway to the World qui retrace l'histoire de The Clash des débuts au départ de Mick Jones (donc pas de Cut the Crap ouf), puis un autre DVD bien meilleur encore, intitulé The Essential également, comme le live, avec des bonus indispensables comme Hell W10, le film muet et en n&b de Strummer... indispensable.

22 décembre 2002, c'est un bien triste noël que s'apprête à passer le monde du rock, Joe Strummer est mort. Celui qui a incarné le punk, qui a été le fer de lance d'un mouvement qui a bouleversé à jamais le monde de la musique n'est plus. A seulement 50 ans, Joe Strummer a finalement succombé a une crise cardiaque. Le vieux sage du rock'n'roll, celui qu'on pensait impossible à briser, celui qui était l'incarnation de la sincérité et du talent réunis ne chantera plus jamais... Et le rock pleure.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: The Clash
Posté par lunly le 19/09/2004 20:47:14
c un super article il est très vrai!!! déjà que j'adore the clash g adoré!!!
le rock et le punk c génial si tu pouvait m'envoyé un article dès qu'il est fini ca serait sympa!!!
Re: The Clash
Posté par toxine le 20/08/2004 07:51:59
Oï!

Je v raremen sur le net, et la je voi un ti article sur les clsh, alors g 2/3 trucs a dire!
c pa les sex pistols ki on inventé le punk, c' est PATTI SMITH, lor d un concer a new york, tout le monde disai ke ceux ki écoutai du punk étaient d crétins (punk veut dire crétin), et patti smith a répondu ke oui il était bien des crétins ....

G kelke groupes a proposer, kome les bérurier noir, ludwig von 88, les sales majestés, ....

le punk est un mouvement anti commercial et a contre courant, donc les groupes kome sum41, ..... ne son ke d con ki veul ce fair du fric.

Voila

Une derniere tite infi pour ceux ki son pa encore o couran, les ludwig rejou!!!!!!!!
Re: The Clash
Posté par verte le 20/08/2004 07:51:59
Super article, bravo. Enfin une publication qui fait plaisir à lire, contrairement aux articles de 10 lignes du genre "C'est de la bombe j'adore j'adore achetez le cédé"...

Je me permets de conseiller un groupe excellent et déjanté aux amateurs de punk et de 80's...
Il s'agit des Happy Mondays, de Manchester, créateurs du mouvement rave et indés convaincus. Leur producteur a longtemps été le même que celui du cultissime groupe Joy Division, devenu New Order (qui existe encore aujourd'hui) après la tragide mort de son chanteur Ian Curtis.

Encore bravo, et merci, aussi.
VeRte
Re: The Clash
Posté par mr bibi le 20/08/2004 07:51:59
photos reparées
Re: The Clash
Posté par arthemis le 20/08/2004 07:51:59
Magique !
Ca fait trois jours que je suis shoutée à London Calling (la chanson est une merveille, l'album un monument !) et ça fait super plaisir de trouver d'aussi bons articles sur d'aussi bons groupes.
Bon, maintenant j'arrête, sinon jvais faire enfler tes chevilles... Mais remarquable quand même, l'article ^ ^
T'endors pas sur tes lauriers.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
L'auteur : Mister Bibi
32 ans, Paris (France).
Publié le 27 août 2003
Modifié le 27 août 2003
Lu 3 726 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143