Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Véronique : art et talent

Notre chère VERONIQUE a bien voulu répondre à ces quelques questions. Lisons bien et comprenons bien.


RACHID YAHOU : Pourquoi avoir choisi cette discipline ?

VERONIQUE : Je ne l''ai pas choisie, je suis née avec l''âme artistique !

RACHID YAHOU : Pouvez-vous retracez votre parcours ?

VEROINIQUE : Dès que j''ai eu l''âge de rentrer à l''académie, comme toutes petites filles, je voulais être petit rat de l''opéra !!! (rire)
Après avoir fait l''académie et le conservatoire, j''ai été engagée au Beaux-Arts de Charleroi pour intégré la compagnie des opérettes et suivre les cours journaliers avec le Ballet de Wallonie.
Cours intenses, privés et stages dans diverses écoles à Paris et Bruxelles dont l''école Mudra dans les années 80 avec notre bien regretté Maurice Béjart (qui vient de nous quitter ce 22 novembre 2007 à l''âge de 80 ans)... Ma carrière de danseuse professionnelle ayant pris fin et voulant à tout prix rester dans le domaine artistique, j''ai eu l''opportunité de participer en tant que figurante dans un film en 2004, cela m''a tellement plû que je me suis dite "pourquoi pas".
De plus, enfin un milieu où il n''y a pas d''âge limite et plus (trop) de contraintes alimentaires (rire) !!!
Je suis devenue si vite passionnée et motivée pour cette nouvelle discipline que j''en ai fait ma priorité !

RACHID YAHOU : Avez-vous des projets ?

VERONIQUE : Non, pas spécialement, je poursuis mon petit bonhomme de chemin sans me prendre la tête.
Faire partie du milieu cinématographique me comble déjà.
Cependant... J''aimerais beaucoup pouvoir tourné en France et particulièrement à Bordeaux et alentours. Avis aux professionnels : Si vous avez besoin d''une petite belge... !!! (rire)

RACHID YAHOU : Avez-vous été aidée ?

VERONIQUE : Non, du tout. "Aides-toi et le ciel t''aidera ! "
Je parcours chaque jour les petites annonces, les sites... J''envois des dizaines de cv... Et j''attends !

RACHID YAHOU : Des conseils à prodiguer ?

VERONIQUE : Foncer !!! Il n''est jamais trop tard pour faire ce qu''on aime ! Faire les choses simplement pour la joie de les faire sans se soucier de ce que les gens pensent. Se lever le matin heureux, parce qu''on a choisi de faire ce qu''on aime.
La seule chose qu''on est sûr de ne pas réussir est celle qu''on ne tente pas !

RACHID YAHOU : Etes-vous optimiste ?

VERONIQUE : Je déborde d''optimisme ! Je suis de nature assez spontanée. Quand on perds une bataille, on a pas perdu la guerre ! Il ne faut jamais baisser les armes.

RACHID YAHOU : L'origine de votre réussite ?

VERONIQUE : Ma propre réussite intérieure !
Quand on fait ce qu''on peut avec ce qu''on a, qu''on reste honnête, loyal et fidèle, la vie vous appartient vraiment.

RACHID YAHOU : Le mot de la fin s'il vous plait.

VERONIQUE : Merci à vous Rachid pour votre intervieuw très sympathique.
Bonne continuation et bon succès pour votre journal.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Rachid Yahou
63 ans, Azazga grande-kabylie (Algérie).
Publié le 13 janvier 2009
Modifié le 06 décembre 2008
Lu 1 316 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲