Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

The Greatest en DVD

Si vous n'avez pas eu la chance de le voir sur grand écran (un grand moment !), lâchez-vous sur le DVD...


On en avait entendu parler depuis un petit moment, notamment en raison de la transformation physique (spectaculaire) de Will Smith. Il faut dire qu'il s'est préparé pendant deux ans, tant physiquement que mentalement, à interpréter " The greatest ", sans compter les 10 années pendant lesquels l'entourage de Mohammed Ali l'avait tanné pour qu'il accepte le rôle.

C'est finalement Michael Mann qui a réussi à le convaincre qu'il pouvait relever ce pari énorme.
On comprend les hésitations du Prince de Bel-Air. Même si l'acteur a fait ses preuves, il pouvait vraiment s'y casser les dents (et sa carrière en même temps). Car tout le monde connaît un minimum cette légende vivante qu'est Cassius Clay alias Mohammed Ali. Il fait partie de ces personnages emblématiques et mythiques pour lesquels le risque de sombrer dans le cliché voire le ridicule est énorme C'est pourquoi il convient de souligner la réussite de ce film qui ne tombe jamais dans ces écueils.

Michael Mann, perfectionniste dans l'âme, a recueilli toutes les informations qui pouvaient exister sur Mohammed Ali. Et elles étaient nombreuses. Hormis tous les livres, on compte un nombre de documentaires et d'archives assez impressionnants sur le personnage, notamment le fabuleux " When we were kings " de Léon Gast (1996) qui se consacre sur le combat au Zaïre entre Ali et Georges Foreman au terme duquel notre boxeur a regagné son titre de Champion du monde. La plupart des documentaires sont disponibles en DVD (Vous pourrez vous reporter à l'article de DVD Vision du mois de mars 2002). Le réalisateur a d'ailleurs eu la chance de pouvoir consulter l'ensemble des rushs non utilisés par L. Gast. Fort de toutes ces recherches, Michael Mann a décidé de coller au plus près du mythe (Mohammed Ali était une grande gueule, il aimait bien se montrer et construire son image médiatique).

Par ailleurs, Michael Mann fait partie de ces cinéastes adeptes du cinéma Muet. On comprend dès lors qu'il ne soit pas particulièrement enclin à faire un film bavard. C'est là toute la force du film, suggérer toutes les complexités de l'homme, son parcours, sa psychologie, son évolution sans jamais dire ou insister lourdement. D'abord grâce à un montage habile qui permet de suivre Ali avec en arrière-plan son époque et son entourage. La scène d'ouverture du film est un modèle du genre. Sur fond de concert de Sam Cooke, ami d'Ali, on assiste à ses entraînements. Ensuite, les plans serrés récurrents permettent de s'immerger dans le personnage et de se souvenir en même temps que lui des moments clés de son passé, ceux qui l'ont déterminé à devenir boxeur et à se battre pour une cause qui dépassait celle du combat sur un ring. Mann incorpore ainsi dans l'intrigue, toujours à partir du point de vue du personnage, tout ce que les Noirs-Américains ont connu à cette époque, à savoir la ségrégation et la lutte pour les Droits Civiques. On assiste également à la multiplication des conversions à la religion musulmane d'une partie de la communautée noire et à l'ascension de ce que l'on a appelé les " Blacks Muslims ". dont M. Ali a fait partie. Bref, on voit un personnage qu'une époque et des circonstances historiques ont contribué à forger. Et ce qui fait sa force et qui explique son aura est justement d'avoir refusé les règles établies. En un quart d'heure, le spectateur est déjà mis au parfum.

La réussite de Michael Mann est de toujours rester focalisé sur Ali et de ne montrer le reste que dans la mesure où cela a pu avoir une influence sur sa vie. On croise ainsi Malcom X, sans que Mann se sente obligé de dire de qui il s'agit et sans que son passage dans le film ne prenne le pas sur le sujet principal. De même, la guerre du Vietnam n'est évoquée que dans la mesure où Ali a fait partie de la génération des jeunes recrues. Et surtout qu'il a fait l'objet d'une injustice notoire comme tous les appelés de son époque. Injustice contre laquelle il s'est battu.

Ali est un film complet qui allie une excellente prestation des acteurs avec évidemment une mention spéciale pour Will Smith (exceptionnel), une mise-en-scène efficace et léchée, du contenu et une Bande-son absolument extraordinaire qui contribue à nous envoûter.

J'espère que vous avez des enceintes qui dégagent parce qu'on en prend pleins les oreilles...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: The Greatest en DVD
Posté par bowwow le 20/08/2004 07:49:09
franchement g kiffé le film mai grav le problem est que g u l'impression en lisant l'article qu'il étai just un éloge à Michael Man
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 15 décembre 2002
Modifié le 15 décembre 2002
Lu 596 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲