FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Vie et Mort

Voilà, deux très courtes histoires sans prétention sur la vie et la mort...


1

Il se regarda dans la glace. Il la sentait déjà. Il la sentait monter en lui. Elle n'aurait pas de mal à atteindre sa cible. Son esprit. Elle était présente dans plus de la moitié de son corps. La Mort. La Mort était là dans son corps en train de lui bouffer ses derniers instants de vie. Il observa derrière lui. Sa vie. Qu'avait-elle été ? Rien. En tout cas il ne s'était rien passé dans celle-ci. Il faisait parti des milliards de personnes banales. Et, maintenant que la Mort l'envahissait, il regrettait. Regrettait de n'avoir jamais rien accompli. Sa vie n'avait aucun intérêt. Une vie que les gens qualifieraient de "normal". Lui, il la qualifiait de pitoyable. Il aurait pu être un de ses mecs qui font rêver le monde. Ou un gars qui terrifie toutes les personnes par sa cruauté. Mais non. Il avait fait son petit boulot, insignifiant. L'avait-il fait par passion ? Même pas. Il l'avait fait par facilité. Comme tout ce qu'il avait fait dans sa vie. Il était resté avec sa femme par facilité, pas par amour. Il avait des enfants, parce que c'était dans la "norme". C'était dur mais c'était comme cela. Il n'avait jamais cherché à prendre des risques. Et maintenant, il était là, vieux, devant un miroir en train de s'embrouiller avec des idées noires juste avant sa mort. La Mort envahi encore plus son corps. Il ne savait comment il pouvait la sentir, mais il était sûr que c'était cette chose invisible, presque "agréable", qui montait en lui. Il se sentit tout d'un coup fatigué. Très fatigué. Il allait crevé chez lui dans sa chambre alors qu'il aurait pu être mitraillé par des extrémistes durant un combat. Ou encore contaminé par un virus mortel dans son labo alors qu'il était en train de trouver un vaccin. Mais non. Il se regarda une nouvelle fois, une dernière fois intensément dans le miroir. Et il comprit. Ce n'était pas sa vie qu'il n'aimait pas. C'était lui qu'il détestait. Il détestait cet homme dans le miroir avec ces cheveux blancs et ces cernes. Il aurait voulu détruire ce miroir, briser cet homme, mais tout ce qu'il fit ce fut mourir...


2

Il est là, tout seul dans sa cellule. Il réfléchit. Réfléchit à son sort. Un bien triste sort. Mais ce sort, l'avait-il mérité ? Ben certainement, oui, Dieu avait décidé qu'il le méritait. Mais qui était Dieu ? Depuis ces quelques mois d'internement, il commençait a douté de l'existence de ce Dieu. Enfin, n'avait-il pas toujours douté de son existence ? Il n'en savait rien. Ces questions l'embrouillaient plus qu'autres choses. Tout ce qu'il savait c'est qu'il allait crever. Peu importe que ce soit un Dieu qui ait choisi cela ou n'importe qui d'autres. Il allait mourir. Il ne pouvait l'accepter. Il s'était tellement attacher à cette si petite chose qu'était la vie, cette chose si fragile. Si fragile qu'elle avait cassée. Il n'avait plus aucun espoir. Et sans l'espoir, la vie n'est rien, on peut déjà dire qu'on entre dans le royaume de la mort. A moins d'un miracle. Mais durant toute sa vie il avait cru qu'un miracle le sortirait du merdier où il était. Mais rien ne s'était passée. Ca c'était même empiré. Et maintenant, il était dans la cellule n°45, et dans quelques heures on lui injecterait un poison, pour qu'il meurt. Pourquoi avait-il été condamné à une peine si terrible ? Peu importait, le tout c'est qu'il y avait été condamné et que cette peine s'appliquerait bientôt. Il aurait put se suicider avant. Mais, non, il ne voulait pas s'arracher lui-même la vie à laquelle il tenait tant. Bien qu'en perdant tout espoir, il s'était suicidé indirectement. Car l'espoir est ce qui nous fait vivre. Ca y est les gardes arrivèrent. C'était la fin. La Mort l'attendait tranquillement. Elle n'aurait plus beaucoup à attendre se dit-il. Un dernier sourire ? Non, il ne savait plus comment faire. Une dernière parole ? Non, il était devenu muet. Une larme peut-être ? Non, il n'avait pas envie de quitter la vie sur une larme. Il y avait encore quelque chose, il ne savait quoi, qui lui disait de quitter cette terre dignement...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Vie et Mort
Posté par louga le 20/08/2004 07:53:27
Genial !! T histoires ns font comprendre que la vie vaut la peine d'etre vecue.
Re: Vie et Mort
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:53:27
histoires un peu... classiques, je trouve, mais bonne quand même !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Publié le 26 novembre 2003
Modifié le 26 novembre 2003
Lu 606 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143