Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Une relation bien improbable ! (Suite et fin)

Le rêve de tout homo : faire plonger un hétéro ! Après que je sois en train de lui caresser le corps, que s'est-il passé ?


Pour ceux qui prendraient l'histoire en cours, je vous conseille de lire le début pour bien situer l'action et surtout les circonstances.

Soudain, un long soupir de sa part me fit sursauter et j'ôtais mes mains de ses fesses, brusquement. Je ne savais pas trop quoi faire. Etait-il endormi ? Se réveillait-il ? Allait-il être surpris ? Vexé ? Outré ? J'arrêtais mes caresses sur son bas du dos et je restais immobile. Je m'assis à côté de lui. D'un air endormi, il se retourna et se mis sur le dos tout en gardant les yeux fermés. J'attendais un peu de temps. Rien ne se passait ! Je décidais donc de continuer mon massage sur ce coté. Je commençais vraiment à trembler de plus en plus. Ca se sentait dans mes gestes. Je fixais son caleçon avec cette bosse qui me faisait deviner son pénis en érection qui venait se reposer en montant le long de l'élastique du caleçon. C'était très excitant ! Je caressais maintenant son torse, m'attardant sur ses tétons que je trouvais si craquants. Je me remis dans la même position qu'auparavant, à cheval sur lui. J'avais son pénis à quelques centimètres du mien qui ne s'était pas rendormi ! Je continuais mes caresses de bas en haut en essayant avec le maximum de discrétion de descendre de plus en plus bas. De tendres bisous suivirent : j'embrassais avec tellement de plaisir ses petit tétons sur ce torse totalement imberbe. Je descendais vers son nombril et commençais à mettre ma langue par endroits. Je le regardais : il avait un léger sourire tout en restant les yeux fermés. Il avait l'air d apprécier mon traitement de faveur ! Mon coeur battait de plus en plus fort. Je n'osais pas intervenir au niveau de la ceinture, j'avais peur d'un réveil brusque. Finalement, je me décidais ! On verra bien ! J'entrepris de toucher à plusieurs reprises les bords du caleçon afin d'effleurer la tête de son sexe. Aucune réaction de sa part ! Soit il dort vraiment, soit il apprécie ! Au bout d un certain temps, vu qu'il ne bougeait toujours pas, je décidais de continuer plus en avant. Je posais directement ma main sur ce sexe que je devinais sous ce sous-vêtement si léger ! Je commençais alors un petit va et vient tout en continuant de caresser de l'autre main ses tétons et le reste de son torse. La position était exquise ! Je le masturbais à travers son caleçon tout en caressant son corps. Mon excitation montait tellement que je devais me calmer pour éviter une éjaculation précoce de ma part. Ma main gauche commença à délaisser son torse pour venir caresser mon sexe qui devenait de plus en plus pressant dans mon caleçon moulant. Le plaisir était immense ! Je le masturbais tout en me donnant du plaisir. Mais l'envie montait de plus en plus et je voulais aller plus loin. J'entrepris de sortir son sexe en érection de son caleçon pour mieux lui faire mon massage. Quel plaisir de toucher cette peau chaude et ce sexe qui n'était pas le mien (bien que ce ne fut pas la premier). Nos deux sexes étaient à quelques centimètres l'un de l'autre et à la vue de ce spectacle, je dus calmer ma masturbation qui aurait été vite écourtée. J'avais envie de ce membre que je regardais depuis tout a l'heure, que j'avais tant voulut voir depuis longtemps. Je me penchai sur lui et je le pris en bouche délicatement. L'envie était trop forte, tant pis pour le reste ! J'avais la seule occasion et tout le plaisir de goûter au sexe de mon meilleur ami et je n'allais pas laisser passer cette occasion ! Quel plaisir se fut de goûter ce gland qui se laissait entrevoir après l'avoir décalotté soigneusement. Ce goût acide et bon a la fois. Je sentais son sexe avoir des petits mouvements quand je passais à l'endroit des bords de son gland qui devenait de plus en plus rouge et se découvrait de cette peau. En même temps, de l'autre main, je caressais son joli torse imberbe. Ma langue allait s'attardait ici et là pour lécher tout ce que je pouvais atteindre. Je continuais à le masturber tout en suçant ce gland et cette tige entourée d'une petite touffe de poil. Je caressais ses cuisses toutes douces. C'était divin !

Il commençait à bouger légèrement mais pas suffisamment pour que j'arrête mon traitement ! Il bougeait de plaisir. Je le devinais donner des petits coups de bassin à chaque aller retour de ma bouche sur son membre. Rien n'avait encore été visité : j'étais sans doute le premier à voir ce petit endroit secret et à le goûter copieusement avec tant de plaisir. Je sentais sa respiration s'accélérer et je n'avais qu une seule envie : goûter sa semence ! Je continuais en accélérant mes mouvements et je le sentais se retenir de se tordre de plaisir. J'avais l'impression de lui donner un plaisir immense ! La c'était sur : il ne pouvait pas dormir ! J'accélérais donc ma masturbation buccale tout en étant appliqué à ne pas quitter son sexe de ma bouche. Je sentais sa respiration augmenter vraiment.
Soudain, je sentis sa main sur ma tête. Je regardais vers son visage tout en continuant de le sucer. Il me regardait tout en grimaçant de plaisir, avec un de ses regards qu'on ne voit pas souvent : à la fois plein de plaisir et un peu de douleur. J'accentuais ma fellation tout en regardant mon meilleur ami prendre du plaisir. Il fermait les yeux et me caressait la tête. Il ne savait pas comment faire, quoi faire de ses mains. Je sentais qu'il n'allait pas tarder à me décharger sa semence dans ma bouche et je n'attendais que ça ! A un moment, il lâcha un petit mot, pour me prévenir : "Ca arrive !". Mais je n'étais pas prêt à m'arrêter ! Il regarda le plafond, cambra un peu son dos et je sentis de longs jets de sperme chaud se déposer dans ma bouche. Je continuais cette fellation jusqu'à ce qu'il n'y ait plus une goutte à avaler. Il se cambrait à nouveau et à nouveau. Il grognait de plaisir ne se retenant pas de lâcher des "oh oui" qui prouvaient vraiment la force de sa jouissance. Moi j'avais la bouche trop pleine de ce liquide chaud. J'étais obligé d'avaler ce jus de corps de mon meilleur ami tellement bon !
Après quelques instants, je me suis mis sur le dos. J'avais la bouche encore avec ce goût chaud ! C'était l'extase !

Mais qu'allait-il penser à cet instant ? Il se leva, remonta son caleçon et repartit prendre une douche sans rien dire. Après qu'il eut fini, j'y suis allé à mon tour, où vu l excitation des instants précédents, je ne pus me retenir de me mettre à un dernier petit plaisir solitaire.
Je retournai dans la chambre après ma douche.
On avait partagé la chose la plus secrète que deux amis pourraient partager. On s'était entièrement dévoué l'un à l'autre. Je ne sais pas s'il avait aimé mais il ne disait rien et j'étais bien trop fatigué pour commencer une discussion à ce sujet. Donc encore sans un mot je suis retourné dans mon lit. Lui est entré dans le sien et nous avons éteins les lumières. Au bout de quelques instants, il me lança le petit "Bonne nuit !" habituel suivi de "C'était bien !".

Le lendemain, on n'a pas reparlé de cet événement. Et le soir, on se faisait toujours des massages mutuellement mais il disait : "Même si ça nous fait bander, on n'est pas deux PD alors c'est normal, c'est la nature !". On continuait à chahuter ensemble. Délicatement, j'en profitai pour lui caresser son sexe en érection mais cette fois, il me regarda avec le sourire en me disant : "Tu es mon meilleur ami, pas ma femme !". Ca me faisait bizarre d'entendre ça mais bon il prenait ça à la plaisanterie alors on riait tout les deux et on continuait ! Même si au fond de moi j'étais un peu déçu… Pour casser le mythe, il ne s'était jamais rien passé avant et il ne s'est jamais rien passé après ! Malheureusement pour moi ! Quand à lui, il a tout de même gardé son goût pour les filles qu'il avait avant !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Re: Une relation bien improbable ! (Suite et fin)
Posté par ericounez le 27/09/2004 17:41:20
Probablement mon article préféré
Re: Une relation bien improbable ! (Suite et fin)
Posté par fallen angel du 59 le 22/08/2004 00:20:40
Manifestement un très très bon article, quelques détails assez osés (mais pas pornographiques) mais la réalité est là et c'est le principal. J'espère que tu trouvera l'amour un jour, peut-être mêm la tu deja trouvé. Petit mot aussi, surtout pour Vanilla, je ne sais pas si vous savez mais des études américaines approfondis ont démontré que tout les êtres humains sont bisexuels, cela se voit plus chez certaines personnes que chez d'autres.
Encore une fois bravo.
Re: Une relation bien improbable ! (Suite et fin)
Posté par maximes19 le 20/08/2004 15:55:14
Pas mal un peu cru quand même ca aurait pu être un peu plu sensuel et un peu moins pornographique ... mais c'est un plaisir de lire ça ...BRAVO !!!!
Re: Une relation bien improbable ! (Suite et fin)
Posté par stevi83 le 20/08/2004 07:56:04
bravo et félicitation pour ton ouverture d'esprit
Re: Une relation bien improbable ! (Suite et fin)
Posté par jojoweb71 le 20/08/2004 07:56:04
Personnellement je trouve cet article très bien écrit et vraiment bravo Virtual Boy.

Je ne trouve pas non plus que cet article n'a pas sa place sur ce site car il n'y a rien de choquant, il y a d'autre article bien plus choquant pour des jeunes

encore bravo
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Publié le 11 mai 2004
Modifié le 11 mai 2004
Lu 6 104 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲