Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Une vie sur le net (fin)

Voici, la suite des articles "Une vie sur le net (1)" ? "Une vie sur le net (suite)" Et d"Une vie sur le net (3)". Une jeune fille qui va faire la rencontre d'un garçon par l'intermédiaire d'une rencontre sur le net.


Récapitulatif de l'histoire : Marjorie, jeune fille mal accepté dans la vie réelle, se reconstruit une vie sur le net, dans laquelle elle est une ravissante, tout le contraire de la réalité. Dans ce monde basé de mensonge elle y fait la rencontre d'un jeune garçon (Mathieu) qui se trouve être un des canons de son lycée. Elle le rencontre, mais malheureusement, la rejette en ce moquant d'elle avec ses copains.

Le lendemain au collège de nombreuses remarques fusèrent de tous coté à propos de la mésaventure d'hier. Les amis de Mathieu le charriait, et quand elle passa, il lui cria devant "Si tu croyais avoir une chance avec moi, c'est que tu es encore plus bête que je ne le pensait" Et ce fut, tous comme hier, une grosse rigolade. Pourtant à nouveau le regard de Mathieu était sombre en voyant s'éloignée celle qui malgré son physique aime. En effet, il n'y prêtait pas attention, mais c'est sa réputation qu'il ne désirait pas gâché. Et oui, pour sauvegarder une réputation éphémère de lycée, il était prêt à briser le cœur d'une fille et l'humiliée afin de montrer à ses copains qu'il n'avait aucun sentiment pour elle, bien que ça ne soit pas le cas ...


Marjorie, n'allais plus se connecté chaque soir après les cours sur le net comme à sont habitude. Non, elle se couchait sur son lit pour pleurer jusqu'au soir. Elle était mal. Très mal. Elle ne parlait presque plus, maigrissait à vue d'œil, ayant perdu l'appétit. De sont coté, Mathieu ne se portait pas mieux, agissant tout comme Marjorie, alors que c'était lui la cause de tout ce malheur. Les amis de celui-ci s'en rendaient bien compte, et ils décidèrent d'y remédier en lui parlant :
- "Ecoute, Mat, on voit bien que ta pas la forme, tu parles presque plus, t'es plus déconneur comme avant, et ça depuis ta rencontre avec Marjo. T'es tout bouleversé. Tu ne serais pas un peu amoureux de celle là ?
- Arrête, ta vu comment elle est ? Riposta Mathieu
Bon maintenant ta gueule, coupa le meilleur ami a Mathieu, joue pas la comédie, je te connais trop bien, quand une fille te plait je le vois tout de suite, et avec Marjorie, c'est le cas. Tu dis toutes ses saletés sur elle car tu veux pas monter justement qu'elle te plait, mais ce coup la on me la fait pas à moi. On à été super crades avec elle l'autre jour au parc, je m'en veux vachement. En fait les gitans c'est nous."

Après une brève pose, il repris en ce tournant vers un des gars du groupe : "Jacques, qui c'est qui ta aidé pour ta disserte de Français ? Marjorie.". Pivotant sur lui-même pour fixer dans les yeux un mec a l'opposé de Jacques : "Daniel, qui ta expliqué sans relâche jusqu'à que tu comprennes, tes mathématiques ? Marjorie". Tournant sur sa droite les mains dans les poches reprit : "Et toi Johann, qui ta appris les rudiments de l'espagnol ? Marjorie. Et la liste est encore bien longue ! Elle nous a aidé tout un tas de fois, et nous on fait que la rabaisser, pour son physique. Mais m*rde, les gars, on est trop cons !"
Un log silence ce fit dans la pièce qui réunissait tous les garçons de la classe. Tous prirent conscience de leur méchanceté gratuite, tous eurent terriblement honte.
Mathieu ce leva alors, d'un bond. Il se dirigea vers la porte pour sortir. "Hey, tu vas ou ?" demandas Jacques. Sourire au lèvres il lui répondis : "Chez celle que j'aime". Tous les autres se levèrent pour le suivre également, ils se rendirent tous chez Marjorie, sonnèrent à la porte et furent étonnés de voir la mère de celle-ci en pleurs. Lui demandant ce qui se passait, en pleurnichant elle répondis : "Marj... Marjorie à fait ... Une... Une tentative de sui... Suicide ... " La cause n'était autre que le malheur du rejet que lui avait causé Mathieu ...


Quelques semaines plus tard au retour de Marjorie en cours après sont hospitalisation. Tout le monde devint bien gentil, avec celle qu'on avait tant prit plaisir à humiliée. Chacun vient lui faire des excuses pour ses erreurs, tous, sauf Tania, trop orgueilleuse pour cela. Mathieu, qui durant l'hospitalisation de celle qu'il aime était venu la voir tous les jours sortait enfin avec elle. Celle-ci n'avait aucune rancune envers ceux qui l'entourait. Durant son séjour à l'hôpital, ses problèmes de poids étaient arrangés, et grâce à l'aide d'une de ses camarades de classe, c'était amélioré sur le plan vestimentaire, et l'on découvrait une fille fort belle ainsi.
Sur le net, le pseudo "Miss411" des salons de discussion fut supprimé. Elle ne ressentait plus le besoin, de se faire passer pour ce qu'elle n'était pas, étant aujourd'hui plus appréciée, et développée.

Voila, c'était la fin de cette histoire. A l'origine, je voulais la faire mourir par son suicide n'étant pas une adepte des histoires qui finissent bien, mais j'ai penser que ça aurait été peut être trop brutale, comme fin. J'espère que cette longue histoire vous aura plut, et une fois de plus je m'excuse pour mes innombrables fautes d'orthographes.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: Une vie sur le net (fin)
Posté par l'ange de voldemort le 04/01/2005 18:52:13
J'ai bien aimé ton histoire, mais je ne crois pas que les gas ne se seraient jamais escusé même s'ils (et seulement si) s'étaient rendus compte qu'elle était bien.
Re: Une vie sur le net (fin)
Posté par chrichridamour le 29/12/2004 13:07:28
lol j'avous pour les fautes d'orthographes mais bon l'histoire est relativement interressante mais ce genre d'histoire je pense l'avoir entendu une dizaine de fois sur le site......... au moin elle fini bien :-D
Re: Une vie sur le net (fin)
Posté par menchi le 26/12/2004 18:12:42
L'histoire nous a tous tenus en haleine, seulement dans la vie, les gars n'auraient pas la réalité de se dire que c'est nul de rabaisser par le physique.
Re: Une vie sur le net (fin)
Posté par pititesandy le 25/12/2004 17:04:22
elle es terrible lhistoire, et reflete bien la realité, mais se suicider pour une histoire de coeur c 'est comme rebrousser chemin qd il y a une crevasse, on peut la franchir avec des eforts, c est comme pour l'Amour, on a rien sans rien, voila, philosophie d'une fille qu'a vecu bcp de choses.. merci pour cet article...
Re: Une vie sur le net (fin)
Posté par stephy2673 le 25/12/2004 11:56:54
elle est super belle ton histoire seulement je pense que dans la vie réelle les mecs là lui auraient pas fais d'excuses.Mais bravo
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Publié le 23 décembre 2004
Modifié le 01 novembre 2004
Lu 1 282 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲