Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Virginie, jeune de la rue sortie de ma tête...

Encore un texte qu'on m'a demandé d'écrire sans préparation, cette fois on m'a donné un sujet, qui est quand même assez vaste : Une entrevue avec un(e) jeune de la rue.


Terminus. Je descends de l'autobus. Il est 11h00 P. M. Et je m'apprête à entrer dans un monde qui n'est pas le mien. C'est pourtant dans ce monde que vit Virginie.

Elle m'attendait à l'arrêt. J'en suis soulagée, car je n'aime pas me promener seule dans les rues de Montréal, le soir.


M-E : Bonsoir Virginie ! Comment vas-tu ce soir ?

Virginie : Salut... T'as dela chance de m'pogner ajeun, j'ai pas réussi à trouver de clients à soir.


M-E : Est-ce que tu consommes habituellement beaucoup ?

Virginie : Vivre dans la rue, c'est dangereux, et on a toujours quelque chose à faire. On a très peu de temps pour dormir. Une p'tite ligne de temps en temps, ça réveille...


M-E : Pourquoi vis-tu dans la rue ?

Virginie : C'est un choix que j'ai fait. J'arrivais plus à m'entendre avec mes parents et j'avais pas les moyens pour payer ma consommation, alors j'suis partie. J'ai jamais travaillé de ma vie... Sauf maintenant. Mais c'est pas le même genre de travail. En tout cas, j'ai plus besoin de personne, j'me débrouille par mes propres moyens pour avoir ce que je veux maintenant.


M-E Quels sont ces moyens dont tu me parles ?

Virginie : Bah, j'attends sur le trottoir qu'une voiture s'arrête... Je parle un peu avec la personne, question de savoir ce qu'elle veut et... Tu devines la suite. Ça me permet de me faire de l'argent, et c'est le seul moyen que j'aie pour payer mes dettes et ce que j'ai besoin.


M-E : D'accord. Y aurait-il quelque chose que tu aurais envie de communiquer aux gens ?

Virginie : Si vous avec une maison, une famille, ne les abandonnez jamais pour aller vivre dans la rue. Les règlements de comptes ici sont biens différents de ceux que vous pouvez vivre chez vous.


M-E : Merci Virginie. Je te promets de faire passer ton message.


Je traverse la rue, car mon autobus de retour est arrivé. Je m'assieds, et machinalement, regardai par la fenêtre. Ce que je vis me fit mal au coeur : Virginie était en train d'entrer dans une voiture noire, un viel homme au sourire mort lui ouvrait la porte. La jeune fille me jeta un dernier regard désespéré, puis la portière se referma, et la voiture disparut dans l'ombre.

Pauvre Virginie !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Virginie, jeune de la rue sortie de ma tête...
Posté par charlotte915 le 21/10/2006 08:00:49
La circonstance dans laquelle j'ai écrit ce texte était pour un magazine auquel j'ai contribué à créer.
On devait simuler un mini-interview avec un jeune de la rue qu'on devait inventer.
Alors voilà

Et encore une fois Menas, pourquoi te donnes-tu la peinde de gaspiller tant de ton précieux temps à lire mes textes, si tu les trouves plates et sans intérêts ?
Re: Virginie, jeune de la rue sortie de ma tête...
Posté par menas le 02/08/2006 11:01:25
plat et sans intérêt..........................
Re: Virginie, jeune de la rue sortie de ma tête...
Posté par the bad angel le 02/08/2006 01:23:35
c'est pas à iris dans taxi driver que tu parles?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 02 août 2006
Modifié le 12 juin 2006
Lu 565 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲