FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Un an en Ecosse (2)

Suite et fin de mon article "Un an en Ecosse". Voici maintenant les 4 tops !


Mon premier " top " est lié au dernier flop que j'avais énoncé dans le précédent article. Comme je le disais donc, les filles s'habillent d'une manière beaucoup plus " féminine " qu'en France (bien qu'aux limites de la décence des fois...). Pourtant, personne ne les regarde ou ne les fixe. Même carrément vulgaires avec mini jupe, pas de collant et décolleté affriolant, personne ne les regardera. Les punks non plus n'attirent pas - plus les yeux des passants. Bon, évidemment peut être que dans un petit bourg de 50 habitants, cela choquerait, mais ici, à Edimbourg, personne ne s'en étonne.
Je ne sais pas si on peut appeler cela du respect ou c'est simplement parce que les gens s'en foutent, mais en tous cas c'est quelque chose d'appréciable quelque fois. Si les gens ne vous fixent pas dans la rue, alors vous vous sentez plus sur de vous car rien de pire que des regards insistants... N'est-ce pas ?
Ici, les obèses n'ont pas à avoir peur car ils ne seront pas stigmatisés (ou peut être parce qu'il y a tout simplement plus d'obèse ici qu'en France ?). Pareil pour les couples gays.
Personnellement, je préfère me balader dans les rues d'ici qu'en France parce que je sais que personne ne fait attention à moi : bien sur, certains trouveront cela un peu triste (ça l'est un peu) mais ça a ses avantages je trouve !
Et puis je peux étendre le mot " respect " à un domaine plus large : les gens sont ici plus respectueux des règles. Lors de mon premier jour, j'étais très étonnée de voir que personne ne traversait pas la rue " comme ça " : les gens attendent que le feu piéton passe au vert. C'est assez rare de voir les gens traverser lorsque le petit bonhomme est rouge ; et même si cela prend 5 minutes, les gens attendront ! Les gens semblent être disciplinés sur certains points... Mais pas sur l'écologie en tous cas, comme je le faisais remarquer dans l'article précédent.
Puis à la gare, quand il y a un couloir séparé en deux par une barre pour ceux qui vont dans une direction ou dans une autre, les gens suivent " leur " file.
Je pense donc qu'ici les gens sont peut être plus " cools ", dans tous les sens du mots : ils sont plus relax, n'accordent pas beaucoup d'importance au regard des autres et ne se soucient pas trop de comment est l' " autre ". Mais attention, ce n'est pas de l'ignorance ou de la négligence : les gens seront extrêmement polis avec toi dans la rue, dans les bus et dans les magasins mais contrairement aux français, je pense qu'ils sont moins enclin à s'attarder sur les défauts physiques de leur prochain et sont, d'une certaine manière plus agréables à vivre.


La politesse

Cela va vous paraître en contradiction avec ce que j'ai dit sur les jeunes qui placent un " fock " à toutes les virgules, mais comme je le disais dans l'introduction de mon précédent article, j'ai pu retrouver au cours de mon séjour des bouts victoriens et des bouts punks années 90 !
Oui, on représente les anglais très très polis, comme dans " Astérix et les Bretons ", à dire des " s'il vous plait " et des " merci " ici et là... Et c'est vrai ! C'est d'ailleurs un pli à prendre quand l'anglais n'est pas votre langue maternelle ! Sinon vous risquez peut être de paraître malpoli, pressé, arrogant etc... C'est peut être pour cela que les français paraissent aux yeux du monde comme la pire des espèces : de mauvaise humeur, arrogants etc... Tout réside dans notre langue : pas dans ce que l'on dit, mais comment on le dit ! Je ne parle pas de nos mots, si on utilise des insultes, du langage familier etc... Mais de notre intonation plutôt " mitraillette " comme on dit. Les British sont très connus pour avoir une langue assez chantante, très modulée qui fait comme une vague comme on l'analyse. En français on aurait tendance à accentuer les dernières syllabes de nos phrases. Bref comme je disais, quand on arrive en Grande Bretagne il faut essayer de prendre le pli et c'est pas facile ! Les Britanniques placent des " merci " et des " s'il vous plait " un peu partout. On vous propose un sachet à la caisse de votre magasin ? Si vous en voulez, il faut dire " Yes, please ". Personnellement, j'aurais tendance à dire (bah non, parce que j'utilise pas de sachets, mais admettons...) un très simple " yes ". Alors je l'imagine toujours que les gens autour de mois doivent penser que je suis très désagréable... Mais bon ce genre de chose n'est pas automatique encore !
Et puis les gens tiennent la porte ici : on vous voit entrer dans un bâtiment, on vous ouvre la porte ou on vous la tient ! C'est beaucoup plus automatique qu'en France en tous cas.
Autre chose qui m'avait beaucoup " choquée " quand j'étais arrivée ici, c'est les " bonjour ", les " au revoir " et les " merci " accordés aux chauffeurs de bus. En France, silence glacial, argent, ticket, je m'assois si je peux, je sors, point. Ici, c'est une autre psychologie : on dit " bonjour ", on prend son ticket et quand on sort on dit " merci " !! Essayez d'entendre un merci en France à la sortie du bus... Personnellement je n'en ai JAMAIS entendu. Ici, c'est toujours " thank you " ou " cheers " (" merci " écossais), voire " cheers, driver ". Une habitude que j'ai du prendre également et qui est devenue automatique maintenant... Mais ce genre de chose n'est pas évidente.


Le savoir vivre

Sinon, la courtoisie British passe par la conversation : les britanniques sont de GROS GROS GROS parleurs ! Ils adooorent parler... Je ne sais pas d'où cela vient, mais c'est une certitude : les gens adorent parler et sur tout (même sur des fois vraiment pas grand-chose !). Le but est souvent de ne pas laisser de blancs gênants ; de cette manière, ils se montrent amicaux et vous " sauvent " de l'embarras du silence ! Et bien sur, c'est sans compter sur leur perpétuel enthousiasme : chez une soupe n'est pas " bonne ", elle est " delightful " ou " adorable ". Le fromage n'est pas " bon ", il est " amazing " ou " delicious ". Eh puis montrez votre billet de train au contrôleur, il le poinçonnera en vous disant " thank you, that's lovely "... " Lovely " !
Quand on me demandait comment s'était passé ma journée, je disais " good " ou " fine " et maintenant je me dis qu'ils devaient penser que j'étais une personne bien triste, dans la mesure où leurs journées sont souvent " great " ou " brilliant ". D'une certaine manière, le fait que le contrôleur de train vous dise que c'est lovely que vous ayez payé votre billet comme tout le monde, ça a un coté sympa. Un monde toujours très enthousiaste et heureux !
Ils sont également férus de présentation formelle et ça me fait d'ailleurs BEAUCOUP penser au film Bridget Jones 1 quand Bridget doit aller dans un cocktail de travail et qu'elle doit avoir l'air " smart " pour séduire Daniel Cleaver. Sa copine Shazzer lui conseille de présenter les gens dans le style " X, voici Y, Y voici X. X travaille dans une société de pub etc...  ". Et bah c'est pareil dans la vraie vie : les gens aiment beaucoup se présenter et présenter leurs amis. (Et à chaque fois je pensais à la pub " Hi, I'm Paul. Nice to meet you.  ").
Et puis si les British ADORENT parler, ils ADORENT aussi écrire... Et croyez moi que si je vous en fais part, c'est que c'est quelque chose de très surprenant et choquant d'un sens. Je reprends l'exemple de ma rue, vous vous souvenez ? Une rue de 700 mètres environ ? Et bien dans cette rue, il y a deux boutiques de cartes (sans compter les autres boutiques qui ne sont pas spécialisées dans les cartes mais qui en vendent... Dans le style PoundStretcher etc...). En France, on a pas beaucoup de boutique de carte (uniquement de carte) mais ici, il y en a vraiment beaucoup. Les gens adorent envoyer des cartes à leurs proches pour un tas d'occasion, comme les anniversaires, la St Valentin (vous n'êtes pas sans savoir qu'ici la St Valentin est aussi amicale), la St Patrick etc... CF encore une fois Bridget Jones (mais cette fois le roman) où l'héroïne espère ardemment recevoir des cartes à Noël ! Autant en France c'est plutôt rare d'en recevoir, autant ici c'est la tradition.
Bref, vous l'aurez compris, les British sont des gens TRES sociables !


L'école

Enfin, mon dernier top concernera l'école, car j'ai travaillé dans une école primaire - collège - lycée (une grande école quoi !!).
Tout d'abord, même si je sais que c'est un sujet qui "fâche " en France, je trouve que l'uniforme est une excellente idée. Quand on regarde en France, les enfants s'habillent comme ils veulent. Jusqu'à un certain âge (environ 12 ans), ça va : les filles s'habillent encore comme des petites filles. Mais à partir de 13 - 14 ans, on commence à voir les strings des filles, les nombrils, les mini jupes etc... Bref, je ne vais pas revenir sur tous les différents problèmes posés par la question de l'uniforme ou non, mais d'une manière générale, je suis en faveur de l'uniforme. Bien sur, les premiers jours, ça m'a un peu choqué de voir des petits avec un uniforme, tout le monde habillé pareil, pas de " personnalité " apparente. Mais au final, l'uniforme permet je trouve d'apporter une certaine classe et élégance à l'école (ce qui manque un peu en France avec les strings etc...). Et puis, peut être plus important, cela apporte un sentiment d'appartenance que nous n'avons pas en France. En s'habillant avec un pull d'une certaine couleur, on sait qu'on vient de telle école. Et vous savez quoi ? Tout au long de l'année, je n'ai pas cessé une fois de penser à Harry Potter, car dans l'école où j'étais, il y avait des sortes de " maisons " dans l'école avec des couleurs et un nom particulier (un peu dans le style rouge et or pour Griffondor). Tout au long de l'année, j'ai vraiment senti un sentiment d'unité et d'appartenance de la part des élèves. En France, on fait partie de la 2nd 1,2 ou 3 et c'est tout... Ici, on sent que les élèves sont plus proches d'une certaine manière. C'est dur à expliquer (et peut être que ça ne s'explique pas) mais c'est vraiment le sentiment que j'ai eu cette année. Et puis la relation prof - élève n'est pas la même qu'en France : elle est un peu moins formelle ici (et je dis pas que c'est un top ça par contre...). Mon autre observation est qu'ici les élèves sont BEAUCOUP plus doués en langue qu'en France : déjà ils ont des cours oraux, du coup avec de la pratique ils sont bons. Leur examen de français est beaucoup plus complexe que le Bac d'anglais, qui admettons le n'est absolument R. I. E. N.
Bref, j'ai beaucoup comparé mon école à Poudlard (mais peut être étais je dans l'école idéale... ?), donc je pense que c'est plutôt positif dans l'ensemble.

Voilà, mon deuxième article s'achève ici. Je me suis rendue compte, au fil de mon écriture, que mes tops étaient souvent concentrés autour des gens alors que mes flops concernaient plutôt l'environnement...
J'espère que vous avez apprécié mes 2 articles !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Clochette La rétameuse
27 ans, Neverland _ second star to the right etc (France).
Publié le 25 mars 2011
Modifié le 20 mars 2011
Lu 1 569 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143