Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Une histoire pas comme les autres...

Une amitié longue, un amour naissant.


"L'amitié se termine souvent en amour, l'amour rarement en amitié. " Je commencerai cet article par cette citation de Charles Caleb Colton.
Il y a quatre ans, lors de ma quatrième au collège, je rencontre une fille. Cette fille fait partie de mon groupe d'amie, je n'y prête pas plus attention qu'à d'autres personnes ; à vrai dire, j'avais mes meilleurs amis, et les autres je n'en faisait pas trop attention ! Pendant 1 an, nous restions ensemble dans la cours de récréation, nous étions dans la même classe sans nous adresser la parole quasiment. L'année d'après, notre relation évoluait déjà : comme chez les jeunes, nous sommes amis sur facebook, nous avons nos adresses respectives sur msn : on communique beaucoup plus, et même en cours, on devient presque inséparable. Cette année se termine, on rentre au lycée : la vie est mal faite, nous ne sommes pas dans la même classe mais nous gardons contact. C'était difficile de me retrouver sans elle, mais j'étais avec une amie que j'adorais également donc ce mal s'est assez rapidement estompé. Nous voilà en première (cette année) : même filière, mêmes options, on est dans la même classe ! La joie est immense.


Des signes avant coureur

Et oui, nous voilà à nouveau dans la même classe. L'année de la première est l'année des T. P. E. Et ceux qui lisent cet article et qui sont passés par là seront d'accord, c'est nul ! Nul ? Dans le fond oui, seulement Aurélie et moi sommes dans le même groupe, des après-midi, des heures passés ensemble pour aboutir ce projet. Forcément ça rapproche ; même si je vous rassure, il y a eu beaucoup de "coup de gueule".
L'oral passé, plus de temps pour nous, pour nous deux, pour se parler... Puisque c'était une amie depuis longtemps, nous passons une nuit dans les bras l'un de l'autre sans toutefois passer à l'acte (Quand même pas). Le lendemain, c'était une évidence, je l'aimais et elle m'aimait. Une nuit, et un amour grandit comme jamais !
J'ai déjà eu des histoires d'amour, jamais comme celle-là ! Je l'aime tellement...


Un amour pas comme les autres

J'ai toujours détesté les personnes qui dés la première semaine se promettait de ne jamais se séparait, d'avoir deux enfants : un garçon et une fille. En gros, d'avoir à 16 ans, les projets qu'un couple qui a passé 10 ans peut aboutir.
Seulement, l'amour que nous vivons est tel que nous y songeons déjà : on ne conçoit pas notre avenir l'un sans l'autre, nous voulons faire plein de projets. C'est bête, beaucoup le diront, mais nous on ne trouve pas, on rêve, ça fait du bien. On se connaît par coeur (4 ans d'amitié avant), on a rien à apprendre l'un de l'autre comme les autres couples et nous vivons notre amour à fond.
C'est fou, je ne trouve pas les mots pour lui dire à quel point je l'aime, je ne trouve pas les mots pour la décrire, pour décrire ma vie maintenant qu'elle en fait partie !

C'est idiot, tout le monde parle comme ça, je sais. Je rêve, j'espère que ça durera éternellement.

Pour conclure cet article, je dirai trois mots : Je t'aime.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Une histoire pas comme les autres...
Posté par lilypotter le 22/05/2010 16:26:09
c'est une tres belle histoire d'amour elle me fais penser a la mienne
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Julien Valance
22 ans, Boulogne sur mer (France).
Publié le 16 mai 2010
Modifié le 18 avril 2010
Lu 1 310 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲