FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Un OM-PSG digne de ce nom

Cela faisait 5 ans que le Paris Saint Germain n'avait pas gagné au vélodrome ! Comment expliquer la déroute de Marseille qui encaisse 4 buts à domicile ? Comment le PSG a trouvé les ressources nécessaire pour marquer 3 buts en une mi-temps au légendaire Vélodrome ? Retour sur une victoire inespérée mais mérité du PSG.


C'est une véritable sensation, le PSG a couler l'Olympique de Marseille à domicile, c'est la première défaite de l'OM en ligue 1, humilié par son meilleur ennemi qui réussi à marquer 4 buts ! Que dire de la prestation de l'OM ? Amorphe face à Eindhoven, on s'attendait à un retour en forme des olympiens, qui débutent, à la surprise de toute la cannebière, sans le génie Ben Harfa, inexistant face au Psv, il le sera absent face au PSG.
Pourtant le match débute bien pour Marseille avec une frappe sensationnel de Taye Taiwo (3ème min) qui finit à 30 centimètres du poteaux de Mickaël Landreau. Mais à la 10ème minute de jeu le corner de Rothen est repris victorieusement par Guillaume Hoarau qui arrive à se placer entre Cana et Hilton, et place une tête en plein dans la lucarne d'un Steve Mandanda impuissant. Le Vélodrome est silencieux, mais vibre après un centre anodin de Kaboré, Bourillon prolonge la ballon devant la sortie de landreau, le but déserté, Niang opportuniste pousse le ballon de la tête dans le but vide (21 min). Les parisien perdent peu à peu pied, juste avant la mi-temps Koné tire avec puissance sur Mickaël Landreau qui repousse le ballon sur Mathieu Valbuena qui tire à bout portant dans les cages parisiennes et fait hurler de joie le Vélodrome ; tandis que les parisiens repartent aux vestiaires avec la tête basse.
A la sortie des vestiaires, les joueurs du PSG semble remotivés et Luyindula, l'ancien marseillais, profite d'un service involontaire de Pancrate pour planter une pichenette devant un Mandanda qui deviendra encore plus malheureux ; car sur un coup-franc de 45 m, Rothen propulse un ballon flottant sur le portier marseillais (gêné par Hoarau qui frôle le ballon) qui ricoche sur sa poitrine avant d'entrer dans le but (76ème). Le PSG doit tenir 20 minutes pour repartir avec les 3 points.
Mais un long ballon de Rothenà la la 82 ème raccourcit l'échéance, Cana manquant complètement le ballon Luyindula en profite pour passer le ballon, in –extremis devant le retour de Vitorino Hilton, à Hoarau qui propulse le ballon dans le but marseillais et harangue le Vélodrome en tirant la langue aux supporters en blanc et bleu, devant un public parisien en fusion qui pour la première fois voient ses joueurs marqués 4 but au Vélodrome
L'om est humilié et laisse filer la première place qui lui tendait les bras, tandis que le PSG remonte à la 6ème place à 2 points de... L'OM.


Des parisiens surmotivés, un hoarau magistrale

9 /10 c'est la note donnée par L'équipe au joueur Guillaume Hoarau, par comparaison c'est la note donnée à Zidane lors De France –Brésil en 2006 ! La note suffit à elle seule à expliquer la performance du nouveau parisien qui revient à hauteur de Benzema dans le classement des buteurs en L1 ! Véritable dynamiteur du jeu parisien, il était dimanche soir, dans tout les bons coups à commencer par marquer 2 fois face au gardien n°1 de l'équipe de France et à influencé la décision de Mandanda sur le 3ème but. La performance de Hoarau, conjugué à celle d'un Luyindula survolté, d'un Jérôme Rothen décisif et d'un Sessegnon discret mais efficace, le PSG est bien armé pour le reste de la saison. Néanmoins on peut retenir quelques points noir dans l'effectif parisiens : un Landreau et un Bourillon passeur décisif pour des Marseillais et des latéraux défensifs décevants (surtout Sylvain Armand souvent irréprochable). On peut par contre féliciter le coaching (enfin) offensif de Paul Le Guen qui débute avec un seul milieu récupérateur (Makélélé) et 3 attaquants ! Ce schéma quoique risqué s'est avéré payant, comme contre Lorient le Psg à encaissé 2 buts mais, il en marqué toujours plus que son adversaire, donc le spectacle et surtout le suspense sont au rendez-vous. Ce schéma nous rappelle la technique utilisé par Paul Le Guen lorsqu'il était à Lyon, où il a d'ailleurs remporté 2 titres d'affilé en 2004 et 2005, de bonne augure pour les parisiens...


La faute de Gerets

En effet, on peut remarquer que les nombreuses décisions du technicien on joué en défaveur de la formation Marseillaise. La composition inédite des Olympiens est en effet bien étrange : on retrouve Cana et Hilton pour la première fois en charnière centrale, tandis que le milieu de terrain se compose de 3 milieux défensifs (Sur la radio RMC Rolland Courbis qualifiera cette idée d'anti-football) dont Charles Kaboré titulaire pour la première fois cette saison, l'entrée en jeu de l'inexistant Samassa ou l'entrée de Zenden à la place de Niang encore dangereux, tandis que Koné était complètement carbonisé... Enfin, l'absence de Ben Harfa est dû à sa prestation indigeste devant Eindhoven, le joueur a même refusé de s'échauffer à 30 minutes de la fin du match, même si il a fait ses excuses le lendemain, Gerets perd peut-être le contrôle de ses troupes... Marseille laisse échapper la première place après sa quasi-élimination en Ligue des Champions, c'est une semaine noire et à oublier du côté de la Cannebière...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Kevin Stocker
25 ans, Rueil-malmaison (France).
Publié le 10 novembre 2008
Modifié le 09 novembre 2008
Lu 1 202 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143