Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

There will be blood

Ascension et décadence d'un homme


Daniel Plainview (Daniel Day-Lewis) est un foreur de pétrole. Sa seule ambition dans la vie est de trouver des gisements, de les exploiter afin de les faire fructifier et de faire fortune. Un jour, il entend parler d'une petite ville de Californie où le pétrole serait légion et où personne ne l'a encore exploité. Daniel décide de tenter sa chance et d'être le premier sur place. Il y part donc avec son fils H.W (Dillon Freasier).

Là-bas, Daniel découvre une ville modeste, où l'Eglise tient une part importante. Le pétrole coule à foison et comble les attentes des natifs et de Daniel. Mais tout cela n'est qu'un paradis artificiel...


"There will be blood" est une adaptation du roman de Upton Sinclair "Pétrole!" écrit en 1927. Le film s'annonce comme un "Citizen Kane" modernisé. Nous pouvons suivre l'ascension sociale d'un homme, désireux de faire fortune. Cette ascension sera suivie du déclin du personnage de Daniel Plainview. Le sujet du film, l'or noir, est montré comme une lie pour les hommes, qui les rend fous et les transforme en êtres avides de fortune qui ne les arrête pas.

On pourrait facilement se dire que le sujet d'une ascension et d'une décadence d'un homme puissant est un thème trop utilisé pour plaire. Or, il est accompagné d'une réalisation moderne qui lui confère une identité très personnelle. Le film est parcouru d'une musique dissonante qui donne un aspect brutal et féroce au film. Tantôt nous entendons le calme et une explosion survient, puis la musique classique entre en scène afin d'adoucir l'action précédente. "There will be blood" apparait comme brutal, réaliste et avide de déjouer les mécanismes de l'humain pour sa fascination du pouvoir.

Si la réalisation est le point fort du film, son second est la performance des acteurs. Daniel Day-Lewis interprète d'une manière brutale et juste son personnage arriviste. Pendant plusieurs scènes, l'acteur est capable de nous faire sentir viscéralement les émotions de son personnage et nous place dans une posture "hésitationnelle" : on ne sait pas très bien si l'on doit le haïr ou éprouver de la compassion pour lui. D'ailleurs, Daniel Day-Lewis a obtenu le prix du meilleur acteur dans ce film à la cérémonie des Golden Globes 2008. Les autres acteurs donnent aussi une performance de qualité.

"There will be blood" fait partie de ces films que l'on croise rarement dans les salles de cinéma : une réalisation impeccable, un jeu d'acteur de qualité, une histoire intéressante. Un film marquant et de qualité qui reste un incontournable dans les salles obscures du mois de mars, le mois du creux...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: There will be blood
Posté par centinex le 19/04/2008 12:30:15
xray : aucun rapport :/
Re: There will be blood
Posté par xray le 19/04/2008 10:55:43
C’est pratique, le cinéma.
Avec le cinéma on peut tout faire. Et, défaire !

Youri Gagarine (Le premier doute)
http://gagarine.over-blog.fr/
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Good bye Farmington
29 ans, Where my passion is (France).
Publié le 19 avril 2008
Modifié le 17 mars 2008
Lu 1 231 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲