FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Un temps pour oublier

J'écris encore un peu, avant de sombrer dans l'oubli. Celui de notre amour, celui de toute forme de sentiments... J'écris pour rechercher, cette vérité ocultée, dans l'ombre écrasante du passé. Si j'ai un jour je parvins, d'une quelconque façon à ressentir, ces mots seront les derniers fragments de ma mémoire. Etait-ce ça "aimer" ? Quelqu'un le sait-il vraiment, s'en souvient-il ?


Le temps de l'oubli... Et celui du repos. Enfin mon âme s'étend dans l'infinité de mon monde, celui qui un jour, t'a appartenu. Plus d'amour, mais peut-être une tendresse nostalgique flottant sur le néant de mon existence... Ce vide que tu as laissé, je le savoure en attendant qu'un jour, l'inexistance me soit supportable, sans amour, sans toi. C'est cet amour là que je regarde disparaître, au loin, sans pleurer, sans plus rien ressentir. Moi, la reine des passionnées, des amoureuses, tentées par les amours perdus, gachés d'avances par mon impossibilté à m'attacher; à présent je suis devenue incapable d'aimer. C'est en effet ce qui me hante, lorsque je regarde mes émotions peu à peu me quitter, sans que je puisse les retenir, sans même pouvoir les affronter courageusement. Je suis devenue lâche, finalement. Comment suis-je arrivée à cet état de non retour, à cette chute vers ce qu'il me semble être proche de la mort ?


Quand je vivais...

... Et que je me croyais heureuse. Je ne connaissais pas l'amour, j'en avais l'aperçu "copié-collé" des télévisions, la belle apparence de l'expérience des autres, je vivais cachée dans l'ombre de leurs sentiments, observant, rêvant dans leurs rêves, en éspérant même pouvoir aimer à leur place. Je t'attendais déja, en fait. J'existais dans un semblant de vie, où mes jours suivaient les vôtres, tandis que toi, tu espérais ardemment que je te remarque, que j'ose te regarder sans mépris, sans indifférence, sans mon rire sarcastique et ironique. Je t'attendais sans le savoir, sans comprendre qu'un jour, les rôles s'inverseraient, et qu'à mon tour je deviendrais la soupirante désespérée.
Comment cela s'est-il passé ? Il faut que je fasse un effort, que je force mon esprit à retrouver ces bouts de vie volontairement effacés de ma mémoire, ce temps ou j'ai aimé sans le savoir...


L'amour dans la peur

Je ne sais plus si ce fût ton regard qui me toucha avant tes mots, ou bien si je me suis laissée tentée, poussée par une émotion que pour la première fois de ma vie je n'arrivais pas à analyser. Je te voulais, sans savoir pourquoi je te désirais tant, dans la terreur suprenante de l'inconnu. Ces instants passés ensemble, je ne sais plus s'ils avaient réellement existés, tant la frontière entre le conscient et le rêve me paraissait mince. Nos rencontres étaient furtives mais intenses, douloureuses parfois, tant nous devions nous aimer. Se voir, et s'adorer en secret... Je ne voulais pas que cela se sache, et que mes sentiments se dévoilent face à tous ceux que j'ai tenté d'imiter, à qui je voulais ressembler, sans prétendre un jour pouvoir les atteindre. C'était la vraie vie, en fait, qui me terrifiait; je sentais que je n'étais pas faite pour rendre quelqu'un heureux, car moi même je savais que le bonheur n'existait pas.
On a dû se quitter dans cette même indifférence qui nous réunit, et j'ai tout effacé pour ne pas souffrir... Et s'il valait mieux souffrir, finalement ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Un temps pour oublier
Posté par myya le 12/04/2006 01:55:10
trés bien écrit,et je suis très touchée c'est comme si je me voyais moi ecrire ce texte,c'est un peu moi tout ça,mais bon...mais je crois que pour nous,ce n'est pas qu'on est pas née pour rendre quelqu'un heureux,au contraire on a tant d'amour à donner mais il nous faut juste la personne qui le merite et qui sait comment en profiter.et n'oublie pas que l'amour existe et c'est nous qui doivent le chercher,il est quelque part,pas très loin et il nous attend,alor ne perd pas confiance en toi et dis toi que ce n'etait qu'une experience de plus dans ta vie,et la vie continue et reserve le beau pour les jours qui viennent.bonne chance.
Re: Un temps pour oublier
Posté par guimauve le 20/10/2005 20:43:50
zoli texte...:)
Tu sais ckon dit..."avoir peur d'aimer par peur de souffrir c'est comme avoir peur de vivre par peur de mourir"... L'amour fait parti la vie, il ne pourra jamais t'echapper...et je suis sure que tu souffres bien plus de cette "peur" que de la vie elle meme. Aime et tu rendras forcement heureux... Le bonheur existe, un peu partout, par petits bouts...et tu les atteindra, comme tout le monde. Promis ;)
Bisoussss
Re: Un temps pour oublier
Posté par battosai60 le 20/10/2005 09:55:00
franchement aloah 40 je trouve ca vraiment bete ke tu dises ke tu ne l'oublieras jamais et ke c l'homme de ta vie parke deja si il a kc c soit qu'il ne meritais pas ton amour ou soit il n'avait plus les memes sentiments et peut etre qu'il t'aimait toujours me ds ce cas pk il a kc si il savait ke tu l'aimais et si c vrement parke il croyait ke tu kiffais qql dotre c toi ki aurait du le convaincre c le mois ke tu aurais du faire si tu l'aime vraiment et otre si malgre tout ca il ne voulait pas re sortir avec toi et ke tu dises ke tu ne peux pas l'oublier parke c lhomme de ta vie bah c tro bete si tu lm vraiment soit tu essaies de devenir une bonne amie, soit tu te dis qu'il sera peut etre mieux avec qql dotre parke etre amoureux de qql c detre heureux quil soit heureux meme si ce n'est pas avec nous voila chui passer par la c pr ca ke je te dis tout ca. et lili.r ton texte est genial continues comme ca et bonne chance en amour ;)
Re: Un temps pour oublier
Posté par lili.r le 19/10/2005 20:40:53
Je comprends bien tout ça...C'est dur d'oublier, mais je pense que la souffrance est une phase nécessaire...C'est dur ce que je dis mais je pense que c'est vrai. Et mercii "coeurmouth", ça fait vraiment plaisir!!!
Re: Un temps pour oublier
Posté par coeurmouth le 19/10/2005 14:46:42
Ton texte est très bien écrit j'adore le style, je te souhaite de continué.Bon courage
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Publié le 19 octobre 2005
Modifié le 13 octobre 2005
Lu 1 292 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143