FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Une histoire fantomatique

Je devais avoir une dizaine d'années à l'époque. Sans le savoir, je m'apprêtais à vivre une nuit qu'on peut qualifier de mouvementée...


Mes parents avaient déserté la maison et devaient rentrés le lendemain matin. Me pensant assez grand, ils m'avaient plantés dans cette imposante maison qui était la mienne en se foutant pas mal de ma gueule. Le soir venait et le rituel du film s'imposait. Rituel que vous devez certainement connaître, visionner un film avant de se coucher : simple ; mais le film que je décidais de regarder était certainement trop gore pour moi cette année-là. Je me souviens de quelques-unes de ces scènes, particulièrement une dans laquelle trois spectres s'en prenaient à un homme. Je ne sais plus ce qu'ils lui firent car je crois que c'est à ce moment-là que j'éteignis la télé et allai me coucher...

J'étais allongé sur le lit de ma chambre qui se trouvait à l'étage de la maison silencieuse. Je venais de me réveiller, ma chaîne affichait trois heures du matin et je quittais mon lit pour me rendre aux toilettes. Sur le chemin du retour, j'aperçus un brève instant une lueur blanchâtre qui avait semblé venir du grenier. Intrigué, je m'y rendis. Arrivé dans la pièce étroite, la stupeur me figea. Je tressaillis longuement et la peur me glaça entièrement. Deux fantômes me dévisageaient et je sentais derrière moi la présence d'un troisième. Un bref coup d'œil me permis de constater que ce celui-ci était bien plus grand que les autres et possédait une hache de taille disproportionnée. Il émit un grondement ou une sorte de gémissement, je ne sais plus. En tout cas, cela me révéla hélas, que ces ectoplasmes ne me voulaient pas que du bien ! Crier, si je l'avais pu, ne m'aurait été d'aucune utilité. Mes jambes ne m'obéissaient plus, la fuite était impossible. A quoi bon, de toute façon, j'étais encerclé. Une chose étrange se produisit alors : le fantôme de derrière fit un geste brusque de la main, rien ne passa pour autant. Rien ne se passa les dix premières secondes car ensuite une douleur intense me prit et je tombai lourdement sur le sol. Je crois qu'il venait de me foudroyer d'un coup de hache, pourtant, je n'étais pas blessé. Une fois la souffrance terminée, je m'aperçus que les trois revenants se fichaient bien de moi, laissant du coup l'accès vers l'escalier libre. Je réfléchis à peine et sortis en trombe. Je traversai le couloir, sautai dans mon lit et m'enveloppai sous ma couette.
Le fantôme possédant la hache arriva facilement une dizaine de minutes après dans la chambre. Je pris alors conscience que son déplacement était très lent, arrivé à environ un mètre de moi, il élança son arme en l'aire. Je la lui ôtai avant même qu'il puisse redescendre son bras. Après quelques secondes, pendant que ce con comprenait petit à petit ce qui se passait, je fermai les yeux et fendis l'air avec la hache. Quand je les rouvris, il était en train de disparaître, tenant dans ses bras sa tête qui paraissait intact. J'attendis longtemps les deux autres monstres pour les découper à leur tour. Trop longtemps, je m'endormis avant...

Le lendemain, alors que le soleil éclairait une partie de la chambre, j'entendis mes parents en bas prenant leur premier repas de la journée. Leurs voix me rassuraient, je soufflais un bon coup comprenant le rêve que je venais de passer même si à mes yeux, il m'avait paru très (trop) réel. Je quittai donc mon pieu pour aller déjeuner. C'est à cet instant que je crus apercevoir, je ne sais toujours pas, une hache qui était en train de volatiliser au pied de mon lit...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Une histoire fantomatique
Posté par ptitvio le 20/08/2004 07:56:25
Ton article parait sortir d'un film c'est vraiment extraordinaire ton imagination que tu peut avoir (dans tes reves)mais arretes de delirer.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 06 juin 2004
Modifié le 06 juin 2004
Lu 1 222 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143