FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Veuve à vingt ans

Un amour parfait comme on en trouve peu de nos jours dans cette société de consommation et un accident qui condamne mes jours à une longue solitude grise...


Une rencontre magique comme au cinéma, moi je n'y crois pas ! Je ne crois pas à tout se qu'on raconte, à tous ces artifices qui nous entourent, ces paillettes et ces rêves qui se verront éventrés à la première occasion. Toutes ces personne futiles qui ne jurent que par la télé-réalité qui est d'ailleurs bien loin de la réalité ! Moi je vis dans ce monde, un monde gris et loin de l'enthousiasme dans lequel sont la plupart des gens. Car derrière ces affiches de pub, ces mannequins aux formes dites parfaites, ces stars d'un temps qui a-t-il ? Du vent. La vie qu'on nous présente à la télévision, au cinéma... N'est qu'une mascarade, une joyeuse comédie qui pousse la population a espérer un jour accéder à cet univers merveilleux. Moi je vis loin de tout ça, loin de mes espoirs passés et de mon innocence d'être vivant. Aujourd'hui je ne suis plus qu'un humain, un simple homme parmi tant d'autres, une personne confrontée aux lois de la vie, d'une vie qui ne se sert pas de paillettes pour cacher ses imperfections. Mon histoire ? banale, trop commune, trop vraie peut-être donc peu divertissante et encore moins attrayante mais aujourd'hui ce n'est pas pour être jugée que j'écris, et encore moins être respecter, juste pour raconter...

J'ai 22 ans, je suis jeune et je vis, je vis de désillusions et hais les gens qui m'ont gardés dans le néant total, loin de la réalité pour diront-ils "me protéger" ! Mais me protéger de quoi ? Me protéger de la vue de ce corps qui gît sur le bitume devant moi ? ce corps que j'ai enlacé tant de fois...
J'ai connu un homme, un seul que j'ai su vraiment aimer. Nous étions tous deux musiciens, nos vies étaient liés, nous vivions sur le même tempo, dans une même harmonie, nous étions jeunes et nous avions toute la vie... Comment expliquer, comment faire partager cet amour parfait, cette chaleur, cette douceur de tous les jours. Comment faire imaginer ceci à une personne qui ne le connaît ? Juste des mots, je n'ai que mes mots pour vous faire comprendre ce qu'est l'amour ou du moins ce qu'était le mien. Ce bonheur immense, cette souffrance. Son sourire, ses deux fossettes qui me faisaient rire ! Quand on a goûté à la passion on ne peut pas oublier ses effets, cette folie, cet enivrement qui nous conduit toujours à la limite, à la limite entre le monde de la réalité et celui de la démence. Tu te sens tanguer, un peu en danger mais tu as tellement confiance, tu crois qu'il ne peut rien t'arriver. Comment pourrions-nous séparer ces deux êtres, ils sont si indissociable. Personne ne pouvait croire que nous survivions à la moindre séparation, personne ne pouvait imaginer que nous serions séparer. Cela paraissait tellement inimaginable et pourtant la vie y est arrivée. Elle a su comment faire, notre serment prononcé deux ans avant prenait alors tout son sens : "jusqu'à notre mort", jusqu'à la tienne physiquement et la mienne mentalement.
"Un accident stupide" m'a t'on dit, comme si ces gens en blouse blanche pensaient qu'un accident était habituellement intelligent ! et dans ma révolte on a su me dire de me calmer, on a osé me dire de m'arrêter. Mais arrêter quoi ?! arrêter de vivre ? c'est déjà fait ! Mais non ce n'était ça qu'il fallait que j'arrête au contraire je devais continuer, je devais juste cesser de pleurer, retenir la violence qui m'échappait, stopper ce flot de paroles qui me vider. Moi je voulais qu'eux arrêtent, qu'ils arrêtent de me baratiner avec de mots savants en me prenant pour l'enfant que j'étais, qu'ils arrêtent de me dire "nous sommes désolés" et qu'ils ne fassent que me laisser, me laisser me noyer, me laisser partir avec lui.
A vingt ans j'étais déjà sans vie, mariée et veuve ! Je l'ai vu celui qui lui a fait ça et je ne lui en ai pas voulu car j'ai su qu'il comprenait quand tuant Jérémy il m'avait aussi détruit. J'ai lu dans ses yeux la douleur que je vouais dans les miens tous les matins mais je dois avouer que rien ne me fera oublier, pas même pas pitié, la lueur d'effroi que j'ai vu dans le regard de mon ami. Il est mort en regardant sa vie et j'en faisait parti. On me dit " reprend sans lui" mais je ne pourrais pas ou du moins pas avec la même intensité, ça paraît stupide je sais mais l'est ce plus que nos vies brisées par un simple feu rouge grillé ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (15)
Re: Veuve à vingt ans
Posté par tribondeau le 18/10/2004 18:07:22
heu franchemen ton article ma emu, mé je supose ke c 1venT ton histoire, nan ? ( paske vu ke ds ton histoire tu di ke ta 20ans, et ke sur ton profil ten a 17...) bravo kan mm
Re: Veuve à vingt ans
Posté par yasmine83 le 17/10/2004 18:20:11
c'est yasmine du 83. franchemtn je n'est qu'un seul chose a dire je t'admrire , jadmire la force que ta la rage que la douceur aussi car en lisant ton message tu ariive a nous toucher profondement. ecoute je ne vé pas te dire desolé car tu a du tro l'entendre juste merci; oui merci car en lisan ton message tu arrive a fare montrer au autre les imbecilité pour lesquelle desfoi on pète un cable et on semet a pleurer.meci ppour nous montrer les vrai valeur de la vi car oui ton mesgae est rempli de vie...;;
Re: Veuve à vingt ans
Posté par rexrey le 17/10/2004 02:19:37
c vraiment trops triste, tu m'a foutu en l'air le moral pour au moins une semaine avec ton histoire, je suis très sensible, j'ai même pleuré, arf, je suis navré pour toi, rien que le mal qu'on se donne pour trouver l'Amour, moi je te dis que c'est Dieu qui est un connard, de te l'avoir enlevé comme ça.
Moi ça me dégoute de la vie, te faire goûter à l'Amour (le vrai) et te l'arracher des mains, c'est comme si on t'arrachais le coeur et tout ce qui y est accroché. Je ressent une grande peine pour toi.
Mais t'inquiète pas, j'irai lui dire deux mots de te part à ce connard là-haut quand j'y serai, qui se prend pour un Dieu et qui ose détruire des vies, c'est immonde, c'est dégeulasse, y'a pas de mot pour décrire cet acte.
D'habitude je suis pas un enragé mais là, je suis vraiment en pétard et sanglottant en même temps, croie-moi, je sais ce que tu ressent.
Re: Veuve à vingt ans
Posté par willturnur le 13/10/2004 21:27:13
c trop triste je te souhaite du courage et je c kon doit te le repeter souvent baisse pas les bras il y a toujours un espoirs mm ds ce monde de fou!
bonne chance
Re: veuve à vingt ans
Posté par une meuf du 93 le 09/10/2004 12:36:16
Tu m'as beaucoup ému et tout ceux qui on lu cet article l'on été je pense....
Tout ce qu'on pourra te dire sa ne te consolera pa... Il y a que le temps qui peut t'aider, Je compren ce que tu vi moi c'est mon frère que j'ai perdu c'est peut être pa comparable mais je peut comprendre que tu haïsse tout le monde !!
Mais dit toi qu'il restera toujours près de toi même si il est plu la phisiquement....
allé je te dit bon courage pour la suite...
bisou

Modifié le 09/10/2004 12:40:18
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (15)
L'auteur : Christa Ka
29 ans, St germain en laye (France).
Publié le 06 octobre 2004
Modifié le 06 octobre 2004
Lu 2 951 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143