FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Vivre mieux grace à l'accupression

Comment calmer une personne oppressante et/ou ennuyante (qui amène des ennuis physiques et/ou moraux) par des techniques d'accupression ne faisant pas partie de la medecine douce...


Ces points d'accupression (P. A) mettent en jeu des parties de la physionomie des deux personnes.
Nous allons voir dans ces quelques lignes deux points fondamentaux, la pression sur l'un des points n'empêche ni n'oblige de presser le suivant, de même il n'y a pas d'ordre logique pour les mettre en oeuvre.

ATTENTION : Il peut y avoir après des dommages collatéraux et/ou des problèmes médicaux pour la personne sur qui les points ont été pressés.
ATTENTION 2
: Ne pas stimuler deux fois de suite le même point sauf si le sujet (personne stimulé) présente toujours les mêmes troubles après la pression des deux points.

ATTENTION 3
: Comme dans toutes les situations classique de secourisme l'accupresseur/euse ne doit en aucun cas ce mettre ens ituation de danger pour elle/lui même.


Le point Capito-Nasal

Il peut être pratiqué lorsque la personne qui appliquera le P. A pourra approcher du sujet sans risque. Il se fait dans ce cas facilement, et il n'est pas difficileà trouver (contrairement à ceux dont on parle dans les livres de médecine douce).
L'accupresseur/euse doit prendre si possible le patient par les épaules et le tirer dans sa direction tout en projetant sa propre tête à la rencontre de celle du patient, il est impératif de viser le nez (sur ce point, seul le nez doit être toucher car sinon le point change de dénomination). Il est aussi possible de reculer légèrement la têteavant de la projeter si l'on veut exercer une pression plus importante. Attention il faut exercer une pression non négligeableavec son front si l'on désire un résultat instantané et pour ne pas devoir réiterer l'opération. Cette action fera surement couler un liquide rouge et chaud du nez de la personne (devenue victime, ne pas s'inquieter c'est du sang (tout le monde en a !!). Ceci est un phénomène normal qui peut être enrayé rapidement mais le plus souvent pas par l'accupresseur/euse. Parfois il peut être observé une légère déformation du nez, ce qui peut être grave mais " nez en moins " réparable à l'hôpital. Voilà pour ce premier point qui est aussi appelé dans certains milieux, le " coup de boule "en référence a la tête de l'accupresseur/euse (appelé boule) qui percute le nez de la victime (mouvement considéré dans une baston comme un coup)


Le Point Rotula-Genitalis

Ce point est, je pense, bien plus efficace sur un garçon que sur une fille. Il consiste à projeter son genou (en cas de proximité) en directiondes parties génitales. Le pied est préconisé si la future victime ne permet pas à l'accupresseur/euse de s'approcher (agressivité,...) ou si l'accupresseur/euse est dans l'impossibilité de faire ce mouvement (trop petit (e), pressé (e),...). C'est la vitesse qui permettra d'appliquer la bonne pression. L'effet sur l'accupressé sera immédiat (sinon c'est raté il faut recommencer), il portera ses mains vers son entrejambes (ou se trouvent ses parties génitales), il ne poussera pas forcément de cris, (bien que la douleur se lira sur son visage) car sa respiration sera peut-être coupée (nous ne verons pas dans cet article " comment soigner ce problème car il est traité dans tout les livres de medecine douce ou de premiers secours). La victime peut aussi se retrouver clouée au sol, mais ceci n'est pas non plus votre problème. Autres noms donnés à ce point : Castration, Explosion des burnes, Coup de pompe dans les couilles,...
Conséquence à long terme : risque de fracture des testicules, stérilité... uniquement si la victime est un homme.


Conclusion

Voilà pour cette fiche technique, à utiliser avec modération, en calculant toujours l'opportunité d'une telle pratique, ainsi que les conséquences pour la personne que vous avez en face de vous et les risques que vous prenez (vengeance, retournement immédiat, ami-e-s de la victime,...). Un autre point peut être conseillé si la personne présente des troubles moins importants (ou que se soit un-e ami-e) : Le point dit : Pédo-Anal mais je suppose qu'après ces quelques lignes vous n'avez pas besoin de description.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Vivre mieux grace à l'accupression
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:53:37
Sacré superchinois, tu assu résoudre l'enigme de la médecine dure, mais j'en ai une autre pour toi: "si je prends le menu a huit francs, avec une boisson au fromage de chevre, combien de temps mettra un nain pour le manger? Sachant que ce même nain...."
PS/ si vous ne connaissez pas le spectacle d'Eric et Ramzy au palais des glaces, n'essayez pas de comprendre ce que je viens d'écrire! lol
Re: Vivre mieux grace à l'accupression
Posté par mithraw le 20/08/2004 07:53:37
MDR !!!!!!!!
Re: Vivre mieux grace à l'accupression
Posté par loly le 20/08/2004 07:53:37
mooooorte de riiiire!!
Re: Vivre mieux grace à l'accupression
Posté par neela le 20/08/2004 07:53:37
trop dôle!
et vive l'accupression!
Re: Vivre mieux grace à l'accupression
Posté par just a crazy girl le 20/08/2004 07:53:37
haha! humour original bien sadique, le pire c'est qu'il faut un moment avant de se rendre compte que non on n'aura pas une petite leçon style médecine pour sauver les gens, ce qui nous arrange(concernant les méchants en tout cas)....bravo mdr
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Publié le 01 décembre 2003
Modifié le 01 décembre 2003
Lu 2 544 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143