FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Une folle semaine

Hier matin, Arnaud Clement a été désigné nouveau capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis. Un évènement qui vient compléter une semaine déjà ponctuée par le dernier match de sa carrière.


Ce matin, quand Arnaud Clement s'est habillé, il a du laisser ses fidèles lunettes de soleil et son bandana dans la panderie. A la place, un costume, on aurait dit un cadre commercial qui s'en va à travers campagne. La page est vraiment tournée. Fini la carrière internationale sur le circuit professionnelle. Cette dernière s'est achevée lundi, sur un court annexe de Wimbledon, battu par son compatriote Kenny de Schepper. L'émotion était déjà à son paroxysme même si l'ex dixième joueur mondial, après sa finale en Australie en 2001, tenait un autre discours "ce n'est pas vraiment de la tristesse. C'est surprenant mais je pense que je m'arrête au bon moment. Valait mieux arrêter maintenant. Je dois préparer ma seconde carrière, c'est plus dur que de finir la première".
On s'est rapidement rendu compte qu'il prenait sa deuxième partie de carrière par les cornes. Pendant quatre petits jours, Arnaud Clement s'est retrouvé sans-emploi. Dans le milieu, c'est une sacré performance. Le joueur individuel (car il jouera encore en double avec Mickael Llodra lors du prochain Wimbledon) est devenu capitaine de Coupe Davis, une compétition qu'il cherrit tant, élu par ses nouveaux joueurs, système d'élection que la Federation cherche à modifier pour éviter un genre de copinage perpetuel.


Un poste très convoité

Depuis un an et l'annonce faite par Guy Forget de laisser son poste de capitaine qu'il tenait depuis plus d'une décénie, Arnaud Clement pensait à lui succéder et cette quête d'une nouvelle distinction a sans doute accélérer sa fin de carrière de joueur "quand Guy a annoncé qu'il s'arreterait à la fin de la saison 2012, je me suis dit que ce serait une reconversion exceptionnelle. Oui, cela a joué dans la décision de mettre un terme à ma carrière mais cela faisait quelques années que je pensais le faire " indiquait le nouveau capitaine. Pourtant, il y avait de la grosse conccurence plus ou moins serieuse mais de grands noms du tennis francais apparaissaient dans les repreneurs possibles. Les plus probables, c'étaient Arnaud Clement et Cedric Pioline mais d'autres candidats, moins serieux, comme Nicolas Escudé ou Henri Leconte. Meme Amélie Mauresmo aurait bien voulu. Le mode de designation est pour beaucoup dans le choix de Clement et l'interessé lui même l'avoue sans gêne "c'est une grande fierté d'avoir representé la France en tant que joueur et ça l'est tout autant aujourd'hui en tant que capitaine. Etre designé alors que d'autres tres grands éléments du tennis national sont également cités pour briguer le poste, ça fait extrêmement plaisir même si le fait que ce sont les joueurs qui choisissent a facilité la chose". Son rôle de capitaine, il y pensera plus tard car son prochain et dernier défi en tant que joueur sera de conquerir le titre en double avec son pote Mickael Llodra sur le gazon de Wimbledon.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Fruitier Manu
21 ans, Paris (France).
Publié le 09 juillet 2012
Modifié le 26 juin 2012
Lu 535 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143