FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Viol : ne pas avoir honte

Je vais vous raconter mon histoire, ce qui m'est arrivée et qui est arrivée à beaucoup trop de monde à mon goût !


Je vais vous ouvrir mon coeur pour vous raconter la plus terrible expérience qui me soit arrivée !
Je sais que de nombreux article parle du viol et je trouve ça très bien d'en parler, car malheureusement pour nous tous, le viol est un acte courant et beaucoup trop répendu de nos jours !

Voilà, il y a un peu plus d'un an, j'étais alors en seconde, dans un lycée privé sous contrat, j'avais une vie totalement banale, et tout ce passait bien pour moi, jusqu'à ce que je rencontre un mec, de mon lycée !
On se connaissait à peine, mais ce mec est venu me parler, et on a fait connaissance ! Jusque là aucun problème, c'était normale, et je le trouvais plutôt sympa ! Mais je me suis trompée et je ne me doutais pas du tout de ce qu'y allait m'arrivé !

Dans mon lycée, il y avait un internat, et ce mec en question y était ! Il m'a donné rendez- vous un jour, dans sa chambre, pour que l'on discute soit disant ! Je ne pense pas être une fille naïve, je ne me suis pas du tout méfiée !
Quand je suis rentrée dans sa chambre, il y avait du monde, mais il les a fait sortir car il voulait me parler seul a seul ! Là, j'ai commencé à avoir un peu peur car il a fermé la porte à clé ! Mais je me suis dis sur le moment que c'était pour pas que les autres, viennent écouter !
On a discuté normalement, mais d'un seul coup, il a changé de comportement envers moi, et il m'a mis sur le lit ! A ce moment là, je paniquais réellement, et ce que je n'arrive toujours pas à comprendre, c'est que j'aurais pu lui mettre un gros coup dans les... Et je pense que ça l'aurait calmé, mais je n'ai rien fait de ça, ce qui n'est pas dans ma nature ! Je me suis à peine débattu mais je pleurais et je répétais NON... NON... NON... Mais rien n'y fis, il continuait, et je me suis sentie impuissante devant sa force, je ne pouvais plus bouger sous son poid et le truc le plus étrange c'est que je me suis vue d'en haut, au dessus de mon corp, je regardais, et je ne pouvais rien faire, cette sensation d'impuissance c'était vraiment horrible ! Après ça, il a ouvert la porte et je suis sortie, en pleurant toutes les larmes de mon corps, car je venais d'être dépucelée contre mon grés, moi qui rêvais à une première fois romantique, avec quelqu'un j'aurais aimé, ce rêve ne pourra maintenant jamais ce réaliser ! Ma vie venait de basculer malgré moi, je me sentais honteuse, perdue, ne sachant quoi faire ni à qui en parler ! La première personne à qui je me confia, c'était à une très bonne copine de classe, qui m'emmena directement acheter le pilule du lendemain ! Car évidemment le mec ne s'était pas protégé ! J'ai eu très peur à un moment, me disant que je pouvais avoir le SIDA, cette maladie qui tue tant de personne dans le monde !
Je n'ai pas pu en parler à quelqu'un d'autre, et durant toute mon année scolaire, je croisais ce mec, qui me regardait en souriant, et qui a gâché ma vie !

Je ne faisais plus rien en cours, je n'écoutais plus, mais j'ai redressé la pente doucement, et seule ! Je suis passée en première et j'ai changé de lycée, mes parents ont cru que je changeais pour une option, mais c'étais pour m'éloigné de ce mec, pour essayer d'oublier !
Mais je me suis vite rendus compte qu'une chose pareil ne s'oublie pas, elle reste omniprésente, chaque jour, chaque minute, ce sentiment d'avoir été sali, me hante toujours !
Mais j'ai fait un grand pas vers l'avant car durant une dispute avec ma mère, je lui ai tout dit ! Et sur le moment elle ne m'a pas cru, je me suis sentie tomber dans un gouffre, moi qui gardait ce terrible fardos depuis un an, j'ai enfin réussi a lui dire et elle ne me croyait pas !
Ma mère est une personne super, car en réalité, elle ne voulait pas admettre qu'il m'était arrivé une telle chose, mais elle m'a cru, car elle avait bien vu que depuis un an je ne croyais en plus rien, et que pour moi la vie n'avait plus de couleur, elle m'a alors pris dans ses bras et m'a dit que je serai toujours son bébé, et qu'elle ne voulait plus que personne ne me fasse du mal ! Elle a voulu savoir qui est le coupable mais ça a été audessus de mes forces de lui dire, car rien qu'à l'idée, d'aller raconter mon histoire à la police je ne le supportait pas, c'est tellement dur d'en parler ! Je sais que si je ne porte pas plainte il pourra recommencé, mais pour le moment je ne m'en sens pas la force !

J'ai repris gout à la vie, j'ai eu beaucoup de petits copains, que je jetais à chaque fois, sans doute une vengeance, mais je me suis aperçu que je ne devais pas faire payer ça aux autres !
A présent j'ai un petit copin, et tout se passe bien, le seul problème, c'est que j'ai terriblement peur de coucher avec lui, mais d'un côté je me dis que je dois affronter mes peurs, mais c'est dur !

Maintenant je voudrais dire à tous ceux qui ont vécu ça, qu'ils ne doivent pas s'en vouloir ce n'est pas leur faute, nous ne sommes pas fautives et fautif, il faut absolument en parler, et pour ceux qui ont plus de courage que moi, aller au commissariat pour que tous ceux qui commettent ce genre de CRIME, soit punis !

Je ne sais pas si mon article vous aura interressé, mais il fallait que j'en parle et que je le raconte, car a présent je n'ai plus honte !!!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (32)
Re: Viol : ne pas avoir honte
Posté par clémy11 le 25/09/2004 21:34:44
comment a tu fait? moi je n suport +la vie depuis ce ki c'est pasé c'est tro dur. je veux me tuer. clemence_on@hotmail.com
Re: Viol : ne pas avoir honte
Posté par marslvb le 20/08/2004 07:49:59
Je te souhaite bon courage parceque ce doit vraiment pas être evident à porter mais je te conseille d'aller porter plainte parce que comme tu la dis il peut avoir remis ca ou remettre ca et j'aimerai pas savoir que ma petite soeur ou ma cousine ou quiconque est été violé par ce mec qui pourrait être jugé.Mais il n'en tiens qu'a toi et je comprend tout a fait que tu ne veuile pas aller en parler a des policiers mais fait le pour les autres et je suis sure que ca te sera bénéfique. Je ne te le souhaite pas mais imagine que tu viennes a le recroisé tu serai dégouté de revoir "ce mec, qui me regardait en souriant, et qui a gâché ma vie ! " alors fait en sorte que ca ne puisse arriver.
Sinon pour ce qui est des rapports sexuels il faut que tu te sentes prête il ne faut pas le faire ds le but de faire plaisir au copain ou parce que t'as peur de le perdre.
ciao
Re: Viol : ne pas avoir honte
Posté par jackleventreur le 20/08/2004 07:49:59
les seules choses qui me viennent a lesprit sont: haine, degout, mepris pour ce type.je crois que moi jme serai tiré une balle joré jamais pu vivre avec ca, meme si c une histoire fictive ? ca doit arrivé des horreurs pareils
C IGNOBLE
Re: Viol : ne pas avoir honte
Posté par bw hadès le 20/08/2004 07:49:59
Je voulais juste dire que j'ai une très grande amie qui a vécu sensiblement la même chose que toi. A présent, elle sort avec un garçon qu'elle aime, mais elle a peur de coucher avec lui. Mais en même temps elle est prête à le faire pour ne pas le perdre. Je trouve que ce serait une erreur.
Voilà tout ce que j'avais à dire sur le sujet pour le moment.
Bon courage, bye.
Re: Viol : ne pas avoir honte
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:49:59
c bon, je sais, je ne te parlais pas à toi mais a l'otre conne !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (32)
Publié le 13 avril 2003
Modifié le 13 avril 2003
Lu 2 983 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143