Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Un rendez-vous avec Dame Nature

Dame Nature, espiegle, sauvage, capricieuse, emmerdeuse, mais tellement merveileuse !


Après un réveil difficile à 11h30, un repas monstrueusement copieux, me voili voilais de retour dans le petit monde qu'est ma chambre. Bientôt un monde à changer, un monde à déplacer. Faute d'idées pour occuper mon après midi de glandouille Royale (avec un R, z'avez vu ??), je me suis pencher sur l'image que ma chambre reflètais de moi, des tonnes de choses accrochées, des posters dont mon interet pour aux était désormais au plus bas, voir même néant, des choses auquelles je n'avais parfois jamais gouté, des choses qui n'étaient là que pour faire [beau/genre/style/comme si/encore/semblant/survivre/un monde]. J'ai donc décider de les déccrocher, de purger l'anus à mes murs qui ne savaient plus que faire de toute la merde qu'ils avaient sur eux (maintenant, je peux dire wahou). Apres se moment d'extase totale, bah j'avais plus rien à faire, envie d'une petite séance photo, maaaaaaaaaaaiiiiis... Le ciel... Super moche... Pas choette quoi... Glandouille obligeait ! Je suis donc resté chez moi, dans l'espoir qu'apres le regardage d'un bon ptit film (American Beauty) Dame Nature retirerait son voile, sans vraiment y croire.


Le temps d'un film plus tard...

Subjugué par le bien être que m'a procuré ce film, j'eu... Un Choc ! Dame Nature avait levé son voile, pour me laisser entrevoir un magnifique ciel bleu d'hiver, et elle me donnait rendez-vous, Dame Nature avec accepté ma requète, pour moi, parce que je l'ai voulu. Je suis donc allé au chiottes en écoutant Shane Cough, j'ai couru dans la chambre à mon frère lui prendre un peu de [inspiration/communication/bien être/compréhension/chaleur/confusion/drogue], je redescendi dans ma chambre plus vite que je n'en était partis, collage, éfritage, mélangeage, roulage, re-collage, j'ai mis mon blouson, mon bonnet, mis mon trépied et monj appareil photo dans mon sac, Shane Cough dans les oreilles, je pris le vélo à mon frère, direction Fouchy, la petite rivière, et arrivé en haut de ma rue, tout à commencer.


Roue voilé, pneus dégonflés, haine

Le soleil allait bientot se coucher, ben oui, un spliff à rouler, ça va moins vite que de chier. La petite rivière de Fouchy ne me verrais pas aujourd'hui (et elle ne m'a pas vu) puisque découragé par un vélo merdique qui partait glorieusement en couilles, j'ai tourné dans le premier petit chemin d'un bois merdique et ininterressant. Apres un long galerage dans la gadoue boueuse (c'est pour accentuer le truc), j'ai poser mon vélo contre un arbre, j'ai admirer quelques secondes les roues "patchork" du vélo, un peu d'herbe, de feuilles mortes, et de boue... J'ai eu du mal à m'imaginer repartir avec ça. J'ai fait quelques pas dans le chemin pour trouver un endroit... Exploitable. J'ai rien trouvé bien évidement, mais j'ai fait comme si. Le ciel était gris, on ne peut plus moche, le soleil caché par des maisons... J'ai allumer mon spliff pour me pardonner, mais en vain, j'ai pris 3 photos, bien moches en plus, et sans interet. J'ai ensuite voulu remettre mon trepied dans mon sac, mais je crois que j'avais pas la technique. J'ai repris mon vélo, et marché à coté pour rejoindre la route. Au moment de vouloir pédaler, j'ai été étonnement supris, j'avais dérailler, quand ? Où ? Je sais pas, j'ai longuement rigoler, j'ai réparer, et je suis repartis, il fesait maintenant nuit, il pleuvait... Le bonheur quoi. Mais j'ai ris, oui, seul, comme un con, mais j'ai ris.

Dame Nature m'avait donné rendez-vous, et je ne suis pas arriver à l'heure, non non, quand Dame Nature donne rendez-vous, il faut l'écouter, dire oui, et ne pas trainer en chemin, elle ne serat pas toujours là, alors faut en profiter quand elle s'offre. J'ai bien retenu la leçon, pour prendre des photos, y'a juste besoin d'un appareil photo, pas besoin de musique, pas besoin d'un spliff, non, Dame Nature, il ne faut pas seulement la regarder, il faut l'écouter, la comprendre, ne pas la déranger, il faut être doux, mais surtout, il faut être à l'heure.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Un rendez-vous avec Dame Nature
Posté par un.ange.pleure le 26/02/2006 17:40:46
Allez je te met 10 parke je comprends parfaitement ta pensée .
Suis un peu comme ca , je connais bien :) .
C'est un peu le style de situation qui m'arrive aussi , alors bravo oui oui bravo
clap clap clap
youpie
super
Re: Un rendez-vous avec Dame Nature
Posté par flougaussien le 18/02/2006 20:36:13
Oh ! Très joli.
J'aime ta façon de voir les choses.
Re: Un rendez-vous avec Dame Nature
Posté par iprime le 17/02/2006 09:49:02
Oui, c'est exatement ça !! Merci.
Re: Un rendez-vous avec Dame Nature
Posté par zion_thieum le 17/02/2006 03:27:31
C'est un récit honnête.
Je ne suis pas sûr qu'il plaise beaucoup, mais au moins c'est un bout de ta vie lol la vraie importance de cela, elle est en toi.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
L'auteur : Prince D'ataraxie
29 ans, Auray (France).
Publié le 17 février 2006
Modifié le 21 janvier 2006
Lu 929 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲