Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Transe...

Qu'est ce que la transe ? Comment est-elle pratiquée ? Par qui ? Saviez vous que Nostradamus écrivait ses prédictions dans un état de transe ? Cet article vous en apprendra beaucoup à ce sujet...


Ethymologie du mot : "transe" vient du latin "transire" qui signifie "partir, passer, s'écouler".
Le verbe "transir" était d'ailleur employé au moyen âge ; prenant en plus du sens latin celui de "passer de vie à trépas"...
On peut assimiler la transe au "samadhia" chez les hindous, terme yoga qui définit une concentration totale de l'esprit.


Chamanisme

L'entrée en transe fut souvent utilisée autrefois par les tribus indiennes (chamanisme). Ainsi, lors de rituels où danse, tambours et incantations apparaissent mêlés, les chamanes entraient dans un état de transe qui se traduisait physiquement par de vifs tremblements. Selon les croyances de ces peuples amérindiens, les esprits des chamanes se projetaient hors du corps, ainsi ils étaient capables de "récupérer" l'âme d'un défunt à l'agonie, après une lutte acharnée et épuisante contre l'esprit supposé s'être emparé de ce défunt...
Le chamane qui expérimente cette transe entre, selon lui, dans un état second ; durant lequel, semblant inanimé, sa conscience tente de ramener le mourant à la vie.
Toujours selon les rituels chamanistes, l'âme égarée d'un malade est harcelée par des esprits malveillants. Ainsi, le chamane qui entre en état de transe va tenter de soigner l'homme affaiblit en retirant mentalement le mal de son corps.
Afin de mieux comprendre ce mal et de mieux le détruire, le chamane peut jeûner, se mutiler ou absorber des substances lui permettant "d'atteindre d'autres plans".


Transe spontané

L'état de transe peut être provoqué volontairement ou involontairement...

En effet, suite à un état d'exaltation le sujet peut être "transporté" dans un état second, hors de lui même ; entraînant alors des convulsions, des cris, de brusques mouvements, des hallucinations... Instinctif, cet état peut être entraîné par une vive angoisse, la perception d'un danger ; poussant au paroxysme l'état d'exaltation qui en résulte.


Transe provoqué

L'état de transe peut également être provoqué volontairement. Il est en effet accessible par une profonde méditation, très difficilement réalisable puisque étant le fruit d'un travail de concentration hors du commun...
En ayant recours à des drogues ou à des produits hallucinogènes, il est cependant possible (parait-il, je n'irai pas vérifier) de "se dépasser", "d'accéder à une autre réalité"...


Nostradamus

C'était le cas de Michel de Nostradamus, médecin et apothicaire français, qui utilisait des substances psychotropes (agissant sur le psychisme) telles que la noix de muscade.
On raconte que Nostradamus combinait magie et médecine afin d'entrer dans cet état de transe ; durant lequel il rédigeait toutes sortes de prédictions. Celles ci n'ont pas pu être toutes comprise étant donné que ces textes sont écrits dans un mélange d'ancien français, de latin et de provençal, et d'autant plus que le "prophète" employait de nombreuses figures de styles, symboles et références mythologiques...


Que peut-on conclure ?

Réalité ? Imagination ? Mise en scène ?
La "décorporation" a t-elle pu servir à ces tribus amérindiennes à guérir, voir sauver des vies ? Y a t-il une véritable confrontation entre esprit humain et esprit maléfiques ?
Qu'en est-il de Nostradamus et de ses prédictions ? A t-il était inspiré par quelques-uns de ces esprits de l'au-delà ?

La science pourra t-elle permettre de répondre un jour à ces questions ?
L'auteur : Kryther Kryther
26 ans, France.
Publié le 06 novembre 2006
Modifié le 05 novembre 2006
Lu 3 875 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲