FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Tout se jouera samedi

Samedi soir, le foot français retiendra son souffle pour l'épilogue du championnat de France de ligue 1...


Rarement lors de ces dernières années, le championnat de France nous avait laissé autant de suspense dans le sprint final. A tous les niveaux, cette 38ème journée sera cruciale, à commencer pour le titre. En effet, Lyon, sextuple champion de France, a perdu de sa splendeur cette année. Les Gones n'ont jamais autant paru faibles physiquement et mentalement et avec les tensions à répétition dans le vestiaire, ils sont redevenus presque friables. La fin de saison en dents de scie, avec de nombreux points perdus à Gerland, a permi à Bordeaux d'espérer pour finalement se retrouver à deux petits points des Lyonnais. Les Girondins quant à eux, qui terminent leur saison en boulet de canon, se mettent à rêver d'un sixième titre. La suprématie hexagonale se jouera donc lors de cette ultime journée avec un duel à distance. L'OL ira défier Auxerre à l'abbé-Deschamps et pourra compter sur le meilleur buteur du championnat, Karim Benzema. Lyon possède un avantage par rapport à Bordeaux puisque qu'il a les cartes mains pour rester champion. Il ne leur suffit que d'un match nul, mais l'on ne doute pas que l'AJA, qui n'a plus rien à attendre en championnat, aura à coeur de faire tomber l'ogre lyonnais sur son terrain. Les Bordelais eux, effectuent un déplacement périlleux dans le Nord, à Lens. La tâche sera d'autant plus difficile que les Nordistes doivent impérativement s'imposer si ils veulent conserver leur place dans l'élite. Bordeaux est dans l'obligation de ramener un résultat positif de Bolleart et en même temps, espérer une contre performance de Lyon. Le champion de France est donc en bonne position mais comme on le sait dans le football, ça n'est jamais joué d'avance.


Marseille, Nancy : 2 équipes, 1 place

Un des autres enjeux de cette 38eme journée, sera le duel pour la troisième place, qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, entre l'OM et l'ASNL. Pour le moment, avantage Nancy qui possède 1 point d'avance sur les phocéens. Marseille, qui a loupé une belle occasion la semaine dernière de dépasser les lorrains au classement (0-0 au Mans) est dans l'obligation de gagner si il veut comme cette année, participer à la plus préstigieuse des compétitions européennes. La tâche semble largement à la portée des hommes d'Eric Gerets, qui affrontent au Vélodrome, sûrement plein pour l'occasion, une équipe de Strasbourg, fraichement reléguée. Nancy joue également à domicile avec la récéption de Rennes avec une statistique qui ne va pas rassurer les Marseillais puisque Nancy est la seule équipe invaincue à domicile cette saison.
Juste en dessous fera rage une lutte acharnée pour la cinquième place européenne. Lille, les Verts et Rennes sont les trois formations qui convoitent cette place qui a une saveur particulière, notamment pour St-Etienne. Les stéphannois, qui se rappellent aux bons souvenirs et à la grande épopée de 1976 (finale perdue 0-1 face au Bayern Munich), mettront tout leur coeur à l'ouvrage pour regouter à ces bonheurs. Pour cela, St-Etienne pourra compter sur un douzième homme, le stade Geoffroy- Guichard, pour la récéption de Monaco. Mais ils devront compter sur une contre performance des lillois à Lorient.


Paris au bord du trou

A force de jouer avec le feu, le PSG va finir par se bruler les ailes et cela pourrait bien se produire samedi soir dans le Doubs. Les joueurs de Paul Le Guen, qui vivent une saison chaotique, sont en effet dans une position trés délicate puisqu'ils ne comptent qu'un point d'avance sur le premier reléguable, Lens. Les parisiens, qui se sont donnés un peu d'air la semaine passée en partageant les points avec St-Etienne, devront cette fois- ci espérer mieux pour ne pas plonger en ligue 2. Face à eux, Sochaux qui s'est sauvé grâce à une fin de saison exceptionnelle, ne leur fera aucun cadeaux. Pendant ce temps, Lens et Toulouse joueront également leur avenir avec les récéptions de Bordeaux et Valenciennes. L'équipe de JPP et Daniel Leclerc doit s'imposer si elle ne veut pas connaitre une année de purgatoire comme l'a connu cette année un autre monument du foot français, Nantes. C'est le TFC qui a apparemenent la tâche la plus facile au Stadium, avec la récéption de VA, la plus mauvaise équipe de L1 à l'exterieur.

Le suspense est donc à son comble à l'orée de cette dernière journée ou l'on pourrait bien assister à la fin du règne lyonnais et à la descente du PSG. Patience donc jusqu'a samedi.
L'auteur : Arthur Guyard
25 ans, Le cannet (France).
Publié le 17 mai 2008
Modifié le 18 mai 2008
Lu 413 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143