Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Un conte contemporain de trois jeunes

Un conte narant l'histoire de deux jeunes, Julien et Mohamed, qui sont amoureux de douchka une jeunes russe... Qui sera l'homme qui lui conviendra ?


Dans la fabuleuse ville de Montfermeil, Mohamed et Julien, deux jeunes issus des beaux quartiers du, si controversé, département de Seine-Saint-Denis, sont ami depuis que la terre existe, c'est à dire 15ans. Mohamed, fils de deux émigrés algériens vit dans une HLM tandis que Julien, fils de parents cadre supérieur dans une société étrangère, vit lui près du centre ville. Chacun d'eux ont eu les mêmes chances de départ, c'est à dire la vie Mais un petit détail appelé argent, les différencie.

Coté relationnel Julien reste froid et distant tous comme son père à l'égard de sa mère. C'est avec un simple bonjour machinal que commence la journée. Aujourd'hui une journée comme tant d'autre pour julien, à 7h10 le réveil sonne, 7h20 douche, 7h50 petit-déjeuner 8h20 le chauffeur de taxi attend comme tous les matin julien en bas de la maison, aucun répit pour un quelconque divertissement.
Quand à Mohamed, la journée commence par un fracas assourdissant, à croire qu'une bombe a explosé en bas de l'immeuble. Ce retentissement généré par deux jeunes, qui n'ayant trouvé d'autre occupation que de faire exploser des bombes de peinture fait brutalement sursauté Mohamed, qui profitant de cet élan, se lève.
Il parcourt alors les 5metres qui le sépare de la cuisine. Fin de mois oblige le réfrigérateur paraît plutôt maigre, il demande donc 1 euro a sa mère pour aller s'acheter de quoi supporter sa faim sans que son estomac ne braille jusqu'au déjeuné.

Marchant plus de 20minutes pour se rendre a l'école, il rencontre sur le chemin un SDF, et prit de pitié, il lui donne son euro. Celui-ci le remercie généreusement. Tant pis pour ma faim, se dit-il, le SDF en a plus besoin que moi, et puis c'est n'est pas grave, dans quatre heures c'est le déjeuné.

Nos deux amis se rencontrent à l'entrée du lycée, Julien fraîchement sortit de son taxi se fait interpeller par Mohamed. Il lui raconte alors l'épisode du SDF mais Julien parait surpris que son ami donne de l'argent alors que cela ne rapporte rien en retour. Les deux garçons rentrent au lycée et comme à leur habitude, ils embrassent Douchka, une jeune fille russe de 15 ans, belle et fraîche, que Mohamed a surnommé la poupée russe. Ce soir, j'organise une fête chez moi dit-elle, julien accepta prestement tandis que Mohamed se demanda si ses parents n'auraient pas besoin de lui à la maison, cependant il lui assura qu'il lui répondrais avant ce soir. A vrai dire nos deux compères sont fou amoureux de Douchka, sa douceur, son regard pétillant, son sourire emplie de générosité et tant d'autres qualités, font qu'elle est, à leurs yeux la fille qui se rapproche le plus de la perfection.

Vers 15h, le temps commence à devenir maussade, les nuages gris font leurs apparitions et Mohamed dit alors "je vois pas souvent d'éclipse de soleil mais les éclipses de nuages par ici sont fréquents !" "même si le soleil était visible, il serait caché par les immeubles et la pollution !" répondit Julien
Vers 17h après une journée de cours, Julien se fait reconduire chez lui par son taxi. Mohamed lui rentrera à pied, sous une petite pluie. Sur le chemin, celui-ci à l'endroit de la rencontre avec le SDF, ne put s'empêcher d'avoir une pensée à son égard, se demandant où il avait bien pu se réfugier. 20minutes de marche plus tard, il rentre le cœur battant, pressé par l'orage qui le suivait de près. Il embrassa sa mère et lui demanda s'il pouvait sortir le soir même. Celle-ci lui rétorqua qu'elle n'y voyait aucun inconvénient. Il en fut ravi et se jeta sur le téléphone pour annoncer la nouvelle à Douchka.

Peut après19h Il est enfin prêt, il lui a fallu 1h30 de préparation pour cette soirée. Il a choisi ses plus remarquables habits et c'est du parfumé : il se sent beau. Sur le chemin, il a une boule au ventre, il ne cesse de penser à Douchka, il aimerait tellement qu'entre elle et lui cela puisse fonctionné mais il n'est pas assez confiant et n'est pas très fortuné, contrairement a Julien...
Mohamed submergé par ses pensées ne vit pas le camion arrivé. Un camion, qu'il maudit sur l'instant, chhhhhfffflak ! Une vague d'eau le surprit mais il était déjà trop tard... Sali, trempé, dégoûté, il hésite alors à faire demi-tour mais il se dit qu'il était sur le point de non-retour que s'il rentrait maintenant, il perdrait une chance et s'il ne sait pas encore laquelle il pressent quelquechose.
10minutes après cet incident, il sonne à la porte, Douchka, dont l'épaule dénudée était entourée par le bras de Julien lui ouvrit la porte avec un large sourire. C'est alors que Julien s'esclaffa de rire à la vue de son ami. Mohamed devenant de plus en plus rouge se fit prendre la main par Douchka qui l'emmena dans les étages supérieurs. Elle lui proposa d'allez prendre une douche, il ne se fit pas prier.

Douchka lui apportât des habits appartenant à son père, et commença une discussion au travers de la porte : "tu sais Mohamed j'aime un garçon que je trouve génial et je ne sais pas comment le lui dire". Mohamed se sentit meurtri, car il aurait aimé cet amour lui soi dirigé, il lui répondit "ah, et qui est-ce ?" après quelques secondes elle dit "ce... Ce n'est pas important ! Mais comment, toi par exemple, tu aimerais qu'une fille te l'avoue ?". Il dit alors "j'aimerais qu'elle s'approche de moi me susurre à l'oreille qu'elle m'aime et qu'elle m'embrasse !" Mohamed sortit de la salle de bain, Douchka le regarda brièvement et lui fit signe de descendre rejoindre les autres.

Dans la soirée, Julien dit a Mohamed qu'il pensait que Douchka était amoureuse de lui qu'il avait noté des signes qui le montrait et lui avoua qu'il avait entendu leur conversation. Mohamed acquiessa à chacun des dires de son ami tout en essayant de ne pas faire transparaître son état mélancolique. Julien ajoutât, "comment pourrait-elle me résister moi qui suis beau et riche je suis ici le seul homme capable de la combler ! Tu ne crois pas ?". Dans un souffle, Mohamed répondit "peut être, je n'en sais rien, bon je vais allez me resservir à boire". Lorsqu'il eut fini de remplir son verre et qu'il vit que Douchka était assise à coté de son ami, il alla se réfugier sur le balcon et en passant dans le couloir qui le menait à l'air libre, il entendit à la radio qu'un SDF avait été retrouvé mort et que ce dernier ancien cadre dans une entreprise, fut d'abord licencié, avant de voir sa femme le quitté pour finir dans la rue. N'ayant pour unique famille que son fidèle chien Furco, il était mort de froid fautes d'avoir trouvé un refuge. Triste vie se dit-il, puis Ressassant que jamais il ne pourra faire de cette magnifique créature sa femme, elle qui était si parfaite à ses yeux, lui qui l'aurait comblée d'amour et eux qui auraient été uni pour toujours. "Il fait frais ce soir, tu ne trouves pas ?" lança une voix douce et familière "Douchka ! Que fais tu ici je te croyais avec Ju... "mais il fut stoppé "je t'aime" lui susurra t-elle a l'oreille avant de l'embrasser.


Trois années plus tard, à l'age de leur 18ans, il se marièrent. Ce fut Julien leur témoin. Un julien qui avait toujours des pin-up dépensières comme compagne. Ils eurent quatre enfants et vécurent très heureux...


Julien se sentait fort et puissant, sans doute l'argent lui a donné ce sentiment, Mohamed lui a voulu croire en une valeur sure, qui ne fluctue pas en fonction de la bourse mais plutôt en une valeur qui existe depuis toujours et qui existera toujours : l'amour et le partage.

Dans une société ou l'on donne l'illusion que le bonheur rime avec argent et pouvoir, l'un a su que l'argent n'était pas la seul clef du bonheur tandis que l'autre ne le comprendra peut être jamais et inculquera à ses enfants une notion erronée.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: un conte contemporain de trois jeunes
Posté par zanzai le 14/07/2006 13:42:28
merci pour vos commentaires, et c'est mon premier conte on va dire et vu que je ne suis pas tres bon dans la manipulation de la langue (surtout l'emploie des temps et tous) j'ai fait ce que j'ai pu mais c'est en ecrivant que l'on apprend à écrire alors je continuerais et je m'améliorerais tant au niveaux de l'emploie du français que sur le plan de l'histoire du conte essayer de faire quelquechose d'original:p.
Une amitier entre un pauvre et un riche peut tres bien exister, il n'y a pas que des sale con dans les riche, la plupart c'est sur, mais il en reste toujours des bon qui n'on pas trop éter influencer par l'argent.Bref voila merci en tous cas de vos commentaire Ciao

Modifié le 14/07/2006 13:44:30
Re: Un conte contemporain de trois jeunes
Posté par ushiwa.sasuke le 14/07/2006 13:31:58
Sympa l'histoire...

cela dit fin trop prévisible et comme l'a dit chaminou cette amitié ne peut pas exister dans le monde réel... Un riche et un pauvre...
Re: Un conte contemporain de trois jeunes
Posté par nassau le 13/07/2006 12:48:14
tres belle article et belle fin aussi
Re: Un conte contemporain de trois jeunes
Posté par jouissance le 12/07/2006 15:56:58
c est vraiment un conte qui est simpa a lire mais qui reste un conte. je le trouve trop caricatural sur les personnages.
Re: Un conte contemporain de trois jeunes
Posté par luly le 12/07/2006 15:52:43
:-D:-Dj'aime bien!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Publié le 11 juillet 2006
Modifié le 22 mai 2006
Lu 1 459 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲