FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Vie de la cité, vie des immigrés

"Eh ! Toi, assis dans ton fauteuil, sais tu que moi je vis à genoux dans un cercueil, ma vie scellée dans la pierre, enchaînée à la misère... Eh ! Toi, connais tu ma vie ?"


Hier soir, prostrée devant la télé, je regardais Indiana Jones à la 6... Lassée de ce héros beau, intelligent, hollywoodien je zappais et je suis tombée sur la 5. Je suis restée scotchée toute la nuit.

C'était une sorte de documentaire sur la banlieue, les cités, les immigrés...


Ecoutez :

La nuit, dans une petite rue, des jeunes serrés l'un contre l'autre dans une pièce.
"Nous aussi on voudrait aller au cinéma, sortir... Mais on nous laisse coincer ici. On n'est comme eux, on a deux mains, deux yeux, deux jambes... Pourquoi eux ils auraient le droit de s'amuser et pas nous ? Après ils s'étonnent qu'on crâme des voitures et tout..."


Le jour, gris, triste, un homme.
"On dit que pour trouver du travail, il faut frapper à 10 portes, il y en aura une qui va vous accueillir. Pour nous les étrangers, on doit frapper à 20 portes pour espérer qu'il y en a une qui s'ouvre. Moi, un jour un monsieur m'a dit : moi j'ai rien contre vous, je ne suis pas raciste seulement j'ai peur que certains de nos clients le soient, alors si on vous embauche on perdra peut-être des contrats...
Même pour des gens qui ont bac+2, bac+5 certains qui ont même un doctorat, ils se retrouvent au chômage. Quand les jeunes ils voient que ceux qui ont fait des études qui sont pauvres et qui galèrent, et après ils voient ceux qui ont pas fait d'études mais qui ont faits des petites affaires et qui ont une belle voiture, de beaux vêtements... Qui ils vont suivre ? Quand ils voient que leurs parents ils ont trimé toute leur vie mais qu'ils sont encore dans la misère, est-ce qu'ils vont continuer les études ?"


Dans l'appartement d'un habitant de la cité.
"Voilà, un soir, j'ai entendu la police arrivée, je suis allé à ma fenêtre, j'ai pris ma caméra et j'ai filmé ça. Là vous voyez, il y a les CRS qui arrivent on ne sait même pas pourquoi. La nuit était très calme pourtant. En bas, il y avait des enfants qui faisaient la fête, un anniversaire je crois. Ils avaient entre 10 et 20 ans, pas plus. Alors là, on ne sait pas pourquoi, les CRS les ont gazé. Alors là, les enfants sortent. Ils ont rien fait pourtant... Là, ça dégénère vous voyez. Mais c'est vraiment n'importe quoi.
Là c'est quelques jours après, monsieur le maire, qui parle :
"Non, cette histoire d'enfants arrêtés la nuit pour une fête n'a jamais eu lieu..."
Alors on dit les jeunes sont violents... Non, je vois pas ça moi... Ils se sont défendus."


L'intérieur d'une prison, sale, froid, un détenu parle.
"Ici, y a presque que des gens de classes sociales basses. Y a pas beaucoup de riches, ou sinon ils sont dans les affaires pour dettes de quelques millions, 4semaines et ils s'en vont. Non, ici y a que des gens de classes sociales défavorisées.
Ouais, j'ai fait une connerie, c'est pour ça que je suis là. Ils espèrent que quand je serai dehors je ne ferai plus de conneries. Mais qui me dit que je vais pas revenir ici ? Dehors, comment je vais trouver du travail. Une fois que t'es rentré ici, c'est comme si c'était marqué sur ton front, tu trouves plus de travail, t'es fini. Je trouve que ceux qui ont une maison, un travail, une femme, un gosse... moi je trouve qu'ils ont beaucoup de chance. Parce que moi, tous les soirs, je ne peux pas dormir, je pense à comment je vais faire pour trouver à manger. Je me demande à chaque fois comment je vais faire pour survivre demain.
Parfois, il y a des gardiens qui gueulent sur des prisonniers. Ils crient même si ils ont rien fait. C'est eux les chefs, ils font ce qu'ils veulent. Parfois même, ils les frappent... Ca, ça va pas."


Vue panoramique de Lyon et son plan.
"Alors là vous voyez sur le plan, il y a les petites maisons devant là et derrière il y a la silhouette du Mont-Blanc. Mais regardez, il y a derrière les petites maisons la cité et ça n'est pas sur le plan. Il faudrait peut-être qu'ils arrêtent de faire comme si on n'existait pas.
Il m'est déjà arrivé qu'on m'appelle, et qu'on me dise voilà on veut des employés mais pas des arabes. Ouais, fait pas bon d'être arabe en France en ce moment..."
A ce moment là, une vieille dame nous demande de nous pousser pour qu'elle admire le paysage lyonnais.
"Qu'est-ce qui vous dérange madame ?"
"Ce qui me dérange c'est que ce que vous dites ce ne sont que des mensonges !"
"Madame, vous..."
"Vous êtes mieux en France que nulle part ailleur..."
"Vous croyez madame que la vie est facile pour les immigrés, ils sont victimes de racisme..."
"Vous avez la haine, c'est de la haine...
"Oh non ! Je ne hais pas les gens, en France il y a encore des gens bons..."
*dispute*
"Je suis désolé mais je suis aussi bien chez moi que cette dame est chez elle ici. Vous voyez c'est à cause des gens comme ça qu'il y a tant de problèmes. Imaginez qu'à ma place, il y avait un jeune. C'est un jeune, il est primaire, il peut pas prendre de recul... Qu'est qu'il va faire face à ça ? Il va se sentir offensé, attaqué, alors il va se défendre par des mots, des insultes ou des coups... Il n'y a pas de fumée sans feu... Mais qui a jeté l'allumette ? "


Des bulldozers déchiquètent une ancienne cité.
"On détruit les grandes barres, pour éparpiller cette misère trop voyante, ou trop tapageuse."


"La vie est belle le destin s'en écarte
Personne ne joue avec les mêmes cartes
Le berceau lève le voile, multiples sont les routes qu'il dévoile
Tant pis on n'est pas nés sous la même étoile

Pourquoi fortune et infortune, pourquoi suis-je né
Les poches vides, pourquoi les siennes sont-elles pleines de tunes
Pourquoi j'ai vu mon père en cyclo partir travailler
Juste avant le sien en trois pièces gris et BMW

La monnaie est une belle femme qui n'épouse pas les pauvres
Sinon pourquoi suis-je là tout seul marié sans dote
Pourquoi pour lui c'est crèche et vacances
Pour moi c'est stade de foot sans cage, sans filet, sans même une ligne
blanche

Pourquoi pour lui c'est l'équitation pour moi
Les bastons, pour lui la coke, pour moi les flics en faction
Je dois me débrouiller pour manger certains soirs
Pourquoi lui se gave de saumon sur lit de caviar

Certains naissent dans les choux d'autres dans la merde
Pourquoi ça pue autour de moi Quoi ! Pourquoi tu me cherches ?
Pourquoi chez lui c'est des Nöel ensoleillés
Pourquoi chez moi le rêve est évincé par une réalité glacée

Lui a droit à des études poussées
Pourquoi j'ai pas assez d'argent pour acheter leurs livres et leurs cahiers
Pourquoi j'ai dû stopper les cours
Pourquoi lui n'avait pas de frère a nourrir, pourquoi j'ai dealé chaque jour

Pourquoi quand moi je plonge, lui passe sa thèse
Pourquoi les cages d'aciers, les cages dorées agissent à leur aise
Son astre brillait plus que le mien sous la grande toile
Pourquoi ne suis-je pas né sous la même étoile

Comme Issa, pourquoi je ne suis pas né sous la bonne étoile
Veillant sur moi ? Couloirs plein de toiles, crachats
Tchatche à deux francs, courbettes des tapettes devant
Supporter de grandir dans 1 franc, c'est trop décevant

Simplement en culotte courte
Ne pas faire la pelle mécanique plate avec des pots de yaourt
C'est pas grave, je n'en veux pas à personne, si mon heure sonne
Je m'en irais comme je suis venu

Adolescent incandescant chiant à tour de bras sur le fruit défendu
Innocents, témoins de types abattus dans la rue
C'est une enfance ? De la pourriture, ouais
Je ne draguais pas, mais virait des tartes aux petites avec les coettes

Pâle de peur devant mon père, ma soeur portait le voile
Je revois, à l'école les gosses qui la croisent, se poêlent
C'est rien Léa, si on n'étaient moins scrupuleux
Un peu de jeu du feu on serait comme eux

Mais j'ai pleuré pour avoir un job, comme un crevard sans boire
Les "je t'aime" à mes parents, seul dans mon lit le soir
Chacun son boulet, sans ambition la vie c'est trop long
Écrire des poèmes, pisser violent dans un violon

Tu te fixes sur le wagon, c'est la locomotive que tu manques
C'est pas la couleur, c'est le compte de banque
J'exprime mon avis, même si tout le monde s'en fiche
Je ne serais pas comme ça si j'avais vu la vie riche. "

IAM, Nés Sous La Même Etoile



Après un bon bout de temps, je me suis rendu compte que je pleurais, que je me rentrais les ongles dans ma chair...


Pourquoi ?


J'habite près des quatre-milles qu'on est en train de détruire dans le 93... j'ai entendu les bâtiments s'effondrés après avoir fait sauter la dynamite contenue dedans... j'ai vu les ruines, les débris... j'ai vu les familles pleurer... et je n'ai rien fait...
Je me hais de rester les bras croiser, de pleurer comme une conne et de ne pas bouger... Je ne sais qu'écrire un article sur cela et ça n'avance à rien, ne sert absolument à rien... Je me sens inutile...
Comment agir ? Comment ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (29)
Re: Vie de la cité, vie des immigrés
Posté par nounour le 20/08/2004 07:51:57
g recu un email d'une certaine "coccinelle" chépa c ki mais je vous fait part de son avis:
"Peut-être que dans les pays musulmans, ls autres religions n'étalent pas ou ne déballent pa leurs tenues vestimentaires ou signes ostentatoires de religion, pas très appropriés comme ceux des musulmans, au monde moderne et évolué qu'est l'Occident.
En Arabie Saoudite, où la religion est obligatoire et toutes les femmes vêtues de noir comme des sacs, des trous de nez aux orteils, les Français sont parqués et séparés des femmes,et n'ont droit ni à l'alcool ni celui de manger du porc, alors qu'en France les Musulmans font ce qu'ils veulent, bien souvent contre notre gré et nous taxent continuellement de racistes parce qu'on ne supporte pas le port de leur accoutrement ridicule, rétrograde et moyennageux.Point n'est nécessaire de faire étalage de sa ferveur religieuse pour être bien aussi sincères dans nos croyances, nous n'avons rien à prouver aux Musulmans qui nous reprochent , oh l'affront, de porter une croix, ce qui est un comble sur notre propre sol Chrétien depuis des millénaires."

ecoute si ta des trucs a dire fait le devant ts le monde et puis la ya la preuve kil ya pas ke les" muusulmans" ki agressent les autres et je pense mm ke ta une reaction pire ke certains arabes en France dont tu oses critiqué!je peux comprendre ke tu trouve ca chokan genre ds les ecoles mais ke tu est là ,de tels propos....et sache ENCORE UNE FOIS kil ya des etats ki se disent musulman mais ki sont loin de l'etre (comme pour le pays : l'arabie saoudite ke tu a s pris pr exemple...comme par hasard) et ki sont mm completement integristes!!et je ne pense pas ke parce k'un homme ne mange pas du porc et ne bois pas d'alcool sont obligatoirement pas libres au contraire ils sont libres de faire ce kil veulent dc LAISSE LES VIVRE EN PAIX et sanste permette de les juger...ou pluto,dsl,de les insulter car je pense pas ke tu vaux mieux k'in autre
Re: Vie de la cité, vie des immigrés
Posté par gothicswirl le 20/08/2004 07:51:57
Oui Eyecandy2. C'est exactement ce que je dis. Dans les pays musulmans, la religion est bien plus ancrée dans la vie que dans les pays européens. DONC les gens y sont plus ouverts envers les autres religions qu'en Europe (du moins en théorie, et si on exclut les pays intégristes style Afghanistan).
De plus laïc, ça veut dire ce que ça veut dire. Quand on parle d'école laïque, on parle pas des bâtiments mais de l'institution. Et l'institution ça englobe bâtiments, enseignements, enseignants et élèves. Le prosélytisme actif ou passif (via les cours, la décoration éventuelle, les propos, les tenues vestimentaires ou autre) y est donc banni. Pas de croix, pas de voile, pas de kippa, etc...

Et puis si tu te sens capable de faire un cours de trois heures sur l'Islam, je suis preneur. Tout ce qui me m'apprendre des choses m'intéresse. Je te contacte par mail =)
Re: Vie de la cité, vie des immigrés
Posté par gothicswirl le 20/08/2004 07:51:57
Tata, le seul pays musulman au monde ayant effectué la séparation de l'Eglise et de l'Etat est la Turquie. Dans la grande majorité des pays musulmans, la religion est donc profondément ancrée dans les moeurs et la politique. A partir de là il est normal que les symboles religieux quels qu'ils soient soit mieux tolérés que dans les pays ayant effectués cette séparation. Personnellement voir une fille voilée ou quelqu'un arborant ostensiblement une croix, une bonne soeur ou des moines bouddhistes, j'irai pas jusqu'à dire que ça me choque, mais je trouve ça limite. Maintenant chacun fait ce qu'il veut, du moins hors des lieux publics (chez soit, et dans la rue dans une certaine mesure).
Re: Vie de la cité, vie des immigrés
Posté par nounour le 20/08/2004 07:51:57
-x-dream- : chepa si t 'es deja allé ds un pays musulman mais vu ce ke tu dis je pense pas car g remarké ke ds les pays arabes (du moins ds lekel je suis allée) ils acceptent bcp plus les differentes religions ken France...et je pense ke titi92 nous a essayé de demontrer ke JUSTEMENT elle essai de s' integrer ac son voile mais ke cela lui est difficile avec le regard des gens et ausi leur mepris!!
Re: Vie de la cité, vie des immigrés
Posté par degage666 le 20/08/2004 07:51:57
Eh, toi,qui tout seul ne dit rien,est callé contre un mur avec ta clope au bec et ton portable entre les doigts,qui nous regarde streeter ,les yeux vissées sur ton écran et qui, curieusement, dés que tes potes arrivent,commence à nous gonfler,à nous dire qu'ils sont sympas nos vélos et que tu voudrais qu'on te les donne.tu te sens fort appuyé par tous tes potes avec leurs rires gras..pourtant on est sapés comme de clodos:pantalons troués,teeshirts sales et chaussures défoncées.non,toi qui a le dernier nokia,fringué avec de la sape haut de gamme,toi tu nous casse les couilles,juste pour faire le malin.et ensuite,comme toi et tes potes etes plus nombreux et mieuxarmés,et que nous,on a tout a perdre,on décide de partir,dégoutés,obligés par des mecs qu'on connait pas d'aller voir ailleurs si on y est.
Ben plus tard,quand tu croupiras en prison parce que les méchants policiers auront démantelé ton réseau de fourgage de came,ben,compte pas sur moi mon gars pour que je te plaigne ou que je me lamente sur ton sort.Pire encore:le jour ou a cause de tes conneries tu te seras mis toute la population sur le dos et que tu seras,toi,et (parce qu'en europe on est trés con et on fait pas trop la différence)tous ceux qui n'ont rien fait mais dont le seul crime et de te ressembler,envoyé(ou renvoyé)fissa dans le pays dont tu portes les couleurs,tu comprendras,et ce rapidement que la belle vie,c'est fini et que pour survivre maintenant,va falloir trimé!

Tout ça pour dire que c'est terrible le documentaire que tu a vu,malheureusement j'ai perdu le gout de m'apitoyer..et tous ces gens payent pour ceux qui ont commis des actes anodins comme celui que je viens de citer.
Alors,clairement,arreter les gars,vous servez à rien sauf à vous désignez comme bouc émissaire responsable de tous les maux de notre belle société qui à ,quoi que vous en pensiez,sait se défendre par la force.et moi personnellement je ne tiens pas à ce qu'une guerre éclate chez moi de mon vivant parce qu'une bande de merdeux se sont crus tous permis!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (29)
Publié le 26 août 2003
Modifié le 26 août 2003
Lu 1 919 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143