FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Tigresse blanche : L'Art du cinquième bonheur

"Une "Mouche qui pique", c'est comme une tueuse à gages, sauf qu'ell ene pique pas pour l'argent, elle "pique pour la Révolution... Une "Mouche qui butine", c'est comme une courtisane, sauf qu'elle "butine" pour la Révolution. Alors, camarade Alix Yin Fu, es-tu une "Mouche qui pique" ou une "Mouche qui butine" ? "


"A l'heure où les agents de la Chine Révolutionnaire reçoivent leurs assignations, Alix Yin Fu a du souci à se faire ! En effet, certains cadres du Parti aimeraient faire d'elle une "mouche qui butine" et s'occuper personnellement de sa formation... Mais notre héroïne est une jeune fille respectable, ce qui ne lui laisse qu'une option : faire ses preuves en tant que "mouche qui pique". Elle devra donc prouver sa capacité à tuer, à San Francisco, sous la direction du "dragon aux trois couleurs", un français au service du Parti... " (Présentation Dargaud)


Conrad retrouve seul son personnage le plus sexy, issu de la série BD créée avec Yann : Les Innommables. En effet, avec Tigresse Blanche, l'histoire d'Alix avant sa rencontre avec Mac est retracée. Ce prologue aux Innommables permet à Conrad d'évoquer la Guerre Froide et San-Francisco tout en dérision. Bref, on n'est pas loin de l'atmosphère de la série mère. Jeux de mots, allusions à connotation sexuelle, sous-entendus parsèment cet album pour notre plus grand amusement. Mais tous les albums de Yann et Conrad ne sont jamais pure bouffonnerie. A travers ce monde instable de la Guerre Froide, Conrad interroge les incertitudes de notre monde contemporain. Derrière le rire, se trouve une réalité bien amère. De plus, les auteurs évitent tout simplisme en n'épargnant aucune des forces en présence. Ici tout le monde tue tout le monde, et personne n'échappe au ridicule.


Les amateurs des Innommables retrouveront le graphisme particulier de Didier Conrad. Son dessin non seulement traduit la dimension burlesque du scénario mais retranscrit aussi l'atmosphère de San Francisco (du moins l'imaginaire que l'on a pu avoir à travers les vieux films). Le trait de Conrad se fait particulièrement délicat quand il s'agit de représenter Alix et le dessinateur fait preuve de toute son habileté pour donner vie aux mouvements (on appréciera la vivacité de la chevelure de l'héroïne).



Série : Tigresse Blanche
Titre : L'Art du cinquième bonheur (tome 3)
Auteur : Conrad
Editeur : Dargaud
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 11 septembre 2006
Modifié le 15 septembre 2006
Lu 1 217 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143