Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Tranches de Vie, version prof

Ou analyse et réflexion sur une torture que certains professeurs d'entre nous sont obligés de subir, les cours avec la classe de ******...


STOP ! Si vous n'avez pas lu le numéro un, Cliquez ici !
C'est Bon ?
C'est fait ?
Ok...






10h20 : Fin de la récréation. Je finis mon café, et retrouve cette bande de c*** déchaînés et agressifs à l'idée de mon cours.
10h35. Il faut y aller. Sors de ma cachette, me dirige vers la porte. Ils se mettent à hurler. Certains s'enfuient.
10h40. Ai enfin réussi à les persuader de rentrer.
10h45. Début du cours. Mes chers élèves du premier rang ont sorti leurs affaires. Quels braves enfants ! J'essaie d'éteindre les cigarettes, mais l'extincteur a disparu. Antoine s'en sert pour assommer son voisin.
10h55. Je relève la tête. Seuls les ronflements me troublent. Heureusement, les seuls éléments cérébrés de cette classe sont encore là. Empêche Natas de partir en rampant.
11h00. La mise à mort. Mes élèves s'agitent un peu. Evite une chaise, quatre tables, Paul qui apprend à voler, et six cartables. Fait sortir Natas de dessous sa table. Je me remets à parler à mes huit du premier rang. Chers enfants !
11h10. Evacue Marion, Romain et Brice qui ont été blessés "en tombant de leur chaise". Ca en fait trois de moins. Lueur d'espoir. Natas joue avec un réveil. Je tente de rappeler la classe à l'ordre. Sans succès. Fin de la lueur d'espoir.
11h15. Comme j'aime mes bons élèves du premier rang ! Une odeur curieuse me parvient, Antoine se met à rigoler tout seul. Certains discutent d'une émission pédagogiquement musicale qu'ils ont tous vue. Je demande à Natas d'ôter ses pieds de la table. Un peu de tenue tout de même. Je réclame un peu de silence car je n'ai plus de voix.
11h17. je gaspille ce qui me reste de voix pour apprendre l'impact psychosociologique du mot "bleu" à mes petits enfants sages. Je demande à Natas de raccrocher car les lignes sont saturées.
11h19. Je me demande pourquoi tout les élèves sont debout. Etrange. Mon tableau est plein de craie. Ou arrive le gaz dans ce lycée ? Au fait, est-ce que j'ai fait l'appel ?
11h20. Je crois que ça sonne au milieu des hurlements de joie. Natas est piétinée. Bien fait pour sa gueule ! Je veux mouriiiir ! Est-ce que je passe par cette fenêtre ?

Bon allez, je saute, tant pis pour mes chers du premier rang, et de toute façon, je n'en ai rien à foutre de mes élèves, je ne suis pas là pour leur apprendre quoi que ce soit, n'est-ce pas ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Tranches de Vie, version prof
Posté par sirène sans peur le 20/08/2004 07:53:33
mdr!! genial!! c quand le prochain volet de se film passionnant, ;)
Re: Tranches de Vie, version prof
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:53:33
t'as la haine contre les élèves du premier rang ou quoi ?²
Re: Tranches de Vie, version prof
Posté par iktunutki le 20/08/2004 07:53:33
Malchance...
Enfin bon, nous les profs, ils passent leur vie a nous rabaisser, pour qu'on travaiolle tjr plus......;
Re: Tranches de Vie, version prof
Posté par c0ma_black le 20/08/2004 07:53:33
pauvres profs,pauvres élèves!
sympa ton article, enfin tes articles, mais je me suis toujours posée une question: pourquoi des personnes n'en ayant rien à faire d'un cours y vont?
si le francais, les maths, l'école c'est pas bien, on n'y va pas, ou alors on prend son mal en silence en pensant que même si ca sert a rien, on est tout de même heureux d'etre la!et on pense aux autres, on cesse d'etre egoiste!
enfin la, je reve!
mais sympa et bien imaginé ton article!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 09 octobre 2003
Modifié le 09 octobre 2003
Lu 1 526 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲