FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Vive le roi... Benzema !

Mardi soir, les lyonnais sont sortis vainqueurs d'un match au rythme époustouflant, prenant les trois points de la victoire ainsi que par la même occasion leurs billets pour les huitièmes de final de la ligue des champions.


Les lyonnais le savaient déjà avant le match, il fallait au moins dérober un point en terres italiennes pour se qualifier pour le prochain tour dès cette cinquième journée, peu importe le résultat du Bayern Munich fàce au Steaua Bucarest, restant sur une défaite contre Paris en championnat, entachée par la blessure d'Anthony Réveillère déjà remplacant de François Clerc pour cause de blessure également. Les lyonnais se déplaçaient à la fois plein d'espoir mais aussi avec quelques inquiétudes sur leur effectif puisque Bodmer, Santos, Pjanic étaient déjà à l'infirmerie. Lamine Gassama, seul rescapé jusqu'à présent du poste d'arrière droit s'est vu déclarer forfait quelques heures avant le mach pour cause de blessure. Les lyonnais n'avaient donc plus d'arrière droit digne de ce nom, un coup dur pour Claude Puel qui a du titulariser John Mensah, tout juste revenu de blessure alors que son poste de prédiléction se trouve dans la charnière centrale. Les lyonnais avaient donc de quoi douter avant de débuter cette rencontre surtout que les italiens se devaient de remporter ce match devant leur public pour rester dans la course à la qualification pour les huitièmes de final.



Un match explosif

Le match commence sur les chapeaux de roues et les italiens ne tardent pas à imposer leur jeu dès les cinq premières minutes, obligeant Lloris à se détendre sur une frappe de Kuzmanovic. La situation s'inverse peu après, Lyon joue bien et le montre en insistant offensivement sans par ailleurs se créer d'énormes occasions. Ce n'est qu'à la 15ème minute que les lyonnais sont récompensés de leurs efforts sur la récupération, Keita dévi sa frappe qui est reprise par Karim Benzema au second poteau, ce dernier reste immobile pendant une seconde, balle au pied sur la ligne de sortie de but puis délivre un caviar à son coéquipier Jean II Makoun pour l'ouverture du score. La défense italienne est loin d'être exempt de tout reproche sur ce but car Makoun s'infiltre dans la défense sans être repris, les défenseurs n'ayant d'yeux que pour Benzema. Les joueurs sont même à deux doigts d'inscrire un second but, Juninho tire un coup – franc exeptionnel qui est stoppé par la barre transersale de Frey.
Les lyonnais ont déjà réalisés une bonne affaire en ayant ouvert le score mais perçévèrent et trouvent le chemin des filet pour la seconde fois dans le match gràce à un festival de Karim Benzema, bien aidé par une superbe récuperation de Juninho, seulement douzes minutes plus tard après le premier but, enchainant contrôle de balle, équilibre, tir et précision à une vitesse incroyable. Une fois de plus le génie de Benzema frappe de plein fouet sur le scène européenne avec déjà quatres buts, une statistique qui le place à côté des plus grands dans cette première phase de ligue des champions.
Les italiens paraissent abattus après le break de Benzema, comme impuissant d'arrêter les lyonnais qui infligent leurs contres – attaques à très grande vitesse. Cependant Mutu relève la tête et voit à son tour le poteau arréter sa tête puissante, le match est ouvert il pourrait déjà avoir 3 buts à 1. Mutu est imité par Gilardino juste avant la pause mais cette fois ci la Viola bénéficie de plus de réalisme car sa tête s'achève dans les filets, permettant aux joueurs ainsi qu'a leurs supporters de reprendre espoir. Une fois de plus le domaine aérien n'est pas dominé par les gones mais au vue de cette première mi-temps, peu de choses peuvent être reproché aux lyonnais. La seconde période s'avère plus calme, quoi que Frey est une nouvelle fois supléé par son poteau à l'suite d'un second coup – franc extraordinaire de Juninho, le maître dans ce domaine il n'y a vraiment plus de doutes. Les lyonnais manquent donc de tuer le match, surtout que peu de temps après, quelques frayeurs font frissonner Puel, car les italiens eux aussi retouchent du bois pour la seconde fois dans ce match à vingt minutes de la fin de la rencontre. Les lyonnais auraient pu conclure le match en beauté avec toujours et encore le poteau qui sauve le portier français de la Fiorentina, une frappe reprise de volée de manière sublime par Ederson, si le but rentrait il aurait sans doute était l'un des plus beau de l'année. Le coup de sifflet final donne la victoire à Lyon qui se voit donc qualifié en huitième de final, mission accomplie pour les joueurs d'Aulas. Les lyonnais ont sans doute réalisé leur meilleur match dans cette compétition depuis le début de la première phase et aurait même pu le remporter avec un écart de but plus conséquent. Benzema a une nouvelle fois éblouit ce match et dépité les joueurs adverses gràce à son réalisme et son talent exeptionnel qui lui ont permis d'avoir une passe décisive et un but à son compteur personnel à la fin du match.


En perspective du Bayern

Les lyonnais doivent s'imposer fàce au Bayern de Munich dans le cadre de la sixième et dernière journée de la première phase de la ligue des champions pour pouvoir éspérer se placer en tête du groupe et ainsi affronter un second d'un autre groupe, ce qui peut être plus avantageux. Juninho et Cris seront suspendus pour ce match (volontairement ou pas, le débat et lancé, car sous la menace d'une suspension pendant le match contre la Fiorentina, les deux brésiliens se sont vu écoper d'un carton jaune chacuns de manière bète, qui leur permettra de remettre les compteurs à zéro au niveau des cartons des les huitièmes de final mais de ne pas jouer contre le Bayern à Gerland)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Cambenzema Ol
25 ans, Lamastre (France).
Publié le 08 décembre 2008
Modifié le 06 décembre 2008
Lu 871 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143