FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Tu ne partiras jamais...

Tu es parti mon amour, me laissant seule... Mais on est jamais vraiment seule après avoir vécu un amour comme le notre !


Ha quelle belle soirée nous avions passée ! C'était la première fois depuis longtemps que je dansais autant dans la même soirée ! Qu'est-ce qu'on a ri... C'est fou comme je me suis amusée, c'est fou comme je t'aime, toi mon amour...
puis nous sommes sortis de cette boîte de nuit et là j'ai eu une impression bizarre. J'ai enttendu ton coeur battre, tu t'es retourné en me regardant, je ne bougeais plus. Tu étais au milieu de la route, moi sur le bord du trottoire, et là tu m'as dit "qu'est-ce que tu fais ? Tu viens ?". Une lumière au loin, un bruit dans la rue... Tout est fini.
Un scooter t'a renversé mon amour... Je ne saurais décrire ce qui m'est passé à travers l'esprit à ce moment... Je ne saurais le dire. J'ai eu l'impression que le temps s'était arrêté, je t'ai vu une dernière fois, j'ai vu ton visage, tu m'ass souri... Puis soudain tout est brutalement revenu à la réalité et là je t'ai regardé... Ettendu par terre, le sang coulait le long de ton visage. Je me suis avancée vers toi et je t'ai regardé... Et là tu m'as regardé et tu m'as dit "qu'est-ce qui m'est arrivé ?"... Je ne savais que te répondre, l'homme était descendu de son scooter, il appelait déjà l'ambulance pour qu'il vienne te chercher. Je ne savais que te dire !"tu as été renversé par un scotter, ne t'en fais pas tout ira bien ?", non jamais je n'aurais pu te dire ça ! Je t'ai tout simplement dit "Je t'aime" et là tu m'as souri... Ce sourire que j'avais vu tant de fois, ce sourire qui voulait tout dire "moi aussi je t'aime, et quoi qu'il arrive je te fais confiance, tout ira bien"...
Puis ils sont arrivés, ils t'ont pris et t'ont emmenés, j'étais avec toi et je te tenais la main, comme à chaque fois quand tu avais des problèmes ! Je te regardais et je souriais, tu souriais aussi... Puis nous sommes arrivés à l'hôpital et là j'étais seule, on t'a emmené en salle d'opération de toute urgence et là le véritable enfer a commencé : l'attente.
De longues heures j'ai attendu, ans idées précise dans la tête, je pensais à toi, à moi, à nous... Je ne pouvais pas penser au passé, il m'était trop douloureux, je ne pouvais penser au présent, il était trop douloureux... Mais je savais aussi que le futur était incertain, à partir de ce moment il pouvait se passer tout ou rien... Je ne savais à quoi penser, je ne savais à quoi me fier... J'ai essayer de dormir sur les sièges de la salle d'attente jusqu'à ce que quelqu'un arrive, c'était des amis, de la famille. Tout le monde pleurait, s'enlaçait pour se donner du courage... Puis il est arrivé, le medecin, porteur d'un message que nous attendions tous, je sentais mon coeur s'arrêter puis j'ai entendu ces mots qui ont définitivement tout changé "heure du décès, 6 heures 54... ".

Aujourd'hui je suis là dans notre petit appartement mon amour, rien n'a changé, tes habits de travail sont toujours sur la chaise de notre chambre, à côté du bureau. Ta brosse à dent est toujours dans ce petit gobelet, à côté de la mienne, dans la salle de bain... Ton coussin à encore ton odeur et je dors toujours dans notre lit... Dans le frigo, il reste encore un peu du repas que nous avions manger avant d'aller à cette fête... Rien n'a changé ! Je suis là et en voyant tout cela, je ne peux croire que plus jamais ce ne sera comme avant, que plus jamais tu ne rentreras du travail en me disant "chéri je suis là !", plus jamais je ne recevrai tes tendres petits bisous sur la joue, plus jamais nous ne regarderons la télé le soir, moi couché dans tes bras qui m'enlacent tendrement... Plus jamais ! Toutes ces petites choses qui me paraissaient simples et evidentes avant, me paraissent magnifique et unique maintenant que je sais que je ne les revivrai jamais... Je ne sais comment oubliée, mes amis me disent de sortir, de rire et de recontrer du monde afin d'oublier... Pourtant je ne veux pas t'oublier, tu n'es plus là, mais je t'aime encore, je ne veux pas sortir, je ne veux pas rire... Je veux rester avec toi, même si pour cela je dois souffrir...
Mais toute cette solitude m'effraie... J'ai envie de te rejoindre, mais je veux vivre... J'ai envie que tu reviennes, que tout redevienne comme avant... Pourtant maintenant c'est impossible... Quand j'étais avec toi, tout me semblait si beau, tout me semblait si simple... Je me pose tant de questions, serais-tu mort si je n'avais pas eu ce préssentiment ? serions-nous morts tous les deux ? pourquoi toi tu as dû mourir et pas moi ?... Pourquoi pas moi ? Qu'ai-je fait pour être épargné... ? Je crois que je ne le saurai jamais...
Maintenant tu es parti, j'ai envie de te rejoindre mais... Pas encore... D'abbord je vais vivre, tout donner, apporter à ce monde tout ce que j'ai ! Je mourrai et on se souviendra de moi comme une personne qui a vécu en ce monde... Je veux que l'on se souvienne de toi, je veux qu'on se souvienne de nous... Je veux qu'on se souvienne de notre amour... Ho mon amour, je comptais te l'annoncer en rentrant de cette fatale soirée... Mon amour, je suis enceinte... Jamais on ne t'oubliera, tu vivras à jamais en notre bébé ! je lui parlerais de toi, je l'eleverai comme toi tu l'aurais fait... Une lueur d'espoir a tout changé ! Mon amour, tu vivras à jamais dans nos coeurs !

Ta fille et ta femme qui t'aiment...

On se reverra bientôt... Mais pas encore... Pas encore...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Tu ne partiras jamais...
Posté par caromie le 23/10/2004 01:23:55
J'en pleure...C'est trop touchant !
Re: Tu ne partiras jamais...
Posté par lynch_slide le 20/08/2004 07:57:23
Que dire a part Magnifique Bravo....
Re: Tu ne partiras jamais...
Posté par maty le 20/08/2004 07:57:23
J'ai adoré votre histoire,j'en ai eu les larmes aux yeux...
cet amour est le plus beau...
Re: Tu ne partiras jamais...
Posté par le 20/08/2004 07:57:23
Merci, merci, merci, mille fois merci pour ce texte, il est bouleversant et il fait réfléchir.
Re: Tu ne partiras jamais...
Posté par thats_the_way le 20/08/2004 07:57:23
je suis en larmes ...... quel texte bouleversant...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
L'auteur : Laetitia Clément
26 ans, Genève (Suisse).
Publié le 20 juin 2004
Modifié le 20 juin 2004
Lu 1 301 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143