Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Voltaire (François-Marie Arouet)

La vie et l'oeuvre de Voltaire, au siècle des Lumières...


Sa vie

Pendant les 84 ans de son existence, François-Marie Arouet, dit Voltaire, fut philosophe, romancier, auteur dramatique, poète, courtisan, spéculateur et homme d'affaires. Fils d'un notaire parisien, il reçut une brillante éducation chez les Jésuites et fit des études de droit. A partir de 1726, sa lutte quotidienne contre la superstition, la fanatisme et l'injustice lui attireront régulièrement les foudres de la censure et il publiera fréquemment sous des noms d'emprunt, séjournant toujours à proximité d'une frontière pour fuir en cas de problème. Les lettres philosophiques le rendent célèbre. Pendant dix ans, Il s'installe chez madame de Chatelet à Cirey, puis de 1744 à 1747, se fait courtisan à Versailles. A la mort de madame de Chatelet, il part pour Potsdam où l'appelle Frédéric II de Prusse avec qui il se brouille avant de se retirer aux Délices, à la frontière Suisse en 1755. En 1759, il achète le château de Ferney, où il vit avec sa nièce et maîtresse madame Denis. Honoré des grands, patriarche infatiguable et combatif, il gère habilement sa fortune et continue jusqu'à son dernier souffle ses luttes philosophiques.


A lire

Oeuvres philosophiques
Lettres philosophiques (1734) : essai qui critique la société française par l'éloge de l'Angleterre (censuré)
Dictionnaire philosophique portatif (1764) : sorte de mini-encyclopédie sortie clandestinement à Genève et publiquement brûlée.
Traité sur la tolérance (1763) : essai qui exploite l'intérêt suscité par le procès Calas.
Poésie
Poème sur le désastre de Lisbonne (1756) : Ce poème marque le premier conflit sérieux avec Rousseau.
Contes philosophiques
Micromégas (1752) : récit de science-fiction
Zadig ou la destinée (1747) : Paru à Amsterdam puis à Paris, il reste anonyme.
Candide ou l'optimisme (1759) : Voltaire dément être l'auteur de cette "coïnnerie".
L'ingénue (1767)


Symbole des Lumières

Ses principes
- La simplicité "La moindre affectation est un vice" (Correspondance, 1746)
- La rapidité "Allez vite au but, ne dites que le nécessaire" (Correspondance, 1733)
- L'ordre "Un mot mis hors de sa place gâte la plus belle pensée" (Correspondance, 1741)
- La substance "Ecrire vaguement et sans avoir rien à dire, c'est mâcher à vide" (Correnpondance, 1764)
- Intéresser "Tous les genres sont bons hors le genre ennuyeux" (Correspondance, 1758)
Sa technique
- Parodie, pamphlet, satire, lettre, conte philosophique
- Fiction, support de la philosophie
- L'exemple concret, l'anecdote
- Episodes brefs, juxtaposés (roman)
Son style
- Registre polémique, discours argumentatif
- Ironie, caricature, persiflage, sarcasme
- Parallélisme, opposition, rythme binaire
- Phrase brève
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: voltaire (françois-marie arouet)
Posté par cornelius03 le 11/10/2004 18:35:26
J'ai lu microMEGAS et L'ingénue,ces livres sont excellent, la je vais lire Candide ,mais je savais pas qu'il dementait en etre l'auteur.

Modifié le 11/10/2004 18:36:01
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 08 avril 2004
Modifié le 08 avril 2004
Lu 3 080 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲