FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Un pas vers l'amélioration

Pourquoi ne pas penser un peu plus "environnement" ?


Aujourd'hui, nous vivons dans un monde où la technologie occupe une place des plus importante. Cette même technologie a de nombreux avantages pour notre société, mais peut aussi causée quelques problèmes. Au niveau environnemental, les avancées technologiques des dernières décennies ont eu des conséquences désastreuses. Dans les pays développés, beaucoup de citoyens achètent sans compter, se promènent en voiture pour le plaisir, etc. Sans même nous en rendre compte et par de simples gestes quotidiens, nous polluons chaque jour notre planète un peu plus. En retour, avons-nous déjà pensé à faire quelque chose contre la pollution grandissante et le réchauffement climatique ?


Au lieu de simplement se dire que nous faisons du recyclage et que, de cette façon, nous avons fait notre part, nous pourrions voir un peu plus grand. Nous pourrions ainsi penser à une forêt nourricière. Qu'est-ce qu'une forêt nourricière ? Voilà une question à laquelle il m'aurait été bien impossible de répondre avant d'avoir assisté à la conférence de M. Wen Roland et de Mme. Mélanie Massonet. Ces deux spécialistes ont décidé de faire connaître le concept des forêts nourricières afin de nous permettre de comprendre leur grande utilité. Il s'agit donc d'emménager une "mini forêt" ou une plantation de certaines sortes d'arbres ou de plantes dans une ville. Nous pouvons donc créer des plates-bandes sur certains terrains publics, par exemple. Avant de penser qu'une telle entreprise est complexe, pensons simplement à tous ceux qui ont de nombreuses fleurs chez eux et qui jardinent ou à ceux qui cultivent leurs propres légumes. Il s'agit, en quelque sorte, de forêts nourricières.


En plus de créer des espaces agréables, ces plantations emmagasinent le CO2 présent dans l'air et diminuent les gaz à effet de serre. Elles contribuent donc à améliorer notre milieu de vie. Aussi, lorsque notre choix s'arrête sur des arbres fruitiers pour la plantation, il est possible, plus tard, d'en récolter les fruits. Nous développons ainsi une certaine indépendance alimentaire. Par la même occasion, nous pouvons observer des coûts moins élevés au niveau de notre approvisionnement en nourriture puisque certains aliments nous sont directement fournis par la terre et nos plantations. Le but n'est donc pas de reproduire la vraie forêt, mais bien de reprendre ses forces afin de créer une forêt nourricière qui répondra le plus possible aux besoins des gens qui habitent près d'où elle pousse.


On peut donc dire que les forêts nourricières présentent de nombreux avantages. Il suffit seulement de se donner la peine d'en faire une pour pouvoir en profiter par la suite et en faire profiter d'autres. Même si ce n'est pas une solution infaillible au réchauffement climatique, il s'agit tout de même d'un pas dans la bonne direction.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Alice Tremblay
22 ans, Alma (Canada).
Publié le 23 avril 2012
Modifié le 15 avril 2012
Lu 978 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143