Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Un, deux, trois, Sautez !

Qui n'a jamais pensé à sauter à l'élastique ? Partagée entre l'envie d'essayer et la peur de sauter, j'ai tenté le coup et... Je vais vous raconter ma p'tite expérience !


Cela fait déjà quelques années que je suis intriguée par le saut à l'élastique : j'avais vraiment envie d'essayer, au moins une fois dans ma vie, et de l'autre côté j'avais peur de le faire. Peur de rater, peur de me faire mal... Et puis, l'idée d'être attachée par les pieds, ça ne me donnait pas vraiment envie ! Mais cet été, j'ai passé deux semaines dans les Alpes, et j'ai fait "Aventure-Parc", un parcours de jeux dans les arbres avec entre autre des lianes, des poulies etc. Et quand, au moment du payement il fallait préciser si on incluait dans le prix un saut à l'élastique, mon frère, ma soeur et mon père ont dit qu'ils sauteraient. J'ai pas réfléchi et j'ai dit que moi aussi !



Après, pendant tout le parcours dans les arbres, je n'ai fait qu'y penser : je me disais tout le temps dans ma tête "plus qu'une heure et demie", "plusqu'une heure", "plus que quelques minutes"... Et puis ça a été le moment de sauter. Mon père a commencé et, pour bien le voir, je m'étais placée juste en-dessous de la "tour du saut". Beaucoup de personnes s'étaient rassemblées autour et regardaient aussi, ce qui ne me donnait plus envie du tout de sauter ! Je me suis même demandée ce que je foutais ici !!! Je m'étonnais aussi de mon courage : je ne tremblai pas ! Bref, mon père sauta et j'eus peur pour lui !! J'avais vraiment l'impression qu'il allait se jeter sur moi et que l'élastique allait péter tellement je trouvais qu'il était passé près ! Ensuite, quand je l'ai vu rebondir (et oui, une fois l'élastique tendu, vous rebondissez plusieurs fois !) je me suis dit qu'il devait avoir mal !



Une fois qu'il soit entièrement descendu, il lui a fallu trois minutes avant de pouvoir parler tellement il était ému ! Et tout le monde qui lui posait des questions à toute vitesse : "alors c'était comment ?", "t'as pas eu mal ??" etc. Ensuite, il fallait choisir qui passerait juste après. Moi j'ai bien sûr refusé (chose que je vous conseille de ne surtout pas faire, vous le regretteriez après pcq vous aurez encore + peur une fois votre tour venu) et c'est mon frère qui y est allé. J'étais un peu moins impressionnée mais une fois qu'il se soit remis de ses esprits, j'ai dû lui demandé 4 fois si ça faisait mal tellement j'étais stressée !! Ensuite ce fut le tour à ma soeur et, ce fut mon tour juste après !



En enfilant l'équipement, j'ai senti le stress monter en moi, surtout après quand j'ai du grimper l'échelle de 15 mètres car arrivée en haut, j'étais vidée et, c'est là que j'ai pris conscience de ce qui allait m'attendre !! J'ai alors commencé à paniquer comme pas possible : à toujours demander comment il fallait sauter... Et puis, imaginez-vous suspendue sur un "plongeoir" de 15 mètres avec les doigts de pied au-dessus du vide et les bras du moniteur qui vous tiennent par derrière et là vous comprendrez mieux. Mais le pire, c'est qu'il a commencé à compter, vous savez, comme dans les films, en laissant bien durer le suspense... 1... 2... et là j'ai dit "non ! non !" j'ai essayé de gagner du temps pendant 5 minutes, je lui redemandai sans cesse comment il fallait plonger etc. Et il me répondait qu'aucun saut n'était jamais le même mais bon, j'écoutais à peine la réponse... Et là, je repensai à cette échelle qu'il allait falloir redescendre si je ne sautai pas et là... j'ai sauté !



Non, franchement c'est pas vrai !!! Ce qui s'est vraiment passé : c'est que j'ai senti qu'il parlait à mes parents restés en bas et j'ai entendu "oui"... Je me suis doutée de quelque chose mais je restai concentrée sur le chalet en face que je fixai depuis déjà quelques minutes. et là, je vis le paysage défiler, mais je ne pris pas conscience du truc tout de suite, il m'a fallu quelques secondes avant de comprendre que ce mec avait osé me pousser dans le vide ! Je ne peux pas vous dire exactement combien de temps a duré le saut ou à partir de quel moment j'ai crié, c'est impossible à dire. Je sais juste qu'à la fin je n'ai fait que répéter "Oh putain ! Oh putain !... " et, une fois posée à terre, toute ma famille s'est précipitée sur moi : "Alors ? Alors ? C'était comment ??" j'essayai de parler mais je n'y arrivais pas et quand j'ai enfin réussi à prononcer deux mots, j'ai senti que des larmes allaient couler (et oui ! je vous l'ai dit que c'était émouvant comme truc !) ! J'ai ensuite bien pris ma respiration et j'ai crié au mec resté en haut : "Merci !" et pas ironiquement (enfin un peu au début, mais quand je l'ai répété, je le pensais vraiment car sans lui, j'aurais jamais sauté)...



Maintenant ce que j'espère, c'est le refaire mais, cette fois-ci, sauter de moi-même !! =)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: Un, deux, trois, Sautez !
Posté par poltuguesa le 20/08/2004 07:54:29
moi je di chapô bas!!
ac une copine on c juré qu'on le feré un jour et rien que di pensé g le coeur ki ba déjà.
tous ceux qui te critik on tor car suremen qu'il l'on jms fé surtt Tchoukie qui parle de temps des vbs alor qu'on s'en fou du tps des vbs on é pô là pr corrigé le tps des vbs (nimport naouak)Bref
Re: Un, deux, trois, Sautez !
Posté par poltuguesa le 20/08/2004 07:54:29
moi je di chapô bas!!
ac une copine on c juré qu'on le feré un jour et rien que di pensé g le coeur ki ba déjà.
tous ceux qui te critik on tor car suremen qu'il l'on jms fé surtt Tchoukie qui parle de temps des vbs alor qu'on s'en fou du tps des vbs on é pô là pr corrigé le tps des vbs (nimport naouak)Bref
Re: Un, deux, trois, Sautez !
Posté par poltuguesa le 20/08/2004 07:54:29
moi je di chapô bas!!
ac une copine on c juré qu'on le feré un jour et rien que di pensé g le coeur ki ba déjà.
tous ceux qui te critik on tor car suremen qu'il l'on jms fé surtt Tchoukie qui parle de temps des vbs alor qu'on s'en fou du tps des vbs on é pô là pr corrigé le tps des vbs (nimport naouak)Bref
Re: Un, deux, trois, Sautez !
Posté par poltuguesa le 20/08/2004 07:54:29
moi je di chapô bas!!
ac une copine on c juré qu'on le feré un jour et rien que di pensé g le coeur ki ba déjà.
tous ceux qui te critik on tor car suremen qu'il l'on jms fé surtt Tchoukie qui parle de temps des vbs alor qu'on s'en fou du tps des vbs on é pô là pr corrigé le tps des vbs (nimport naouak)Bref
Re: Un, deux, trois, Sautez !
Posté par tchoukie le 20/08/2004 07:54:29
très mal raconté, revois le temps des verbes, car c'est vraiment chient à lire entre les répétitions et les abréviations ridicules...

Sinon, ça a au moins le mérite d'être original et assez interressant, alors j'ai mis bon.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Publié le 03 février 2004
Modifié le 03 février 2004
Lu 563 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲